Changer d'édition

"Beaucoup de sujets énumérés sans stratégie globale"
Luxembourg 4 min. 05.05.2015 Cet article est archivé
Marc Gerges sur le discours de Xavier Bettel

"Beaucoup de sujets énumérés sans stratégie globale"

Marc Gerges ( ‎Independent Media & Communication Expert ) kommentiert am Newsdesk des Luxemburger Wort die Rede des Premierministers zur Lage der Nation. Photo Guy Wolff
Marc Gerges sur le discours de Xavier Bettel

"Beaucoup de sujets énumérés sans stratégie globale"

Marc Gerges ( ‎Independent Media & Communication Expert ) kommentiert am Newsdesk des Luxemburger Wort die Rede des Premierministers zur Lage der Nation. Photo Guy Wolff
Luxembourg 4 min. 05.05.2015 Cet article est archivé
Marc Gerges sur le discours de Xavier Bettel

"Beaucoup de sujets énumérés sans stratégie globale"

Selon notre invité, l'expert en communication Marc Gerges, le Premier ministre a évoqué de très nombreux sujets lors de son discours sur l'état de la nation. Mais aucune cohésion n'a émergé.

(CR et mv) - L'ex-journaliste aujourd'hui expert en communication, Marc Gerges, était notre invité cet après-midi au Luxemburger Wort afin de commenter en direct le discours sur l'état de la nation du Premier ministre.

Avant le début de l'intervention de Xavier Bettel à la Chambre des députés, Marc Gerges explique: "Je m'attends à ce que le Premier ministre pose les jalons pour les prochaines années. Ce gouvernement est encore en place pour les trois ans qui viennent et si des réformes substantielles doivent voir le jour, il doit les annoncer aujourd'hui."

"Le duo Bettel/Schneider a marqué de son empreinte la politique sociétale"

Quant à l'action du gouvernement jusqu'à ce jour, notre expert estime que le duo Bettel/Schneider a surtout marqué de son empreinte la politique sociétale. "Maintenant, il reste à entamer les réformes nécessaires dans d'autres domaines tels que la fiscalité, la compétitivité, l'éducation."

La déclaration commence en direct de la Chambre des députés. Premières impressions: "Xavier Bettel est à l'aise. Par rapport à l'année dernière, son discours est plus fluide et ses gestes plus maîtrisés."

"Durant les premières minutes du discours, il a veillé à parler des sujets qui tiennent à cœur aux trois partenaires de coalition: l'éducation pour le DP, l'économie pour les socialistes et le tram pour Déi Gréng."

Luxleaks: "Améliorer l'image du pays était nécessaire"

Affaire Luxleaks: "Il est important que le Luxembourg montre son unité. L'idée d'améliorer l'image du pays était nécessaire."

Xavier Bettel revient ensuite sur le rapport Artuso et la Seconde Guerre mondiale. "N'oublions pas que l'initiative du rapport Artuso venait de Jean-Claude Juncker. On ne pouvait pas s'attendre forcément à ce qu'il en parle lors de cette déclaration. Pour autant, le Premier ministre ne s'est pas excusé au nom du pays et du gouvernement de ce qui est arrivé au peuple juif."

Au sujet du référendum sur le vote des étrangers: "Le Premier ministre souhaite que les résidents étrangers obtiennent le droit de vote. Je pense qu'il aurait dû commencer ce débat plus tôt. Le droit de vote des étrangers peut encore passer mais il faut que toutes les organisations qui sont en faveur de ce droit redoublent d'effort pour changer la tendance actuelle."

Sur l'accès à l'information:  "C'est important, reste à attendre les détails de ce projet. Rappelons que la circulaire Santer est toujours en vigueur. Cette circulaire défend à chaque fonctionnaire de se prononcer publiquement sans accord ministériel au préalable."

Quant aux buts fixés pour la présidence du Conseil de l'UE qui débutera le 1er juillet 2015, Marc Gerges pense que le programme de Xavier Bettel est ambitieux: "C'est louable".

Un chef qui laisse de la place à ses ministres

"Comme l'année dernière, l'annonce phare (la réforme du congé parental, ndlr) a été faite en amont de la déclaration sur l'état de la nation. Xavier Bettel ne se la joue pas personnel. Il arrive à mettre ses ministres en avant. Il marque sa différence par rapport à Jean-Claude Juncker sur ce point."  

Sur le logement, malheureusement, pour notre expert, le Premier ministre donne beaucoup de détails mais n'annonce pas de stratégie globale. Idem quand Bettel aborde le thème de l'emploi: " Xavier Bettel a l'air d'être de plus en plus pressé. Des sujets sont abordés sans que l'on puisse reconnaître une cohésion globale. On a l'impression qu'il veut énumérer des sujets. On le voit avec le sujet de la fiscalité."

"Peu de place pour les sujets économiques"

En conclusion, Marc Gerges estime que "les sujets centraux de ce discours étaient l'éducation, et le referendum avec le droit de vote des étrangers. Xavier Bettel a pris clairement position concernant ces sujets. Les sujets économiques n'ont pas trouvé une large place dans son discours. Xavier Bettel a encore profité de l'occasion pour critiquer Juncker en disant que des mandats trop longs sont un frein au progrès. Ce qui est décevant, c'est que la réforme fiscale n'a pas été détaillée. Ce sujet va pourtant prendre une part de plus en importante dans la politique."

Enfin, notre expert aimerait savoir pourquoi les thèmes suivants n'ont pas été abordés: "la justice, avec la loi anti-terroriste, la fonction publique avec la réforme administrative, le secteur de la santé avec le plan hospitalier, les réformes de l'armée et de la police grand-ducale, ou encore l'aménagement du territoire et la politique fiscale."

Toutes les réactions sur le sujet avec le hashtag #Etat2015 sur Twitter:



Sur le même sujet

Troisième exercice du genre pour le Premier ministre
Le Premier ministre prononcera mardi son discours sur l’état de la nation. On s’attend notamment de Xavier Bettel qu’il annonce de nouveaux détails quant à la réforme fiscale. wort.lu suit la déclaration en direct à partir de 14h30.
Un engagement clair en faveur du droit de vote des étrangers, l'annonce de 830 nouveaux logements au Kirchberg, la création d'un «Portail de l'emploi», une «subvention logement» pour les plus modestes : des éléments concrets annoncés par le Premier ministre, Xavier Bettel, lors de sa deuxième déclaration sur l'état de la Nation mardi à la Chambre des Députés.
Xavier Bettel à la Chambre des Députés, le 5 mai 2015