Changer d'édition

«C'est le Triangle des Bermudes des transports rapides»
Luxembourg 2 min. 01.09.2021
Ligne Bruxelles-Luxembourg

«C'est le Triangle des Bermudes des transports rapides»

Depuis vingt ans, le temps de parcours entre les deux capitales belge et luxembourgeoise est loin de s'être accéléré...
Ligne Bruxelles-Luxembourg

«C'est le Triangle des Bermudes des transports rapides»

Depuis vingt ans, le temps de parcours entre les deux capitales belge et luxembourgeoise est loin de s'être accéléré...
Luxembourg 2 min. 01.09.2021
Ligne Bruxelles-Luxembourg

«C'est le Triangle des Bermudes des transports rapides»

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
A l'occasion de la Gaichel, les ministres des Transports belge et luxembourgeois ont promis des avancées sur la remise en état de la voie ferrée reliant les capitales du royaume et du Grand-Duché.

L'histoire ne dit pas comment Alexander De Croo et huit de ses ministres ont rejoint le Luxembourg, mardi. Mais il a bien fallu qu'ils viennent au Grand-Duché pour la 11ème Gaichel. Une chose est sûre : ils n'ont pas emprunté le train depuis Bruxelles! A plus de 3 heures de wagon, le trajet souffre de sa lenteur. Et les travaux de rénovation engagés depuis des lustres n'arrangent rien. Ce n'est pourtant pas faute de croire qu'un jour cette liaison retrouvera de son élan.


Illustration, Bahnhof, Linie Luxemburg-Brüssel, Luxembourg-Bruxelles, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
La ligne Bruxelles-Luxembourg peine à accélérer
Ce n'est plus une liaison ferroviaire, c'est un serpent de mer. Des années que le trafic des trains tourne au ralenti sur ces 226 km. Jeudi, les ministres des Transports belge et luxembourgeois ont réaffirmé leur attente d'aides européennes. Mais quand arriveront-elles?

Le dossier tient «énormément à coeur» à Xavier Bettel. Il l'a encore répété à l'issue du traditionnel forum bilatéral. Et, en amoureux déçu, il a aussi des mots durs pour cette ligne devenue «le monstre du Loch Ness» avec annonces enthousiastes et espoirs déçus. 

Pour le formuler autrement, le Premier ministre luxembourgeois parle même de «Triangle des Bermudes des transports rapides». On y a placé beaucoup d'espoirs, aucun n'est remonté à la surface...

Et pourtant, de part et d'autre de la frontière, on veut encore y croire. Mieux : encourager l'extension sur un axe Bruxelles-Luxembourg-Strasbourg. Car, «et ce n'est pas que symbolique», il est «regrettable» pour Xavier Bettel de devoir passer par Paris pour rejoindre au plus vite les deux capitales européennes. La lenteur de la ligne est même devenue préjudiciable aux va-et-vient des fonctionnaires européens. Ces derniers hésiteraient maintenant à perdre du temps à venir jusqu'aux institutions du Kirchberg. On en est là!


TOPSHOT - This photo taken on February 5, 2018 shows staff members (R) securing doors of a train at Hankou Railway Station in Wuhan in China's central Hubei province.
China's official peak travel period for this year's Lunar New Year began on February 1 and authorities expect more than 390 million train trips to take place between February 1 and March 12. / AFP PHOTO / - / China OUT
Une liaison Thionville-Lyon sur les rails pour 2023
Originalité : c'est une société coopérative qui monte ce projet. D'ici deux ans, entre les rives de la Moselle et les bords du Rhône, le crochet par Paris ne s'imposera plus.

Alors, à l'occasion de la Gaichel, les deux ministres des Transports y sont allés de leur promesse. D'ici quelques mois, ils reviendront vers leur Premier ministre respectif avec de bonnes nouvelles. Voilà François Bausch (Déi Gréng) et son homologue Georges Gilkinet (Ecolo) devant donc pousser les feux. Pour obtenir des fonds de la Commission européenne autant que de l'assistance de divers partenaires, comme la Banque européenne d'investissement. 

Si des euros pourraient être pris dans le cadre du Pacte vert ou des plans de relance nationaux, il en faudra plus pour accélérer la rénovation de cette ligne (bien utile pour des centaines de navetteurs frontaliers). Ainsi, rien que du côté belge, la facture des travaux à engager sur 175 km de voie est estimée à 300 millions d'euros d'investissements. Mais il faut passer par ces travaux, «car quand les gens ont une alternative plus rapide pour se rendre à un point, ils délaissent la voiture», encourage Xavier Bettel. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si le trafic a été partiellement rétabli depuis samedi à l'arrêt Pfaffenthal-Kirchberg, les liaisons vers le nord devraient être perturbées pendant encore plusieurs semaines. En cause: un vaste chantier visant à démêler le «goulot d'étranglement» de la capitale.
Der "Nordkopf" des Bahnhofs ähnelt derzeit eher einer Mondlandschaft als einem geschäftigen Verkehrsknotenpunkt.
Au sud d'Howald, l'ouvrage métallique qui passera au-dessus de l'autoroute A3 n'est qu'à la moitié de sa construction. Le pont, indispensable à la ligne Bettembourg-Luxembourg, va maintenant gagner en hauteur.
Wort.fr, Chantier pont CFL devant traverser l’autoroute A3, Croix Gasperich, CFL, Pont, Brücke, Arbeiter, Schweißen, Soudure, Ouvrier, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Si, jusqu'à présent, les rames à l'arrêt la nuit étaient laissées branchées pour permettre le maintien de la climatisation ou du chauffage, les CFL entendent désormais réduire l'impact écologique de cette approche destinée à apporter du confort aux passagers.
Illustration, Bahnhof, CFL, Zug, Züge, Tourismus Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Un séminaire intergouvernemental a eu lieu ce mardi matin à Paris dans le cadre de la visite d'Etat du Luxembourg en France. Des accords ont été signés entre les deux pays, notamment sur le cofinancement d'infrastructures pour le trafic frontalier. Explications de notre envoyée spéciale.