Changer d'édition

Bettel se tourne vers le monde d'après
Luxembourg 3 min. 13.10.2020 Cet article est archivé

Bettel se tourne vers le monde d'après

Dans un discours de près de deux heures, Xavier Bettel a dressé un état des lieux du Luxembourg pas encore en situation post-covid.

Bettel se tourne vers le monde d'après

Dans un discours de près de deux heures, Xavier Bettel a dressé un état des lieux du Luxembourg pas encore en situation post-covid.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 3 min. 13.10.2020 Cet article est archivé

Bettel se tourne vers le monde d'après

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Sans surprise, le septième discours sur l'état de la Nation prononcé par Xavier Bettel en tant que Premier ministre aura été largement marqué par l'impact de la pandémie de covid-19. Et, corollaire direct, les changements induits sur la fiscalité, le logement ou bien encore la mobilité au Grand-Duché.

La grande réforme fiscale prévue pour 2021 n'aura finalement pas lieu. Victimes de la crise économique qui frappe le pays, la création d'un barème d'imposition unique pour les ménages et la mise en oeuvre d'une imposition plus verte ne verront pas le jour au cours de la législature, indique mardi Xavier Bettel (DP) dans son septième discours sur l'état de la Nation. Une annonce symbolique que le Premier ministre justifie aussi bien par le besoin «de stabiliser notre économie et de garantir la cohésion sociale» que par le besoin «de ne pas remettre en question les fondements du modèle luxembourgeois». Car le pays, d'après Xavier Bettel, se trouve «dans une situation plutôt favorable» par rapport aux autres pays.


Un déficit public de 2,9 milliards d'euros
Lundi, le ministre des Finances a présenté aux membres de la Commission des finances et du contrôle budgétaire l'évolution des finances publiques jusqu'à la fin du mois d'août.

Une situation qui trouverait ses fondements dans la conjonction de trois facteurs principaux: «la situation saine des finances publiques avant la crise», «la justesse des décisions prises pendant la crise» et «les efforts consentis pour soutenir les différents secteurs de la société». Trois facteurs ayant en commun «le besoin de solidarité» entre tous les acteurs de la société. Mais si le Premier ministre a détaillé bon nombre de mesures prises au cours des neuf derniers mois, il a également annoncé plusieurs nouveautés, présentes dans le budget 2021 qui sera déposé mercredi à la Chambre par Pierre Gramegna (DP).


Die Wohnungskrise treibt viele Menschen auf die Straße.
Une manifestation pour un logement digne et abordable
La crise de l'habitat devient de plus en plus une crise sociale. Les participants au cortège de samedi à Luxembourg ambitionnent de faire bouger le monde politique.

Parmi elles, plusieurs concernent le secteur immobilier afin de «supprimer les abus». Outre l'annonce de la progression de 11% du budget du ministère du Logement ou le passage de 6% à 5% du taux d'amortissement pour les investisseurs, une réforme du régime des fonds d'investissements spécialisés se profile. A compter du 1er janvier 2021, les quelque 1.450 FIS enregistrés au Luxembourg seront taxés à hauteur de 20%, contre 0,01% à l'heure actuelle. Conformément aux engagements pris en 2019, le principe du pollueur/payeur restera d'actualité afin de maintenir les objectifs écologiques fixés à l'horizon 2030. 


IPO,Rede Lage der Nation.Chambre des Députées,Xavier Bettel,Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Réduire de «50-55%» les émissions polluantes d'ici 2030
Pour son sixième discours sur l'état de la Nation, ce mardi, Xavier Bettel a largement mis l'accent sur les conséquences du réchauffement climatique et la nécessité pour le pays de mettre en place des objectifs «ambitieux». Une politique que le Premier ministre juge «compatible» avec le développement économique.

Ce qui va concrètement se traduire par une hausse progressive de la taxe sur les émissions de CO2 et donc une hausse du prix à la pompe. Pour 2021, cela devrait représenter «environ cinq centimes par litre». Soit un peu plus que le niveau appliqué depuis le 1er mai 2019. Un effort financier qui sera accompagné «de mesures de justice sociale» à destination des ménages les plus modestes puisque des crédits d'impôt sont prévus, tout comme «une revalorisation de 10% de l'allocation de vie chère». 


A teacher with protective mask speaks to pupils in a classroom in Brequigny high school in Rennes, western France, on September 1, 2020 on the first day of the school year amid the Covid-19 epidemic. - French pupils go back to school on September 1 as schools across Europe open their doors to greet returning pupils this month, nearly six months after the coronavirus outbreak forced them to close and despite rising infection rates across the continent. (Photo by Damien Meyer / AFP)
Comment les enseignants justifient leur paie
Ils sont les mieux payés d'Europe, et alors? Ni les syndicats, ni le ministère de l'Education ne trouvent à redire sur la rémunération des professeurs du Luxembourg. Le salaire correspondant au niveau de vie du pays et au niveau d'études exigé.

Estimant que «la bonne réponse à apporter à la crise consiste à investir massivement pour assurer la relance», le Premier ministre libéral indique augmenter de 169 millions d'euros le budget du ministère de l'Education nationale, encore et toujours premier poste de dépense de l'Etat avec 2,8 milliards d'euros. Pour répondre au «besoin d'une fonction publique forte», 1.000 postes supplémentaires seront créés l'année prochaine, notamment pour «éviter la pénurie de professeurs».


Healthcare workers listen as Chief of Staff Doctor Joseph Varon talks to them in the Covid-19 ward at United Memorial Medical Center in Houston, Texas on December 4, 2020. - Joseph Varon, a doctor treating coronavirus patients at a Texas hospital, was working his 252nd day in a row when he spotted a distraught elderly man in the Covid-19 intensive care unit (ICU). Varon's comforting embrace of the white-haired man on Thanksgiving Day was captured by a photographer for Getty Images and has gone viral around the world. (Photo by Mark Felix / AFP)
La barre des 350 décès franchie
Trois nouvelles victimes viennent s'ajouter au bilan du covid au Grand-Duché au dernier bilan officiel. Plus réconfortant : moins de 200 malades infectés sont actuellement pris en charge.

En ce qui concerne la situation sanitaire, Xavier Bettel assure être «alerté mais pas choqué» de la progression des chiffres de nouvelles infections. Une phrase en forme de slogan justifiée par les avertissements reçus «de la part des experts» qui s'attendaient à un pic cet automne et le fait que «l'âge moyen des personnes infectées joue un rôle central». En l'occurrence 36,8 ans la semaine dernière, alors que 65% des victimes ont plus de 79 ans, selon les dernières données du ministère de la Santé. «La situation est grave, mais il n'y a aucune raison non plus d'agir dans la hâte», assure le locataire du ministère d'Etat.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

N'en déplaise à Dan Kersch et aux socialistes qui défendent l'idée, mais le Premier ministre ne veut pas entendre parler d'une taxe sur les entreprises ayant tiré leur épingle du jeu durant la crise sanitaire.
Alors que Xavier Bettel doit présenter officiellement mercredi les mesures envisagées dans le cadre de la nouvelle version de la loi covid, le Premier ministre n'a pas caché, lundi, la forte probabilité de la mise en place de nouveaux assouplissements au Grand-Duché.
Politik, Visite, Arbeitsgruppe, Xavier Bettel, Thierry Breton und Clément Beaune Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Si le gouvernement ne manque pas de projets pour la nouvelle année, 2021 restera inévitablement marquée par le covid-19. Pour le Premier ministre, la crise sanitaire se trouvera donc toujours au cœur des décisions gouvernementales.
Lokales, Luxembourg geht in den Lockdown II, Coronavirus, Covid-19, Grand Rue, Luxembourg Ville. Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Silencieux depuis plus d'une dizaine de jours, c'est sur les réseaux sociaux que le Premier ministre a fini par dévoiler, vendredi, sa vision sur l'avancement de la pandémie au Luxembourg. Un texte où il indique que «la lutte contre le covid n'est pas un sprint, mais un marathon».
Politik, online, Paulette Lenert,Xavier Bettel besuchten die Test Covid-Station Park&Ride, Bouillon Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Avec 214 nouveaux cas positifs enregistrés pour la seule journée de jeudi et huit morts au cours des deux dernières semaines, l'ampleur de la deuxième vague amène l'exécutif à envisager la tenue d'un Conseil de gouvernement extraordinaire dans les prochains jours. Avec à la clé, d'éventuelles nouvelles mesures.
Luxembourg Prime Minister Xavier Bettel arrives ahead of a two days European Union (EU) summit at the European Council Building in Brussels, on October 15, 2020. - European leaders meet to re-examine the post-Brexit talks under pressure from English Prime Minister to give ground or see Britain walk away with no trade deal. (Photo by Olivier HOSLET / POOL / AFP)
Le Premier ministre a évoqué, mardi à la Chambre, les éventuelles conséquences négatives pour l'économie du pays. Il évoque la possibilité d'une récession alors que le ministre des Finances s'apprête à détailler des mesures spécifiques dans les jours à venir.
21.9. Wi/ Sanem / Cronospan / Illustration pour Conférence “La défense de l’Environnement est-elle un frein au développement économique“ / Usine , Nature foto:Guy Jallay