Changer d'édition

Bruxelles à 2h05 de Luxembourg pas avant 2030
Luxembourg 2 min. 26.01.2021

Bruxelles à 2h05 de Luxembourg pas avant 2030

Entamés depuis 2007, les travaux de modernisation de la ligne Bruxelles-Luxembourg dureront encore plusieurs années, confirme mardi François Bausch.

Bruxelles à 2h05 de Luxembourg pas avant 2030

Entamés depuis 2007, les travaux de modernisation de la ligne Bruxelles-Luxembourg dureront encore plusieurs années, confirme mardi François Bausch.
Photo: Reuters/archive
Luxembourg 2 min. 26.01.2021

Bruxelles à 2h05 de Luxembourg pas avant 2030

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Un temps évoqué pour devenir réalité en 2023, l'amélioration du temps de parcours entre les deux capitales européennes se heurte à des difficultés côté belge. Malgré l'appel aux fonds de la Commission, la concrétisation du projet prendra encore du temps, indique mardi François Bausch.

Bien qu'entamé depuis 2007, le chantier de rénovation des 226 kilomètres qui séparent Bruxelles de Luxembourg va encore durer. Potentiellement «jusqu'en 2030», selon les indications fournies mardi par François Bausch (Déi Gréng), dans une réponse parlementaire. Si le ministre de la Mobilité n'avance pas de certitude, il fait toutefois état «de plus en plus d'indices» allant dans ce sens, puisque «le calendrier belge est fortement suspendu». Et donc ne sera pas réalisé d'ici à 2027 comme évoqué jusqu'à présent.


A Eurostar train arrives in Northern French town Coquelles after coming out the Channel Tunnel on September 13, 2008 as traffic resumes today in fire-hit tunnel between France and Britain with "a reduced service", operator Eurostar announced.  A statement issued in Paris late yesterday said trains would use the south tunnel which was not affected by a 1,000-degree inferno that shut down the busy dual-tunnel link between Britain and mainland Europe on Thursday. 
AFP PHOTO PHILIPPE HUGUEN
Arlon-Bruxelles en 2h, pas avant 2027
Le ministre fédéral wallon de la Mobilité a confirmé que l'amélioration des temps de parcours entre les deux villes n'allait pas être aussi rapide qu'espéré. De quoi sérieusement entamer la promesse de Xavier Bettel qui, en 2016, annonçait une liaison entre Luxembourg et la capitale belge en 2h07, d'ici 2023.

En clair, l'ambition affichée d'Infrabel, gestionnaire du réseau ferré de l'autre côté de la frontière, d'augmenter la vitesse de référence de 130 à 160 km/h se heurte à des difficultés financières. Raison pour laquelle ministres belge et luxembourgeois en appellent à la Commission européenne pour tenter de débloquer la situation. Dans un courrier envoyé mi-janvier à Frans Timmermans, vice-président de l'exécutif européen en charge du «Pacte vert», Georges Gilkinet (Ecolo) et François Bausch demandent que cette connexion bénéficie du programme Next Generation

Autrement dit, du plan de relance de 750 milliards d'euros destiné à favoriser les projets réduisant les émissions de CO2. Car si la rénovation de la voie et la refonte de son tracé bénéficiera aux passagers, elle doit aussi permettre de développer le ferroutage sur l'axe mer du Nord-Méditerranée. Dans leur lettre commune à la Commission, les deux ministres verts rappelaient que ce chantier s'inscrivait parfaitement dans les objectifs environnementaux fixés, ces derniers prévoyant notamment de «déplacer vers le rail une part substantielle des 75% du fret passant actuellement par la route». 


SNCB - Belgische Eisenbahn
L'Europe sollicitée pour la ligne Bruxelles-Luxembourg
Les ministres de la Mobilité belge et luxembourgeois viennent de cosigner une demande pour que la Commission européenne mobilise des fonds pour la réfection de cette voie ferrée.

Interrogé mardi sur un éventuel accusé de réception de cette demande belgo-luxembourgeoise, le ministère de la Mobilité indique «ne pas encore avoir eu de retour» de la part de la Commission. A noter enfin que dans sa réponse parlementaire, François Bausch indique que la liaison entre les deux capitales devra se faire en «deux heures et cinq minutes». Soit grosso modo le temps de trajet évoqué en 2016 par les Premiers ministres Xavier Bettel (DP) et Charles Michel (MR). Ces derniers assuraient alors que la connexion se ferait d'ici 2023.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La liaison Luxembourg-Bruxelles pourrait servir d'exemple
Reportés en raison de difficultés financières côté belge, les travaux de modernisation de la ligne ferroviaire entre les deux capitales européennes pourraient être à nouveau accélérés grâce à la Commission. Cette dernière a donné son accord pour examiner le projet.
Arlon-Bruxelles en 2h, pas avant 2027
Le ministre fédéral wallon de la Mobilité a confirmé que l'amélioration des temps de parcours entre les deux villes n'allait pas être aussi rapide qu'espéré. De quoi sérieusement entamer la promesse de Xavier Bettel qui, en 2016, annonçait une liaison entre Luxembourg et la capitale belge en 2h07, d'ici 2023.
A Eurostar train arrives in Northern French town Coquelles after coming out the Channel Tunnel on September 13, 2008 as traffic resumes today in fire-hit tunnel between France and Britain with "a reduced service", operator Eurostar announced.  A statement issued in Paris late yesterday said trains would use the south tunnel which was not affected by a 1,000-degree inferno that shut down the busy dual-tunnel link between Britain and mainland Europe on Thursday. 
AFP PHOTO PHILIPPE HUGUEN