Changer d'édition

Bettel ne poussera pas à la vaccination
Luxembourg 2 min. 17.11.2020 Cet article est archivé

Bettel ne poussera pas à la vaccination

Au Luxembourg, aucune vaccination n'est obligatoire quel que soit son âge.

Bettel ne poussera pas à la vaccination

Au Luxembourg, aucune vaccination n'est obligatoire quel que soit son âge.
Photo : AFP
Luxembourg 2 min. 17.11.2020 Cet article est archivé

Bettel ne poussera pas à la vaccination

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Obligatoire ou facultative la vaccination anti-covid? Le Premier ministre a répondu que, pour sa part, il entendait laisser le choix à chacun. Mais la question ne dépend pas que de lui.

On ne sait pas quand il arrivera. Premier trimestre au mieux, selon les dernières informations de la ministre de la Santé. On ne connaît pas le laboratoire qui trouvera en premier la composition homologuée pour une mise sur le marché, mais une chose est certaine : l'attente (et les espoirs) d'un vaccin anti-covid grandissent au fil des semaines et des contaminations. Au Grand-Duché, le gouvernement a déjà réservé 420.000 doses, via la Commission européenne.

Mais déjà un groupe de travail étudie les modalités de répartition des premiers sérums qui pourraient être disponibles dans le pays. A qui les attribuer en priorité? Une campagne de vaccination gratuite ou payante? Et même certains s'interrogent au Luxembourg à rendre l'injection obligatoire pour endiguer une fois pour toute la diffusion d'un virus déjà à l'origine de près de 28.000 contaminations et 236 décès. Mardi, à l'heure d'évoquer de possibles (et probables) nouvelles restrictions, Xavier Bettel a donné son opinion : «Je ne vais pas plaider pour cette vaccination obligatoire».


LAKEWOOD, CALIFORNIA - OCTOBER 14: A nurse delivers a flu vaccination shot to a woman at a free clinic held at a local library on October 14, 2020 in Lakewood, California. Medical experts are hoping the flu shot this year will help prevent a �twindemic�- an epidemic of influenza paired with a second wave of COVID-19 which could lead to overwhelmed hospitals amid the coronavirus pandemic.   Mario Tama/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Pas de changement pour la vaccination contre la grippe
La pandémie de covid-19 ne modifie pas la liste des personnes prioritaires pour recevoir le précieux liquide.

Et le Premier ministre de s'expliquer, en bon libéral, : «Le citoyen doit prendre ses propres décisions». Toutefois, le chef du gouvernement a mis en garde ses concitoyens sur un aspect de la question. «Car rien ne dit que certains pays, à l'avenir, n'interdisent pas l'entrée sur leur sol en cas d'absence de certification de vaccination anti-covid...».

Pour mémoire, il n'existe aucune obligation légale pour un citoyen luxembourgeois de se faire vacciner. Les autorités se contentant de recommander le suivi du schéma vaccinal national

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Luxembourg dispose d'une réserve de matériels de protections, médicaments et ustensiles médicaux pour faire face à toute sorte de crise. Sa gestion vient d'être confiée à une nouvelle association.
A virologist wearing protective mask working on antibodies taken from a llama animal, hoping to find a treatment against COVID-19, the novel coronavirus at the Vlaams Institute of Biotechnology of Ghent University on May 08, 2020 in Ghent. (Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)
L'annonce par le groupe pharmaceutique Pfizer que son sérum réduisait de 90% le risque de tomber malade du virus suscitait mardi un immense optimisme à travers le monde, l'Union européenne estimant qu'elle pourrait avoir un vaccin autorisé d'ici «début 2021».
(FILES) In this file photo taken on August 8, 2020, a nurse shows a COVID-19 coronavirus vaccine produced by Chinese company Sinovac Biotech at Sao Lucas Hospital in Porto Alegre, southern Brazil. - Chinese pharmaceutical firm Sinovac Biotech on November 10, 2020 stood by the safety of its Covid-19 vaccine after Brazilian regulators halted trials in the South American country citing an "adverse incident" involving a volunteer recipient. (Photo by SILVIO AVILA / AFP)
Le ministère de la Santé révèle ce lundi qu'environ 55.000 doses sont déjà arrivées à la fin septembre. 65.000 autres suivront d'ici la fin de l'année, mais vu «la pénurie générale dans toute l'Europe», «il ne faut pas s'attendre à un arrivage supplémentaire».
C'est notamment le cas du sérum préventif contre le méningocoque C dont la commande vient tout juste d'être passée. Le ministère de la Santé fait le point sur ces défauts d'approvisionnement.
6285606 13.07.2020 In this handout photo released by the Russian Defence Ministry, medical workers wearing protective gear conduct daily rounds with a participant in a coronavirus vaccine trial during tests at the Burdenko Main Military Clinical Hospital in Moscow, Russia. Editorial use only, no archive, no commercial use.

 Russian Defence Ministry