Changer d'édition

Bienvenue au deuxième centre de vaccination
Luxembourg 6 2 min. 16.02.2021

Bienvenue au deuxième centre de vaccination

Plusieurs administrations prêtent main forte aux personnels de santé pour assurer l'accueil et la gestion administrative du centre de Belval.

Bienvenue au deuxième centre de vaccination

Plusieurs administrations prêtent main forte aux personnels de santé pour assurer l'accueil et la gestion administrative du centre de Belval.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 6 2 min. 16.02.2021

Bienvenue au deuxième centre de vaccination

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Un site à la capitale, un autre désormais au sud du pays, à Esch-Belval : la campagne de vaccination anti-covid passe la seconde.

Le Luxembourg a désormais à disposition les trois vaccins anti-covid autorisés en Europe. Après Pfizer, Moderna, les doses AstraZeneca sont administrées depuis une semaine maintenant. Avec plus de laboratoires fournisseurs, le pays compte donc sur des arrivages plus fréquents et plus nombreux. Même si ce programme de livraisons «change parfois plusieurs fois par jour», avouait la ministre de la Santé, vendredi, à l'heure d'annoncer la prolongation des mesures sanitaires jusqu'au 14 mars.


A health worker prepares a dose of the AstraZeneca/Oxford Covid-19 vaccine at a temporary vaccine centre set up at City Hall in Hull, northeast England on February 10, 2021. (Photo by Paul ELLIS / AFP)
L'OMS vole au secours d'AstraZeneca
L'organisme mondial a annoncé mercredi que le vaccin anti-covid pouvait bien être administré aux plus de 65 ans et dans les pays où circulent des variants, mais l'agence européenne du médicament veut savoir quels vaccins sont vraiment efficaces contre ces variants.

Depuis le 28 décembre, le pays a réussi à administrer 22.895 doses. Trop peu aux yeux de certains. «Nous gardons toujours cette même ligne de conserver la deuxième dose pour assurer la piqûre de rappel», indique au passage Paulette Lenert. Six semaines après le lancement de la campagne, la phase 2 est en passe de débuter désormais. De fait, l'ouverture de l'accès au sérum aux seniors de plus de 75 ans implique l'ouverture d'un nouveau point de vaccination. Depuis lundi, c'est donc la Maison des matériaux à Esch-Belval qui est entrée en service.

Qui peut accéder aux centres? Quiconque a validé son rendez-vous après avoir reçu son invitation par voie postale? Le choix du site est laissé au libre choix aux volontaires : soit Esch-Belval donc, soit le Hall Victor-Hugo à Luxembourg-ville pour le moment. Au fil des semaines, trois autres points entreront en activité, à Ettelbrück, Mondorf-les-Bains ou Sandweiler (locaux de Luxembourg Air Rescue).

A la Maison des matériaux, une bonne partie de l'organisation repose sur les épaules de personnels issus des Douanes et Accises, de l'armée mais aussi des secouristes du Corps grand-ducal d'incendie et de secours. Mais ce sont bien  des professionnels de santé spécialement recrutés (infirmières et médecins) qui procèdent à l'entretien préalable à la vaccination et à l'injection ensuite. 

La capacité du nouveau centre est estimée à 6.700 vaccinations par semaine. Quatorze personnes pourront être prises en charge en même temps, au pic de l'activité.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

30.000 doses de vaccin supplémentaires pour la Moselle
Les autorités françaises accélèrent la vaccination dans le département, très touché par les variants du covid-19. De nouveau créneaux de réservation vont être débloqués dans les prochains jours pour administrer les précieux sérums plus rapidement.
A medic prepares a dose of the COVID-19 Pfizer/BioNTech vaccine at Lebanon's American University Medical Center in the capital Beirut, on February 14, 2021, as the country kickstarts its inoculation campaign. - Lebanon gave its first COVID-19 vaccine dose to a doctor, as it started inoculation it hopes will keep the pandemic in check amid a deepening economic crisis. (Photo by ANWAR AMRO / AFP)
Le vaccin Spoutnik V envisageable au Luxembourg
Au cours d'un échange en ligne sur la campagne vaccinale, le directeur de la Santé n'a pas rejeté l'idée de voir la formule russe être retenue. Mais rien ne sera fait en dehors de l'aval de l'Agence européenne des médicaments.
(FILES) This handout file photo taken on August 06, 2020 and provided by the Russian Direct Investment Fund shows the vaccine against the coronavirus disease (Sputnik V (Gam-COVID-Vac)), developed by the Gamaleya Research Institute of Epidemiology and Microbiology. - Russia's Sputnik V vaccine is 91.6 percent effective against symptomatic Covid-19, according to results published in The Lancet on February 2, 2021 that independent experts said allayed transparency concerns over the jab, which Moscow is already rolling out. (Photo by Handout / Russian Direct Investment Fund / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / Russian Direct Investment Fund / Handout " - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS