Changer d'édition

Bâloise part s'enraciner à Leudelange
Luxembourg 4 1 14.01.2020

Bâloise part s'enraciner à Leudelange

D'ici deux ans, les 429 collaborateurs de Bâloise Luxembourg emménageront zone d'Am Bann.

Bâloise part s'enraciner à Leudelange

D'ici deux ans, les 429 collaborateurs de Bâloise Luxembourg emménageront zone d'Am Bann.
Illsutration: Baloise
Luxembourg 4 1 14.01.2020

Bâloise part s'enraciner à Leudelange

Dans la zone industrielle Am Bann, le plus grand immeuble de bureaux du pays sera entièrement construit en bois. Il accueillera le siège de l'assureur et l'ensemble de ses collaborateurs d'ici fin 2022.

(pj avec Marco Meng) Devinez comment s'appellera le premier grand bâtiment de bureaux en bois du pays? Réponse : Wooden. Et c'est à Leudelange que la construction va prendre racines d'ici 2022. Sachant qu'à terme, il s'agira d'y loger le nouveau siège social de la compagnie d'assurances Bâloise Luxembourg. L'achèvement du complexe est prévu pour la deuxième moitié de 2022. 

«Derrière ses façades de verre de six étages, le nouveau bâtiment en bois révèle une ossature en bois dont les lignes en forme de V lui donnent un caractère unique», a révélé, mardi, la compagnie sur son site internet.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Le projet est développé par les sociétés IKO Real Estate, BPI Real Estate et le cabinet d'architecture international Art & Build. Il s'agira non seulement du plus important bâtiment de bureaux en bois érigé au Luxembourg (exosquelette, colonnes et dalles), mais aussi du deuxième bâtiment administratif du pays à bénéficier de la certification «WELL Building». Cette norme portant sur le bien-être au travail des salariés.

La structure portante du complexe de 9 600 mètres carrés sera entièrement en bois. «Les essences de bois utilisées ici proviennent exclusivement des forêts durables de la Grande Région», souligne La Bâloise.  

Cette construction générera également moins de perturbations, de bruit et de poussière pendant sa construction. En effet, les éléments bois sont préfabriqués et, surtout, 40 % plus légers que le béton. De quoi soulager les fondations du bâtiment et réduire considérablement le nombre de camions amenant les matériaux de construction sur le chantier dont le lancement est programmé pour les jours à venir. 


Sur le même sujet

La station de Weiswampach va refaire des vagues
Le projet controversé de création d'une base de loisirs comprenant un hôtel, des chalets de vacances et un parc d'activités au bord du lac de Weiswampach avance. Un permis de construire a également été accordé.
La capitale possède plus d'une carte dans son jeu
La Ville de Luxembourg vient de lancer maps.vdl.lu, une adresse internet rendant accessible pas moins de 42 plans interactifs. Le site contient de belles innovations comme des vues 3D de l'urbanisme ou la cartographie du rayonnement wifi ou solaire.
Lokales, Pressekonferenz zur Vorstellung der neuen Citymap der Stadt Luxemburg, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Howald se dotera bien d'une nouvelle skyline
Un mois après la publication du PAP destiné à construire cinq immeubles le long de la rue des Scillas, une seule réclamation a été déposée. Cette dernière ne serait «pas de nature à empêcher la mise en oeuvre du projet», assure le bourgmestre d'Hesperange.
L'habitat se fait innovant à l'Ouest du Kirchberg
Le Fonds Kirchberg recherche l'investisseur qui voudra miser sur son nouveau projet d'habitat, Kiem 2050. Un concept de 155 appartements (dont bon nombre en colocation) avec ateliers bricolage, chambres d'amis ou de vastes espaces de réception à partager entre occupants.