Changer d'édition

Bausch recommande Sam Tanson pour mener la liste des Verts
Luxembourg 3 min. 23.01.2023
Elections législatives

Bausch recommande Sam Tanson pour mener la liste des Verts

La ministre de la Culture et de la Justice Sam Tanson serait «la personne la plus appropriée» selon François Bausch.
Elections législatives

Bausch recommande Sam Tanson pour mener la liste des Verts

La ministre de la Culture et de la Justice Sam Tanson serait «la personne la plus appropriée» selon François Bausch.
Photos: Marc Wilwert
Luxembourg 3 min. 23.01.2023
Elections législatives

Bausch recommande Sam Tanson pour mener la liste des Verts

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
Les Verts restent encore très discrets sur les élections législatives, alors que les autres partis ont déjà commencé à se positionner. Le vice-Premier ministre François Bausch estime que Sam Tanson serait une bonne candidate pour déi Gréng.

Les partis politiques dévoilent au fur et à mesure leurs cartes pour les élections législatives dont le scrutin est fixé au 8 octobre prochain. Alors que vendredi dernier, la ministre de la Santé, Paulette Lenert, a mis fin au suspense en se disant «prête» à être tête de liste du LSAP lors de la réception du Nouvel An du parti socialiste à Schengen, les Verts restent encore assez discrets sur les candidats qui défendront les couleurs du parti pour les législatives. 


16.01.2023 Wahlkampf 2023 Wahlen , Wahlkampagne : Neujahrsempfang  Reception nouvel an , Neujahrstrunk ( Rockhal ) Partei  " déi Greng "  Djuna Bernard , Meris Sehovic , Josée Lorsché ,   Esch-Belval ,  , Foto: Marc Wilwert / Luxemburger Wort
«Des résultats au lieu des slogans»
Les Verts ne se laissent pas déstabiliser par les attaques - même celles de la coalition - et continuent imperturbablement à se battre pour les valeurs vertes.

Invité ce lundi sur RTL radio, le ministre de la Mobilité et de la Défense François Bausch a réaffirmé qu'il ne souhaitait pas faire partie d'un prochain gouvernement. Il se lancera toutefois dans la course pour être élu député. François Bausch recommande à son parti que la tête de liste soit incarnée par une candidate. La ministre de la Culture et de la Justice Sam Tanson serait «la personne la plus appropriée» selon lui. 

Sam Tanson est la seule écologiste à figurer dans le Top 10 des personnalités politiques jugées sur leurs «sympathie et compétence». Dans le dernier sondage effectué par Ilres pour le compte du Luxemburger Wort et de RTL, elle se hisse à la neuvième place.

La question sera réglée après les communales

«Avoir une tête de liste au niveau national est discuté au sein du parti, mais pour le moment nos statuts ne prévoient pas une telle option. Je suis plutôt sceptique sur le fait de changer les statuts à quelques mois des élections», avait récemment déclaré la ministre de la Culture au micro de la radio publique 100.7. Serait-elle prête à défendre les idées des Verts lors de débats à la radio ou à la télévision? «Je peux envisager tout ce que mon parti peut imaginer pour moi.»


Déjà un air de campagne pour les législatives
Les élections législatives ne sont qu'en octobre, mais les esprits s'échauffent déjà en ce début d'année. L'ancien ministre des Sports Dan Kersch s'en est pris au Premier ministre Xavier Bettel, une querelle qui n'a pas échappé au CSV.

Sollicité, le coprésident du parti Meris Sehovic indique que la question des législatives sera réglée après les communales. Les ministres écologistes Henri Kox, Sam Tanson ou Claude Turmes seront-ils en première ligne pour défendre les idées des Verts? Réponse de l'intéressé: «Nous avons plein de talents.» Déi Gréng devrait présenter cette année à nouveau deux têtes de liste par circonscription. François Bausch a dit sur RTL souhaiter que cette représentation soit paritaire.

Qu'en est-il des autres partis? Paulette Lenert se présentera donc dans la circonscription de l'Ouest. Il n'y aura donc pas de duel direct avec le Premier ministre Xavier Bettel (DP) dans le centre. Le chef du gouvernement n'a pas caché ses ambitions de vouloir rester Premier ministre lors de la prochaine législature lors de son interview du Nouvel An sur RTL.


Politik, Interview Claude Wiseler, Csv, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Claude Wiseler renonce à être tête de liste pour le CSV
Le comité national du CSV a chargé ses deux coprésidents, Claude Wiseler et Elisabeth Margue de proposer un candidat pour la tête de liste du parti.

Du côté du CSV, le coprésident du parti chrétien-social Claude Wiseler a fait savoir lors d'un comité national du CSV qu'il n'est «définitivement pas disponible comme tête de liste». Dans un entretien accordé au Luxemburger Wort, il a confié que le CSV mènera la campagne des législatives également avec une tête de liste nationale. Le choix définitif doit avoir lieu après les élections communales: «Mais il ne s'agit pas seulement de cette personne, mais de construire autour d'elle toute une équipe qui s'assemble harmonieusement comme un puzzle.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Mi-décembre, le député ADR Fred Keup avait qualifié le ministre Franz Fayot de «sot» à la Chambre. Depuis, les députés ont été appelés à faire preuve de discipline. Quelles sanctions risquent ceux qui ne respectent pas les règles?
13.10.2022 Chambre des députés Abgeordnetenkammer , Chamber , Fragen questions élargies : Marc Hansen    Luxemburg , Foto: Marc Wilwert / Luxemburger Wort
Réception du Nouvel An de Déi Lénk
En cette année de super-élections, Déi Lénk veut prouver qu'une politique sociale et écologique peut être menée différemment, tout en faisant un pied de nez au gouvernement.
12/01/2023 , Déi Lénk Neujahrsempfang; Bonnevoie,  ,Photo: © Pixxel.lu / Laurent Blum,
 , Déi Lénk Neujahrsempfang; Bonnevoie,  ,  , ,  , © Pixxel.lu / Laurent Blum
Mercredi, le DP a été le premier parti à mettre fin au « dry january » et à inviter au pot du Nouvel An. C'est sous le slogan "no bei dir" que les libéraux entament cette année de super élections.
IPO,Neujahrsreception DP,Neujahrsempfang DP De Patt2023.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les élections législatives ne sont qu'en octobre, mais les esprits s'échauffent déjà en ce début d'année. L'ancien ministre des Sports Dan Kersch s'en est pris au Premier ministre Xavier Bettel, une querelle qui n'a pas échappé au CSV.