Changer d'édition

Ban de Gasperich: Un château d'eau visible de très loin

Ban de Gasperich: Un château d'eau visible de très loin

Photo: Jim Clemes Atelier d'architecture et de design
Luxembourg 2 min. 25.11.2014

Ban de Gasperich: Un château d'eau visible de très loin

Feu vert, lundi soir, du conseil communal de Luxembourg pour la construction d'un nouveau château d'eau illuminé de l'intérieur! Futur «phare» du Ban de Gasperich, la tour de 60 mètres sera surtout très utile.

(MF) - Feu vert, lundi soir, du conseil communal de Luxembourg pour la construction d'un nouveau château d'eau illuminé de l'intérieur! Pensé comme le futur «phare» du Ban de Gasperich qui prend doucement forme, la tour de 60 mètres sera surtout très utile.

Il sera immanquable. Planté au bord de l'A6 (l'autoroute d'Arlon), à proximité immédiate du bâtiment de la Post (Cloche d'Or) et pile en face du futur Stade de football national, ce monument dessiné par l'architecte Jim Clemes, en coopération avec le bureau Schroeder et associés, T/E/S/S Atelier d'ingénierie et Licht Kunst Licht AG, doit devenir le futur emblème du tout nouveau quartier du Ban de Gasperich.

Eclairé pour 3.000 euros par an

Il sera visible de loin. Du fait de son imposante stature, il dépassera de plusieurs têtes tous les bâtiments à la ronde mais aussi du fait qu'il sera éclairé de l'intérieur. La nuit, l'enchevêtrement métallique rappelant inévitablement le fameux "nid d'oiseaux" du stade olympique de Pékin, sera illuminé de l'intérieur par un système de LED ultra-performant.

Photo: Jim Clemes Atelier d'architecture et de design

Il permettra d'imaginer tous les scénarii de coloration. Et ne devrait «que» coûter 3.000 euros par an. La construction, elle, se chiffre à 8,7 millions d'euros.

Le nouveau monument au Sud de Luxembourg, n'est pas une fantaisie architecturale mais bien un château d'eau qui doit être construit rapidement pour répondre aux besoins croissants en eau. Il pourra stocker quelque mille mètres cubes.

Et ainsi créer la pression nécessaire pour alimenter demain les robinets des futurs hypermarché Auchan, Stade de football national, Campus francophone Vauban, Centre d'intervention et de secours ou siège de Deloitte pour ne citer qu'eux.

Mais ce château d'eau ne desservira pas seulement le Ban de Gasperich. Il alimentera également une partie des quartiers sud de la capitale, comme Cessange, Gasperich et Cloche d'Or. D'autant que l'actuel château d'eau «Tubishof» ne suit déjà plus la demande. Régulièrement des chutes de pression se font sentir à la sortie des robinets.