Changer d'édition

Bausch ne badine pas avec les vélos dans le train
Luxembourg 3 min. 03.12.2019

Bausch ne badine pas avec les vélos dans le train

Bausch ne badine pas avec les vélos dans le train

Photo: LW
Luxembourg 3 min. 03.12.2019

Bausch ne badine pas avec les vélos dans le train

Maurice FICK
Maurice FICK
Le ministre des Transports n'a pas avalisé le texte de compromis sur les droits des voyageurs ferroviaires, comme la majorité de ses homologues européens à Bruxelles, car «il manquait d'ambition sur certains aspects dont le transport de vélos».

Chère au gouvernement Bettel, la mesure politique phare de la gratuité des transports qui profitera aussi aux tickets transfrontaliers dès le 1er mars 2020, n'oublie pas les personnes à mobilité réduite, ni ceux qui se déplacent avec leur vélo. Chantre des transports publics, dont il est issu, le vice-Premier ministre, François Bausch est, depuis bien avant l'invention du concept, un adepte du vélotaf.


Fahrrad im Verkehr - Photo : Pierre Matgé
Plus de cyclistes mais pas de politique en conséquence
Jamais la capitale n'a compté autant de vélos dans ses rues et pourtant la priorité n'est toujours pas clairement donnée à la mobilité douce, critique la Lëtzebuerger Vëlos-Initiativ. Elle en veut pour preuve l'aménagement du boulevard Roosevelt.

Et ce n'est pas à Bruxelles qu'il reniera sa conviction de faire avancer le vélo avec le train à Luxembourg qui vise la multimodalité et le développement de la mobilité douce. Lors du conseil des ministres des Transports ce 2 décembre dans la capitale belge, un wagon de dossiers devait être mis sur les rails d'une «orientation générale», dans le but d'ouvrir la voie aux négociations avec le Parlement européen. En première ligne, la proposition de révision du règlement en vigueur sur les droits des voyageurs ferroviaires. 

Les véhicules KISS des CFL sont équipés d'emplacements pour vélos et pour personnes à mobilité réduite.
Les véhicules KISS des CFL sont équipés d'emplacements pour vélos et pour personnes à mobilité réduite.
Photo: Serge Waldbillig

François Bausch reste d'avis que les investissements dans l'infrastructure, soit 3,8 milliards d'euros en dix ans, sont «le meilleur garant pour assurer un service de qualité et la ponctualité des trains». Le texte de compromis accepté par une très large majorité des Etats membres ne l'a pas été par le Luxembourg «parce qu'il manquait d'ambition sur certains aspects dont le transport de vélos».

Des emplacements d'office pour vélos


15 projets prioritaires sur le rail: 3,8 milliards d'euros sur dix ans, effort sans précédent
Pour la première fois, le ministre des Transports et les CFL présentent aux employés des CFL leur plan d'investissement pour la période 2013-2023 lundi après-midi aux Rotondes de Bonnevoie.

Dans une proposition écrite, «le Luxembourg a rejoint les propositions du Parlement européen pour que, par exemple, dans les futures générations de trains ou ceux remis à neuf, il y ait d'office la possibilité de transporter au moins huit vélos. Ce sera le cas dans plusieurs pays comme l'Allemagne notamment», résume Sam Weissen, conseiller «transports» à la Représentation permanente auprès de l'UE.

Les 34 nouveaux trains régionaux Coradia à grande capacité et à 2 niveaux qu'Alstom devrait livrer aux CFL à compter de décembre 2021 disposeront d'aménagements intérieurs spacieux, éclairés, équipés de WiFi, d'un système dynamique d'information pour les voyageurs et tous les véhicules auront des zones pour vélos et des espaces réservés aux personnes à mobilité réduite.

En avance sur l'électromobilité


Dans sa version longue de 160 mètres, le train Coradia offre 692 places assises et 334 places assises pour sa version plus courte (80 mètres).
Les CFL ont acheté 34 nouveaux trains
C'est Noël! La Société nationale des Chemins de Fer luxembourgeois (CFL) a signé ce mardi avec Alstom la livraison de 34 trains régionaux Coradia à grande capacité et à 2 niveaux. Les usagers peuvent se réjouir.

Plusieurs thèmes, qui joueront un rôle déterminant au courant du mandat de la nouvelle Commission, ont aussi été abordés par les ministres, dont la digitalisation dans le secteur des transports. François Bausch a souligné l'importance des investissements dans l'infrastructure physique sans laquelle même l'application la plus sophistiquée de planification de mobilité ne disposerait d'aucune valeur ajoutée. A ses collègues européens il a parlé de la mKaart et de mobiliteit.lu «qui permettent de promouvoir activement une mobilité multimodale durable», écrit le ministère.


Les bornes de recharge publiques sont toutes compatibles avec le connecteur de type 2 largement utilisé.
200 nouvelles bornes électriques Chargy en 2019
Chargy exploite des bornes de recharge pour les voitures électriques au Luxembourg depuis juin 2017. 18 mois plus tard, l'opérateur établit un bilan positif. Toutefois, le réseau devrait encore s'étendre dans les mois à venir.

Lors du déjeuner ministériel, durant lequel il a été question des carburants de substitution (électricité, GPL, biocarburants, etc.) François Bausch a présenté les initiatives luxembourgeoises comme «le déploiement des bornes de recharge pour l'électromobilité qui est beaucoup plus avancé que dans les autres Etats membres», rapporte Sam Weissen. Début janvier, Chargy avait calculé que 277 bornes de recharge publiques étaient installées au Luxembourg. Le nombre total devant passer à 800 d'ici 2021.


Sur le même sujet

Plus de cyclistes mais pas de politique en conséquence
Jamais la capitale n'a compté autant de vélos dans ses rues et pourtant la priorité n'est toujours pas clairement donnée à la mobilité douce, critique la Lëtzebuerger Vëlos-Initiativ. Elle en veut pour preuve l'aménagement du boulevard Roosevelt.
Fahrrad im Verkehr - Photo : Pierre Matgé
«Les CFL font clairement un pas vers le client»
À six mois de la mise en place des nouvelles missions des chemins de fer liées à la gratuité des transports publics, Marc Wengler, directeur général des CFL, détaille les changements pour les usagers. Et évoque certaines réflexions, comme celle menée autour du siège de l'entreprise.
Lokales,CFL-Zugpersonal,Ticketverkauf,Schaffner, Bahnhof,Gare.Foto; Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les prémices du vélotaf dans la mobilité douce
En attendant l'extension du réseau cyclable national, les morceaux manquants en Ville et la piste cyclable bidirectionnelle longeant le tracé du tram, les vélotaffeurs prennent leur courage à deux mains pour pédaler jusqu'au boulot. Notre série de la semaine.
Transports gratuits au Luxembourg: les réponses aux questions
La gratuité des transports est sans conteste l'une des mesures phares du gouvernement Bettel pour cette coalition 2018-2023. Le Luxembourg est en effet le premier pays à introduire une telle mesure à l'échelle nationale. Quelles en sont les modalités? Réponses.
Lokales, 1 Jahr Tram, Mobilität,Kirchberg. Foto: Gerry Huberty
Les CFL ont acheté 34 nouveaux trains
C'est Noël! La Société nationale des Chemins de Fer luxembourgeois (CFL) a signé ce mardi avec Alstom la livraison de 34 trains régionaux Coradia à grande capacité et à 2 niveaux. Les usagers peuvent se réjouir.
Dans sa version longue de 160 mètres, le train Coradia offre 692 places assises et 334 places assises pour sa version plus courte (80 mètres).