Changer d'édition

Bettel à la rencontre d'ArcelorMittal et de Google
Luxembourg 2 min. 23.01.2020

Bettel à la rencontre d'ArcelorMittal et de Google

Le Premier ministre luxembourgeois a multiplié les entretiens avec le monde économique cette semaine à Davos

Bettel à la rencontre d'ArcelorMittal et de Google

Le Premier ministre luxembourgeois a multiplié les entretiens avec le monde économique cette semaine à Davos
Photo: ministère d'État
Luxembourg 2 min. 23.01.2020

Bettel à la rencontre d'ArcelorMittal et de Google

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Pour la sixième fois, le Premier ministre (DP) participe depuis mardi au Forum économique mondial qui se clôture ce jeudi à Davos (Suisse). Il s'est notamment entretenu avec Lakshmi Mittal, patron d'ArcelorMittal, ainsi qu'avec Karan Bhatia, vice-président de Google.

Placé sous le signe de l'urgence climatique, le 50e Forum économique mondial réunit de mardi à jeudi à Davos les plus grands dirigeants de la planète. L'occasion pour Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois présent pour la sixième fois en Suisse, d'une rencontre bilatérale avec Lakshmi Mittal, CEO d'ArcelorMittal. L'échange portait essentiellement sur les évolutions du secteur industriel face à la digitalisation, ainsi que sur les défis posés par la lutte contre le changement climatique à la sidérurgie.

Xavier Bettel a ainsi rappelé que «le Luxembourg reste attaché à ArcelorMittal», évoquant «les effets d'une industrie durable sur l’innovation et la recherche». S'agissant du besoin de concevoir des modes production neutres en émissions de carbone, le Premier ministre note que l'industrie sidérurgique est «capable de contribuer de façon décisive à atteindre les objectifs de l’accord de Paris sur le changement climatique.» Ce, alors que Carole Dieschbourg (Déi Gréng), la ministre de l'Environnement a imposé mercredi au groupe sidérurgique de se mettre en conformité pour le mois de juillet 2020 concernant le crassier de Differdange.

Xavier Bettel (au centre) s'est entretenu avec Karan Bhatia (à g.), vice-président de Google .
Xavier Bettel (au centre) s'est entretenu avec Karan Bhatia (à g.), vice-président de Google .
Photo: ministère d'État

En outre, alors que le gouvernement a décidé de faire du Luxembourg un leader dans le domaine du stockage de données et que le pays connaît actuellement la plus forte densité de centres de données dit «TIER IV» en Europe, Xavier Bettel a rencontré Karan Bhatia, vice-président de Google. Pour rappel, la multinationale américaine envisage d'implanter un data center à Bissen, suscitant une levée de boucliers parmi la population locale.   

Le Premier ministre a pu aborder des sujets tels que la digitalisation, la connectivité, le stockage et la transparence des données personnelles avec d'autres industriels du numérique, comme Nick Clegg, vice-président de Facebook, Tim Cook, CEO d'Apple ou encore Dan Schulman, président et CEO de PayPal. Enfin, le chef du gouvernement s'est entretenu avec Luca Visentini, secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats, à qui il a  réitéré «l’importance du dialogue social» en tant qu'«élément clé du modèle sociétal luxembourgeois.»


Sur le même sujet

«Rien n'a été fait» pour le climat
Comme une douche froide pour l'élite économique et politique réunie à Davos, la militante du climat Greta Thunberg a déploré mardi que «rien n'ait été fait» pour le climat en dépit de tous les discours en faveur de l'environnement.
Swedish climate activist Greta Thunberg (C) walks past King Philippe of Belgium (L) prior to a session at the Congress center during the World Economic Forum (WEF) annual meeting in Davos, on January 21, 2020. (Photo by Fabrice COFFRINI / AFP)
Davos à l'épreuve du défi climatique
L'élite économique mondiale s'attèle à l'urgence climatique: le 50e Forum de Davos s'ouvre ce mardi avec le président américain Donald Trump et la militante écologiste Greta Thunberg, aux visions diamétralement opposées sur les défis environnementaux.
Les défis environnementaux sont au centre du 50e Forum économique mondial, de mardi à jeudi à Davos
Google ne compte pas que des amis à Bissen
Le délai pour s'opposer à l'installation prochaine d'un centre de données de Google à Bissen a expiré. Au total, 170 avis négatifs ont été recensés. Le manque de transparence du dossier suscite encore et toujours de nombreuses interrogations.
The Google logo is seen January 8, 2020 at the 2020 Consumer Electronics Show (CES) in Las Vegas, Nevada. (Photo by Robyn Beck / AFP)
L'implantation de Google à Bissen se concrétise
Après une première phase d'approche et une opération séduction menée au mois de novembre, le projet d'implantation d'un data center dans le centre du pays par la multinationale américaine prend forme. Un plan d'aménagement peut désormais être consulté par le public.