Changer d'édition

Plus de questions que de réponses autour du CovidCheck
Luxembourg 2 min. 11.10.2021
Nouvelles règles sanitaires

Plus de questions que de réponses autour du CovidCheck

La mise en place du régime CovidCheck au sein des entreprises, en plus de l'Horeca et des activités de loisirs, inquiète les syndicats en raison du flou actuel entourant la mesure.
Nouvelles règles sanitaires

Plus de questions que de réponses autour du CovidCheck

La mise en place du régime CovidCheck au sein des entreprises, en plus de l'Horeca et des activités de loisirs, inquiète les syndicats en raison du flou actuel entourant la mesure.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 11.10.2021
Nouvelles règles sanitaires

Plus de questions que de réponses autour du CovidCheck

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Pour accélérer le taux de vaccination de la population, le gouvernement a annoncé vendredi une limitation à venir des droits des personnes non vaccinées. Une mesure très loin de faire l'unanimité du côté syndical.

En annonçant vendredi vouloir «rendre la vie plus difficile aux personnes non vaccinées», le gouvernement a fait le choix de la rupture. Pour accélérer le taux de vaccination de la population face au risque de quatrième vague, Xavier Bettel (DP) et Paulette Lenert (LSAP) ont annoncé l'élargissement du régime CovidCheck dès le 1er novembre. Des restrictions imposées aux 23% de résidents non vaccinés qui sont loin de faire l'unanimité, notamment du côté syndical.


IPO , PK Xavier Bettel u. Paulette Lenert , neues Covidgesetz , Foto.Guy Jallay/Luxemburger Wort
Le Luxembourg «rendra la vie plus dure aux non-vaccinés»
Puisque le taux de vaccination générale de la population ne progresse qu'à allure modérée, le gouvernement durcit sa stratégie en réduisant les possibilités aux réticents à la vaccination. Notamment via la généralisation du CovidCheck à compter du 1er novembre.

Pour Nora Back, présidente de l'OGBL, le Premier ministre et la ministre de la Santé ont choisi «une approche problématique» car basée sur «une méthode d'obligation indirecte». Alors que la syndicaliste parle d'une stratégie «de pression et de peur» envers une partie de la population, Christophe Knebeler, secrétaire général adjoint, dénonce une approche «qui ne permet pas d'instaurer un climat de confiance». Notamment envers les résidents qui hésitent encore à se faire injecter les doses anti-covid19.

Et tous les deux de dénoncer «le risque élevé d'aboutir à des résultats inverses de ceux escomptés» et de pointer du doigt «les nombreuses questions soulevées à l'heure actuelle par ces annonces». En particulier celles liées à l'introduction du régime CovidCheck dans les entreprises. Présentée comme facultative pour les employeurs et applicables dans tout ou partie des sociétés privées et des administrations, la mesure devrait, selon l'OGBL et le LCGB, «faire l'objet d'une cogestion entre employeur et délégation du personnel».


Familljendag  - Esch/Alzette -  - 18/09/2021 - photo: claude piscitelli
5.000 infections covid reconnues post-vaccination
Oui, le virus reste impactant même après l'injection d'une dose ou de deux doses anti-covid. Très faiblement toutefois, comme vient de le rapporter le ministère de la Santé alors que plus de 408.000 personnes disposent d'un schéma vaccinal complet au Luxembourg.

Car si les dirigeants d'entreprise ou chefs d'administration auront le choix de faire vérifier le statut sanitaire de leurs collaborateurs, ces derniers n'auront pas d'autre choix que d'appliquer la mesure. Au risque de se voir sanctionnés par les dispositions prévues dans le code du travail, le Premier ministre ayant indiqué que le dispositif serait assimilé à une obligation légale «comme le port du casque sur un chantier». 


(FILES) In this file photo taken on September 20, 2021 a nurse prepares a dose the Pfizer-BioNtech vaccine at a vaccination centre in Derby, central England. - Vaccination with two doses of the Pfizer jab stays highly effective against severe Covid -- including the Delta variant -- for at least six months, an analysis of US patients said October 4, 2021. (Photo by Paul ELLIS / AFP)
La troisième dose en phase de décollage
Près de la moitié des 8.686 doses administrées au Luxembourg du 27 septembre au 3 octobre ont concerné des sujets déjà doublement vaccinés les mois passés. L'injection "booster" étant administrée prioritairement aux seniors.

Estimant que la mesure ne devrait pas avoir d'effet significatif sur le nombre d'arrêt maladie dans les entreprises qui décideront de l'appliquer, Nora Back dénonce «le risque porté à la cohésion sociale, entre personnes vaccinées qui auront accès à tout et les non-vaccinées qui seront limitées». Pour Christophe Knebeler, l'une des questions qui devra rapidement trouver une réponse tient dans le nombre d'entreprises qui appliqueront réellement cette mesure puisque «si seul le boulanger du quartier l'utilise, son impact sera pour le moins limité». Et ce dernier d'indiquer que «certaines grandes entreprises ont d'ores et déjà indiqué que ce n'était pas dans leur intérêt de le faire...»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Au lendemain de l'annonce par le Premier ministre de menaces de mort proférées à son encontre, le directeur de la Santé indique vendredi être la cible de «messages de plus en plus agressifs», signe d'une crispation depuis les annonces autour du futur régime CovidCheck.
Digitaler Impfpass, Impfung, Corona, München, Bayern, Deutschland
Dans un communiqué publié jeudi, CGFP, OGBL et LCGB font état de «leur désaccord profond» avec la volonté du gouvernement de laisser l'accès aux entreprises ou aux administrations publiques aux seules personnes entièrement vaccinées. Et demandent une entrevue urgente.
online.fr.Covid Check in Restaurants,Bars,Cafes. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Puisque le taux de vaccination générale de la population ne progresse qu'à allure modérée, le gouvernement durcit sa stratégie en réduisant les possibilités aux réticents à la vaccination. Notamment via la généralisation du CovidCheck à compter du 1er novembre.
IPO , PK Xavier Bettel u. Paulette Lenert , neues Covidgesetz , Foto.Guy Jallay/Luxemburger Wort
Près de la moitié des 8.686 doses administrées au Luxembourg du 27 septembre au 3 octobre ont concerné des sujets déjà doublement vaccinés les mois passés. L'injection "booster" étant administrée prioritairement aux seniors.
(FILES) In this file photo taken on September 20, 2021 a nurse prepares a dose the Pfizer-BioNtech vaccine at a vaccination centre in Derby, central England. - Vaccination with two doses of the Pfizer jab stays highly effective against severe Covid -- including the Delta variant -- for at least six months, an analysis of US patients said October 4, 2021. (Photo by Paul ELLIS / AFP)
A la veille de la présentation de la nouvelle version de la loi covid, le président de la fédération Horesca estime que le gouvernement va accélérer sa stratégie en faveur de la vaccination via une obligation imposée dans le secteur Horeca, les loisirs et dans le monde du travail.
COVIDcheck.lu - certificate, COVID-Zertifikat, EU Digital Covid Certificate, covid check.lu - Foto: John Schmit
En promettant deux projets de loi plus souples sur les modalités de sortie de crise, le Premier ministre a rassuré LCGB, OGBL et CGFP. Les trois formations étaient reçues mardi matin pour la deuxième fois en quatre jours.
Politik, Bettel trifft Gewerkschaften wegen Pandemiegesetz + Gesundheits Kommissioun, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort