Changer d'édition

Davantage de places dans les trains jusqu'à mercredi
Luxembourg 3 min. 20.11.2015 Cet article est archivé
Aux heures de pointe

Davantage de places dans les trains jusqu'à mercredi

Depuis jeudi 19 novembre et jusqu'au mercredi 25 novembre au moins, CFL et SNCF mettent les bouchées doubles sur la ligne entre Metz et Luxembourg.
Aux heures de pointe

Davantage de places dans les trains jusqu'à mercredi

Depuis jeudi 19 novembre et jusqu'au mercredi 25 novembre au moins, CFL et SNCF mettent les bouchées doubles sur la ligne entre Metz et Luxembourg.
Photo: Serge Waldbillig
Luxembourg 3 min. 20.11.2015 Cet article est archivé
Aux heures de pointe

Davantage de places dans les trains jusqu'à mercredi

Vu les «perturbations exceptionnelles de trafic» sur l'A31 dues aux contrôles renforcés à la frontière franco-luxembourgeoise, SNCF et CFL vont maintenir «les capacités élevées aux heures de pointe» jusqu'au mercredi 25 novembre inclus. «Il n'y a pas plus de trains qui circulent mais nous augmentons la capacité des trains existants», explique la SNCF.

(MF) - Vu les «perturbations exceptionnelles de trafic» sur l'A31 dues aux contrôles renforcés à la frontière franco-luxembourgeoise, SNCF et CFL vont maintenir «les capacités élevées aux heures de pointe» jusqu'au mercredi 25 novembre inclus. «Il n'y a pas plus de trains qui circulent mais nous augmentons la capacité des trains existants», explique la SNCF.

Suite aux attentats de Paris, les contrôles renforcés à la frontière franco-luxembourgeoise sur l'A31 sont permanents depuis mardi dans les deux sens de circulation. 

Le cauchemar va continuer sur la route pour les frontaliers pour une durée indéterminée. Pas plus tard que ce vendredi après-midi, Bernard Cazeneuve, le ministre français de l'Intérieur  a annoncé que la France va maintenir le contrôle à ses frontières, «aussi longtemps que la menace terroriste le nécessitera».

A la gare centrale de Luxembourg, la présence policière a été renforcée sur les quais.
A la gare centrale de Luxembourg, la présence policière a été renforcée sur les quais.
Photo:Gerry Huberty

Dans la foulée, SNCF et CFL ont annoncé leur décision de maintenir les capacités élevées aux heures de pointe qui sont entrées en vigueur jeudi sur la ligne Metz-Thionville-Luxembourg à partir du lundi 23 novembre et jusqu'à mercredi 25 novembre inclus.

«Il n'y a pas plus de trains qui circulent mais nous augmentons la capacité des trains existants», explique David Dupin, directeur régional de la communication à la SNCF.

Doubler 11 à 12 rames

Il n'y a donc pas davantage de trains qui circulent aux heures de pointe mais des trains deux fois plus longs. Au lieu de doubler 7 des 12 rames qui circulent aux heures de pointe comme jusqu'ici, la SNCF en doublera «4 ou 5 en plus, selon les jours». Dans une rame composée de trois voitures, on peut transporter près de 500 passagers (335 places assises).

De sorte que le matin, les trains assurant la liaison entre Metz et Luxembourg compteront 2.500 places supplémentaires. Tandis que le soir l'offre supplémentaire assurée vers la France, sera de 660 places.

Un décalage qui s'explique par l'utilisation du train des usagers. Le matin, une grande majorité d'entre eux veulent se rendre sur leur lieu de travail à la même heure. Il faut donc transporter beaucoup de gens au même moment. Le soir, au contraire, l'heure de départ du lieu de travail est beaucoup plus étalée dans le temps.


Sur le même sujet

Au 14e jour de la grève illimitée contre la réforme des retraites, la SNCF a annoncé une «légère amélioration» des conditions de circulation. Ces mercredi 18 et jeudi 19 décembre, 75 trains sur 187 assureront la ligne Nancy-Metz-Luxembourg en journée.
TER Bahnhof, gare de Luxembourg, Train, Zug, SNCF, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Suite aux contrôles renforcés à la frontière
Le contrôle permanent instauré à la frontière franco-luxembourgeoise sur l'A31 après les attentats de Paris, a conduit la SNCF et les CFL a augmenter la capacité dans les trains entre Metz et Luxembourg. A la gare de Thionville, wort.lu a tendu le micro aux frontaliers pour savoir s'ils perçoivent un changement. Réactions.
Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé vendredi que la France maintiendrait le contrôle à ses frontières, rétabli il y a une semaine, «aussi longtemps que la menace terroriste le nécessitera». Les contrôles renforcés sur l'A31 «seront maintenus au cours du week-end et se poursuivront la semaine à venir», prévient la Préfecture de Moselle.
Vendredi 20 novembre. Un dispositif des policiers de la PAF de Thionville est toujours en place sur l'A31 à hauteur de l'aire d'Entrange à 7 km de la frontière.
Suite aux perturbations sur l'autoroute A31
Les CFL et la SNCF augmentent leurs capacités de transport entre la France et le Luxembourg pour désengorger le trafic. Des rames supplémentaires fonctionneront à titre exceptionnel jeudi et vendredi.
Pour autant que les contrôles routiers soient faits, le train sera plus que jamais une alternative pour les frontaliers.
A compter de ce mardi, les contrôles renforcés «seront permanents, dans les deux sens de circulation» sur l'A31, vient d'assurer l'Etat-Major de la direction zonale de la police aux frontières (PAF) à Metz. La police recherche toujours un suspect-clef des attentats de Paris.
Dès 5 heures mardi matin, les hommes de la police aux frontières (PAF) ont filtré les véhicules à hauteur de l'aire d'Entrange sur l'A31, direction Luxembourg.
Contrôles policiers: bouchon monstre sur l'A31
Les frontaliers qui se rendent au Luxembourg ont ressenti ce mardi le renforcement des contrôles aux frontières suite aux attentats de Paris. A 7 km de l'ancien poste-frontière de Zoufftgen, les policiers de la PAF filtrent tous les véhicules en direction du Luxembourg et peuvent vous demander d'ouvrir le coffre.
Le contrôle à l'aire d'Entrange sur l'A31 a démarré dès 5 heures ce mardi matin.