Changer d'édition

Baptême du feu en vue pour les drones luxembourgeois
Luxembourg 2 min. 29.10.2020

Baptême du feu en vue pour les drones luxembourgeois

Baptême du feu en vue pour les drones luxembourgeois

Photo: Armée luxembourgeoise
Luxembourg 2 min. 29.10.2020

Baptême du feu en vue pour les drones luxembourgeois

Retardé en raison de la pandémie de covid-19, le gros du contingent luxembourgeois sera déployé au Mali à la mi-novembre. Sa mission: surveiller et protéger à l'aide de ses engins volants.

(DH) - «Les unités de drones seront projetées mi-novembre et une fois arrivées sur zone seront rapidement opérationnelles», a indiqué l'armée luxembourgeoise sur le site de la Défense belge. Il s'agit là du premier déploiement des drones Raven depuis leur acquisition en 2018. Un déploiement retardé de quelques mois en raison de la crise sanitaire, les activités de formation avant le départ pour l'Afrique subsaharienne étant restreintes.

Pour rappel, après avoir effectué une période de quarantaine, seule une partie du personnel avait été déployée au mois de juin, mais le gros de la troupe de 21 hommes était resté cantonné au Luxembourg. Equipés de ces «Raven», les militaires intégreront la Force Protection de la mission européenne (EUTM Mali), pour une durée initiale de deux ans.

Dans le détail, les militaires luxembourgeois arriveront au début du mois de novembre. Ils intégreront un effectif total de 700 personnes et auront pour mission de déployer leur trentaine de drones afin de contribuer à assurer la protection des membres de cette intervention en terrain hostile. Le nord du pays étant le théâtre des opération de lutte contre le terrorisme islamiste.

Ces matériels, qui ne sont pas équipés pour mener des offensives, disposent de caméras de jour, thermique et nocturne leur permettant des reconnaissances à toute heure. Achetés pour 4,5 millions d'euros et d'un poids de 2,1 kg, ces drones mesurent 90 centimètres, pour une envergure d'1,4 mètre. Ils peuvent voler à une vitesse maximale de 80 km/h, pendant 60 à 90 minutes, à une hauteur qui peut varier de 30 à 150 mètres de haut.

Les drones peuvent voler à une vitesse maximale de 80 km/h, pendant 60 à 90 minutes.
Les drones peuvent voler à une vitesse maximale de 80 km/h, pendant 60 à 90 minutes.
Photo: Armée luxembourgeoise

Cet équipement de l'armée luxembourgeoise avait fait suite à l'achat de deux nouveaux hélicoptères Airbus H145M  et de l'avion de transport A400M qui s'est posé pour la première fois au Findel le 7 octobre.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'armée adopte à son tour un cadre éthique
La première charte des valeurs de l'armée luxembourgeoise a été présentée ce jeudi. Avec en toile de fond la volonté «d'inspirer la confiance des citoyens dans les forces armées luxembourgeoises»
Lokales,Letzebuerger Arméi. Musterung + IB (instructions de base).Härebierg. Sportstest.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Bausch s'explique sur le «tour d'honneur» de l'A400M
Avant de gagner sa base belge de Melsbroek vendredi, le nouvel Airbus de l'armée luxembourgeoise s'est offert quelques «détours» dans le ciel belge. Le ministre de la Défense justifie cette dépense de carburant jugée «inutile» par le député Marc Goergen.
Cérémonie d’accueil de l’avion de transport A400M à l’aéroport du Findel - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Bienvenue à bord de l'A400M
Commandé par le Luxembourg en 2003, l'avion a été officiellement présenté ce jeudi, au lendemain de son arrivée au Findel. L'occasion de découvrir l'intérieur d'un engin militaire qui aura coûté quelque 197 millions d'euros.
Offizielle Einweihungszeremonie A400M mit G.D. Henri, François Bausch und Armeechef Steve Thull  - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
L'arrivée en grande pompe de l'A400M
Le premier avion de transport grand-ducal, de 45 m de long et 141 tonnes au décollage, s'est posé ce mercredi à l'aéroport de Luxembourg. Revivez ce moment en images.
Cérémonie d’accueil de l’avion de transport A400M à l’aéroport du Findel - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
L'adieu aux armes du général Duschène
Le chef d'état-major s'apprête à quitter l'armée luxembourgeoise après lui avoir consacré 42 ans. L'officier laisse un millier d'hommes. Un effectif qui va être renforcé bien vite, autant que les capacités opérationnelles.
online.fr, Portrait Alain Duschene  Armee Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Un cadeau de Noël pour la police et l'armée
Le nouvel Airbus H145M estampillé «Police Lëtzebuerg» servira aussi bien pour des missions policières que militaires. L'engin a été accueilli officiellement par deux ministres ce vendredi après-midi à l'aéroport.
Lokales,Cérémonie d'Acceuil du premier des deux hélicopteres Airbus H145M,Polizeihubschrauber,Polizeihelicopter. Armee, Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le nouvel hélicoptère militaire déjà à l'essai
A peine arrivé que le nouvel hélicoptère Airbus H145M commandé par le Luxembourg a pris la voie des airs. D'ici décembre, il sera rejoint par un second appareil. Le dispositif devant être partagé entre les missions de l'armée ou de la police.