Changer d'édition

Ban de Gasperich: Le chantier titanesque vu du ciel

Ban de Gasperich: Le chantier titanesque vu du ciel

Photo: Grossfeld PAP
Luxembourg 21 1 4 min. 15.06.2016

Ban de Gasperich: Le chantier titanesque vu du ciel

Maurice FICK
Maurice FICK
Les grues de construction se bousculent. Sur Ban de Gasperich, au sud de la capitale luxembourgeoise, un tout nouveau quartier sort de terre. Le chantier rappelle une gigantesque cité de fourmis. La vue est spectaculaire. Regardez notre vidéo.

(DL - Trad. MF) - Les grues de construction se bousculent. Sur Ban de Gasperich, au sud de la capitale luxembourgeoise, un tout nouveau quartier sort de terre. Le chantier rappelle une gigantesque cité de fourmis. La vue est spectaculaire. Regardez notre vidéo.

Souce: Grossfeld PAP

Sur ce site va être créé un tout nouveau quartier dans les années à venir. À long terme, environ 3.000 personnes vivront et 20.000 travailleront au «Ban». Les promoteurs préfèrent parler de «Cloche d'Or».

La plus visible et la plus avancée des constructions est le château d'eau. D'une hauteur finale de 60 mètres, il deviendra le futur «phare» du Ban de Gasperich. Il pousse à vue d'oeil dans la partie sud du chantier juste au bord de l'autoroute d'Arlon.

La majorité des chantiers se situent dans la partie nord de la zone, en bordure du quartier de Gasperich. Il y aura là la zone résidentielle «îlot A». Environs 700 logements seront construits dans les quatre immeubles de l'îlot. Le gros oeuvre du rez-de-chaussée et du premier étage dudit bloc A1 est déjà visible.

De nombreux logements déjà vendus

Michel Knepper, directeur des opérations auprès du promoteur Grossfeld PAP, explique que les premiers appartements seront prêts pour fin 2017. Les travaux du bloc résidentiel A2 voisin vont également démarrer. Selon M. Knepper presque tous les logements des deux premiers blocs sont déjà vendus.

Les pelles mécaniques s'actionnent devant la zone résidentielle. Le nouveau siège de la société de conseils Deloitte sera construit là. Les travaux du gros oeuvre démarreront en septembre. L'emménagement dans le bâtiment est prévu pour octobre 2018. L'un des voisins, la société Alter Domus, doit entrer dans son nouveau bâtiment en juillet 2018.

Voici une carte interactive du grand projet urbain:

<script async charset="utf-8" src="//cdn.thinglink.me/jse/embed.js " class="alwaysThinglink" width="960" height="540" data-original-width="4000" data-original-height="2250" frameborder="0" webkitallowfullscreen mozallowfullscreen allowfullscreen scrolling="no">

Vue aérienne et illustrations: Grossfeld PAP

Le shopping 2.0

Le chantier le plus impressionnant se trouve un peu plus loin. Un gigantesque trou béant de 22 mètres de profondeur au bord du futur boulevard Raiffeisen. De petits tunnels sont en cours de construction: ce sont les entrées du parking souterrain. Selon le promoteur LCO1, c'est le futur  «plus grand centre commercial du pays». Il hébergera 130 boutiques sur trois niveaux et un «Food Hall» comprenant 12 à 15 restaurants.

Le bâtiment sera flanqué d'une double tour de 60 mètres de haut, comme le château d'eau. 220 appartements y verront le jour. L'ouverture du Centre commercial Cloche d'Or est prévu en octobre 2018.

Juste derrière le centre commercial, le Campus francophone prend forme. 43.000 m2 de locaux qui accueilleront l'École française de Luxembourg et le Lycée Vauban. 2.300 étudiants y seront scolarisés. Le campus inclut un complexe sportif.

Plus grand parc de la ville de Luxembourg

La zone située derrière lesdits bâtiments est réservée à un parc de près de 20 hectares. Le plus grand espace vert de la capitale. Le chenil de Gasperich sera plus tard installé au milieu de cette zone verte. Le parc créera le lien entre le nouveau quartier et le quartier de Gasperich existant.

À l'heure actuelle, cet espace vert n'est pas encore visible. Mais le «couloir écologique» est déjà perceptible. C'est un large couloir de 50 mètres pour piétons et cyclistes, qui doit relier la partie nord et la partie sud du quartier. Un passage souterrain est prévu. Il passera in fine sous le boulevard Raiffeisen et est déjà clairement visible.

Rue Raiffeisen, un boulevard de 48 mètres de large

C'est l'un des deux axes principaux du nouveau quartier. À l'heure actuelle, on voit encore les contours de la «rue» Raiffeisen. Le nouveau boulevard sera construit à gauche de l'axe temporaire actuel, en venant de Howald.

Au niveau du centre commercial, le futur boulevard Raiffeisen sera coupé par le boulevard Kockelscheuer. Ce grand boulevard de 41 mètres de large commence au niveau du Rond-Point Gluck d'aujourd'hui. Il deviendra un croisement à terme. De là, il passera devant le nouveau centre de secours national qui sera opérationnel d'ici 2020.

Un nouveau quartier desservi par le tram

De là, le boulevard passera devant le bâtiment PwC existant. Cette section centrale du boulevard Kockelscheuer est déjà terminée. Les travaux du troisième tronçon qui partira du château d'eau pour enjamber l'autoroute vers le nouveau stade de football national à Kockelscheuer doivent commencer en novembre. Ils devraient être terminés à la fin 2018.

Le tram passera dans le nouveau quartier. Partant d'une plate-forme au-dessus de la nouvelle gare de Howald, son tracé passera par une route qui reste à construire entre le centre commercial et le campus scolaire.




Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La place Aldringen au fil du temps
C'est le début d'une nouvelle ère pour le quartier situé entre le boulevard Royal et la rue Aldringen. Alors que la cérémonie d'inauguration du nouveau bâtiment Royal-Hamilius a lieu vendredi, retour sur le passé mouvementé du quartier, en images.
Les premiers habitants arrivent: Le Ban de Gasperich est ouvert à la circulation!
Partant du rond-point Glück, il ira à terme jusqu'au nouveau Stade national de football à la Cloche d'Or. Axe central du Ban de Gasperich, le nouveau boulevard Kockelscheuer a officiellement été ouvert lundi à la circulation. Les premiers écoliers du nouveau Campus francophone Vauban rentrent le 11 septembre et les premiers logements seront livrés en décembre.
Einweihung boulevard Kockelscheuer - Photo : Pierre Matgé