Changer d'édition

Bagages de vacances: les trouvailles des douaniers du Findel
Luxembourg 15 4 min. 28.08.2018 Cet article est archivé

Bagages de vacances: les trouvailles des douaniers du Findel

Bagages de vacances: les trouvailles des douaniers du Findel

Gerry Huberty
Luxembourg 15 4 min. 28.08.2018 Cet article est archivé

Bagages de vacances: les trouvailles des douaniers du Findel

Dans les bagages des voyageurs, les douaniers de l’aéroport de Luxembourg trouvent parfois des choses bizarres. Il faut avoir le cœur bien accroché!

Les premières valises tournent en rond face aux passagers qui se serrent contre le tapis roulant. Une situation bien connue dans les aéroports. Cependant, dans la zone douanière, de nombreux voyageurs subissent un contrôle et le retour de vacances peut alors réserver de mauvaises surprises.

Rouge pour "Marchandises à déclarer", vert pour "Rien à déclarer"
Rouge pour "Marchandises à déclarer", vert pour "Rien à déclarer"
Gerry Huberty

Non loin du tapis des bagages, deux sorties distinctes mènent à la sortie de l'aéroport de Luxembourg: les passagers peuvent suivre les panneaux lumineux "Marchandises à déclarer" ou alors "Rien à déclarer".

La responsabilité du passager

Si les voyageurs ne ramènent pas de "souvenirs" non autorisés, ils peuvent rentrer chez eux sans souci à travers le couloir vert. Cependant, s'ils ont des produits à déclarer à la douane, ils empruntent le couloir rouge vers les contrôles. Mais tout le monde ne respecte pas la règle.

Les passagers utilisant la sortie rouge "Marchandises à déclarer" seront automatiquement reçus par les douaniers
Les passagers utilisant la sortie rouge "Marchandises à déclarer" seront automatiquement reçus par les douaniers
Gerry Huberty

"Il y a toujours ceux qui sortent par erreur ou intentionnellement dans le corridor vert, même s'ils ont des produits non autorisés avec eux. En prenant la sortie verte, ils confirment, sans le dire littéralement, qu'ils n'ont rien à déclarer. Ceci est illégal et rend le voyageur passible de poursuites", explique Mike Brendel, responsable du service des Douanes à l'aéroport de Luxembourg.

Les bagages ayant quitté un pays non membre de l'Union européenne sont marqués d'une étiquette blanche
Les bagages ayant quitté un pays non membre de l'Union européenne sont marqués d'une étiquette blanche
Gerry Huberty

Généralement, des règles plus strictes s’appliquent aux passagers en provenance de pays tiers, c’est-à-dire de pays non membres de l’Union européenne.

"Nous reconnaissons ces passagers par les étiquettes attachées à leurs bagages. Pour les vols à l'intérieur de l'UE, les étiquettes ont une bande verte, si vous venez de l’extérieur de l’UE, les étiquettes sont blanches", poursuit Brendel.

Mais même les passagers en provenance d'un pays de l'UE doivent respecter certaines règles. La quantité de marchandise apportée pour son propre usage n'est pas limitée, sauf pour les cigarettes ou les boissons alcoolisées.

"Un produit acheté dans un pays de l'UE y est également taxé, de sorte que le voyageur ne doit plus payer d'impôt lorsqu'il atterrit au Luxembourg. Une personne qui revient de ses vacances au Portugal ou en Italie, par exemple, peut bien sûr ramener à la maison des produits fumés et du fromage. Même quelqu'un qui rapporte des vêtements et accessoires de Milan peut passer la douane sans souci."

Les contrôles sont effectués à la destination finale du voyage. Par exemple, un passager revenant d'un voyage aux États-Unis sera contrôlé au Luxembourg, même s'il s'est déjà rendu à Francfort auparavant.

Les pangolins grillés ne passent pas

"Quiconque a exercé ce métier assez longtemps sait exactement quand un passager veut éviter les douanes", assure Marco Richard, également agent des douanes et accises au Findel. "Certains ont l'air très nerveux dès l'arrivée des bagages, d'autres attendent que tous les agents des douanes soient occupés pour passer. Ceux-ci sont alors contrôlés. Tous les autres contrôles dans le couloir vert ne sont que ponctuels."

De temps en temps, les douaniers découvrent des "souvenirs" très bizarres: "Une passagère africaine a apporté dans sa valise deux tatous grillés et nous a expliqué que ces animaux appartiennent à la culture alimentaire de leur pays. L'importation de ces marchandises, qui ne sont alors pas correctement emballées sous vide, est bien entendu interdite au Luxembourg", explique Brendel.

"La viande a été confisquée et elle a dû payer une amende." Dans la plupart des cas, toutefois, les passagers tentent de faire passer des cigarettes de contrebande en grande quantité. Celles-ci ne sont pas non plus destinées à la consommation personnelle. Le Luxembourg est un endroit sûr par rapport aux autres pays, déclare le fonctionnaire des douanes. 

Rosa Clemente (trad. ChB)