Bâtiment Jean Monnet au Kirchberg

Premiers déménagements cet automne

Photo: Romain Schank

(DN) - Les fonctionnaires de la Commission européenne devraient commencer à quitter le bâtiment Jean Monnet aux alentours de la mi-octobre. D'ici la fin de l'année, les deux tiers du personnel qui travaille encore dans ce complexe devraient avoir déménagé.

« Il n'est pas exclu que les premiers mouvements se déroulent dès la mi-octobre », a indiqué, ce jeudi, une source proche du dossier : « Les bâtiments seront mis à disposition par tranche, et le déménagement va se faire progressivement », a-t-elle ajouté.

Dans les arcanes du bâtiment « Jean Monnet »
Dans les arcanes du bâtiment « Jean Monnet »
Photo: Romain Schanck

Les deux tiers du personnel devraient donc intégrer deux bâtiments situés à la Cloche d'Or d'ici fin 2015 : le bâtiment Ariane, qui abritait auparavant PriceWaterhouseCoopers, à côté de la pâtisserie Oberweis, et le bâtiment Laccolith, au fond de la rue Eugène Ruppert. Il s'agira, dans le cadre de ce dernier bâtiment, d'une occupation partagée (comme c'est le cas pour Eurostat qui occupe les niveaux supérieurs du bâtiment Bech au Kirchberg).

En somme, quelque 1.100 fonctionnaires appartenant au service de la traduction ou des infrastructures et bâtiments se retrouveront d'ici quelques semaines dans ce quartier.

Autres Galeries

Une réunion d'information à destination du personnel doit se tenir fin septembre.

Certains fonctionnaires ont par ailleurs été rapatriés dans des locaux que la Commission occupe déjà : les bâtiments Euroforum et Drosbach à la Cloche d'Or ou le bâtiment Bech (dont les premiers niveaux sont occupés par Auchan et la galerie marchande) au Kirchberg.

Il restera début 2016 quelque 500 personnes travaillant dans l'enceinte du Jean Monnet qui attendront de déménager dans un bâtiment temporaire fourni par l'Etat luxembourgeois, toujours sur le plateau du Kirchberg. 

On s'attend à ce que le bâtiment Jean Monnet soit totalement vidé avant la mi-2016.