Changer d'édition

Barrage d'Esch-sur-Sûre: La pollution s'étend, l'eau potable coupée vendredi à midi
Les analyses faites le 1er octobre 2014 montrent clairement que le pesticide incriminé continue de se propager en direction du barrage du lac. C'est à partir de là que l'eau brute recueillie dans la réserve est traitée pour devenir potable ensuite.

Barrage d'Esch-sur-Sûre: La pollution s'étend, l'eau potable coupée vendredi à midi

Photo: Jacques Ganser
Les analyses faites le 1er octobre 2014 montrent clairement que le pesticide incriminé continue de se propager en direction du barrage du lac. C'est à partir de là que l'eau brute recueillie dans la réserve est traitée pour devenir potable ensuite.
Luxembourg 02.10.2014

Barrage d'Esch-sur-Sûre: La pollution s'étend, l'eau potable coupée vendredi à midi

Le danger s'approche du barrage. La pollution au pesticide d'origine agricole s'est encore étendue dans l'immense réserve d'eau d'Esch-sur-Sûre. Le SEBES coupera "par pures mesures préventives" le gros robinet d'eau potable issue du lac, ce vendredi 3 octobre à 12 heures.

(MF) - Le danger s'approche du barrage. La pollution au pesticide d'origine agricole s'est encore étendue dans l'immense réserve d'eau d'Esch-sur-Sûre. Le SEBES coupera "par pures mesures préventives" le gros robinet d'eau potable issue du lac, ce vendredi 3 octobre à 12 heures.

Le Metazachlor ne se propage plus seulement dans les couches inférieures des eaux du lac mais a été détecté à des hauteurs variant entre 15 et 25 mètres au point de mesure "Zillenhëtt".
Le Metazachlor ne se propage plus seulement dans les couches inférieures des eaux du lac mais a été détecté à des hauteurs variant entre 15 et 25 mètres au point de mesure "Zillenhëtt".
Photo: Jacques Ganser

La nouvelle est tombée jeudi soir peu avant 18 heures par un communiqué officiel du Syndicat des Eaux du Barrage d'Esch-sur-Sûre (SEBES). Après concertation avec les différents syndicats des eaux, la Ville de Luxembourg et l'Administration de l'eau, le SEBES suspendra vendredi à midi toute alimentation du réseau d'eau potable luxembourgeois par de l'eau provenant du barrage d'Esch-sur-Sûre.

Pour pallier le problème, le SEBES et d'autres syndicats ouvriront les vannes de quatre forages de réserve en eau souterraine qui alimenteront dès lors le réseau d'eau potable luxembourgeois.

Une mesure drastique mais nécessaire -au vu de la progression de la pollution dans le lac- pour "prévenir tout risque d'une pollution de l'eau potable avec du métazachlor", assure le syndicat des eaux. La substance polluante ne se déplace plus seulement dans les couches d'eaux profondes mais remonte de sorte qu'au point de mesure dit "Zillenhëtt", elle a été repérée à 15-25 mètres de profondeur seulement.

Ce qui a fait tilter les preneurs de décisions, c'est que la pollution se rapproche du mur du barrage. Un point crucial puisque c'est à partir de là que les eaux brutes stockées dans le lac sont traitées pour devenir potables ensuite.


Sur le même sujet

Pesticides dans l'eau potable: Un tiers des sources sont polluées au Luxembourg
Le résultat des analyses de pesticides dans l'eau potable est sans équivoque. Dans 9 communes, des captages d'eau souterraine ont été mis hors service. Dans 3 communes, l'eau contaminée doit être diluée. Et 37 communes bénéficient de la dérogation temporaire. La qualité de l'eau du lac d'Esch-sur-Sûre s'est, en revanche, "fortement améliorée".
Des traces de pesticides ont été repérées dans 75% des sources d'eau souterraine.
L'eau de source polluée par le pesticide: Les ministres relèvent de 30 fois la valeur limite pour le métazachlore
Conférence de crise jeudi soir au ministère du Développement durable: des produits de dégradation du pesticide métazachlore ont été découverts à grande profondeur dans l'eau de source. Une mauvaise surprise. Les ministres de l'Environnement et de la Santé ont aussitôt  pris une dérogation pour augmenter la valeur limite de 100 ng/l à 3.000 ng/l de métazachlore dans l'eau potable.
Carole Dieschbourg, ministre de l'Environnement: "Nous avons relevé la valeur limite pour le métazachlore dans l'eau potable de 100 ng/l à 3.000 ng/l. Cette dérogation sera valable pour trois ans au maximum".