Changer d'édition

Ban de Gasperich: un poumon vert au coeur du nouveau quartier
Luxembourg 3 min. 01.11.2018 Cet article est archivé

Ban de Gasperich: un poumon vert au coeur du nouveau quartier

Juste derrière les bâtiments résidentiels et autour du refuge pour animaux, où il y a actuellement des prairies et des champs, un parc d'environ 15 hectares est en cours de création.

Ban de Gasperich: un poumon vert au coeur du nouveau quartier

Juste derrière les bâtiments résidentiels et autour du refuge pour animaux, où il y a actuellement des prairies et des champs, un parc d'environ 15 hectares est en cours de création.
Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 3 min. 01.11.2018 Cet article est archivé

Ban de Gasperich: un poumon vert au coeur du nouveau quartier

Le Ban de Gasperich est encore assez terne et gris et ses premiers habitants vivent au milieu de grandes surfaces de béton. Mais cela va changer avec la réalisation du nouveau parc urbain dont la construction débutera dans quelques semaines.

(nas) - Petit à petit, le Ban de Gasperich se développe: immeubles d'habitation, de bureaux, un centre commercial, une caserne de pompiers ainsi que différentes routes et avenues pour desservir l'ensemble. Seule la zone sur laquelle le parc de près de 15 hectares doit être construit, est restée pratiquement inchangée à ce jour. Mais cela ne devrait plus être le cas encore longtemps.

Les plans de conception du parc sont terminés. Cet automne, la Ville de Luxembourg lancera un appel d'offres pour les travaux de gros œuvre et le terrassement de la zone devrait débuter à la fin de cette année. Les équipements de jeux et de loisirs, les ponts et les sentiers seront construits dans la foulée.

Tous les travaux seront réalisés sous la direction du service des parcs de la capitale. Ce projet avait déjà été approuvé par le conseil communal le 10 juillet 2017 pour un coût de 15,99 millions d'euros.

Le lieu n'a pas encore de nom

À l'époque, la question d'un nom pour le parc a été soulevée. Cependant, le conseil communal n'a pas encore donné de nom officiel à l'endroit mais on parle de "Gaasperecher Park". 

Le parc aura une superficie totale de 14,9 hectares.
Le parc aura une superficie totale de 14,9 hectares.
Photo: Pierre Matgé

Le parc aura une surface de 14,9 hectares sur une superficie totale de 16,6 hectares et comprendra un refuge pour animaux et des installations d'entraînement pour chiens. 

Il est probable que cela donnera une plus-value au quartier voisin qui, jusqu'à présent, a l'air plutôt stérile et gris autour du boulevard Raiffeisen et du boulevard de Kockelscheuer.

La conception du parc comprend la construction d'un étang de 7.000 mètres carrés près du Rond-Point Gluck. Le ruisseau "Drosbach", qui traverse l'endroit, va être renaturalisé sur une longueur de 810 mètres. Il sera un élément central du futur parc en raison de sa grande valeur écologique. Les piétons pourront traverser l'endroit grâce à une passerelle en bois et des ponts.

Jeux, plaisir et détente

Le parc va être composé de deux types d'espaces verts: d'un côté des prairies tondues régulièrement pour permettre au public d'y accéder et de s'y détendre. D'autre part, des zones où la tonte tardive est prévue pour préserver la diversité écologique. En outre, des murs et des pelouses en pierre sèche sont également prévus dans ces zones. Le long du Drosbach, des zones marécageuses doivent être créées. Des arbres, des arbustes et des massifs des végétaux du cru compléteront la diversité végétale.

Le concept prévoit également des aires de jeux placées sous le thème de l'escalade et de la forêt. Elles se situeront au niveau des bâtiments résidentiels. Il est également prévu de construire un terrain de pétanque, un espace multisports, un autre pour le beach-volley ainsi qu'un parcours de fitness.

Un pavillon de 76 mètres carrés, une aire de pique-nique et les pelouses ensoleillées permettront aux visiteurs de se détendre.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet