Changer d'édition

Aux soldats alliés morts pour libérer le Luxembourg

Aux soldats alliés morts pour libérer le Luxembourg

Laurent Blum
Luxembourg 16 09.12.2018

Aux soldats alliés morts pour libérer le Luxembourg

À Bourscheid, de nombreuses personnes ont rendu hommage aux soldats alliés décédés au Luxembourg lors de la Seconde Guerre mondiale.

Le 21 janvier 1945, le soldat américain Richard L. Forster et sa compagnie rencontrent une unité de soldats allemands sur le pont de la Sûre près de Bourscheid.

Il est séparé de ses camarades et déclaré manquant. Quelques jours plus tard, son corps sans vie est retrouvé. Il était le père de trois enfants et aurait pu être dispensé du service militaire, mais s'était porté volontaire pour combattre en Europe. Lorsque sa dernière lettre parvient à ses enfants, il est déjà mort.

Représentant tous les soldats alliés tombés au Luxembourg durant la Seconde Guerre mondiale, la mémoire de Richard L. Forster a été honorée samedi soir à Bourscheid.

Sous le slogan Do you remember, la 26e division d'infanterie des Amis de Patton a organisé sa veillée annuelle dans le château récemment rénové.

C'est une veillée nocturne pour les soldats qui ont perdu la vie lors de la bataille des Ardennes en décembre 1944 et janvier 1945. Cette cérémonie commémorative a lieu chaque année dans une commune différente.

Malgré le temps frais et humide, de nombreuses personnes étaient présentes. Parmi elles, le nouveau ministre de l'Agriculture, Romain Schneider, et les ambassadeurs des États-Unis et de Grande-Bretagne.

Ils ont tous apprécié le courage des soldats prêts à donner leur vie pour libérer le Luxembourg des nazis. Ils ont également souligné que la paix ne devait jamais être considérée comme acquise et ont mis en garde de ne pas répéter les erreurs du passé. 

Par Marc Hoscheid (trad. ChB)