Changer d'édition

Autoroute Arlon-Luxembourg: L'A6 ne sera que partiellement élargie
Luxembourg 2 min. 31.08.2015 Cet article est archivé

Autoroute Arlon-Luxembourg: L'A6 ne sera que partiellement élargie

Autoroute Arlon-Luxembourg: L'A6 ne sera que partiellement élargie

Photo: Serge Waldbillig
Luxembourg 2 min. 31.08.2015 Cet article est archivé

Autoroute Arlon-Luxembourg: L'A6 ne sera que partiellement élargie

47.744 véhicules passent en moyenne la frontière belge sur l'A6 et 91.959 véhicules empruntent quotidiennement cette autoroute entre la Croix de Cessange et la Croix de Gasperich. Le Luxembourg prévoit d'élargir le tronçon le plus fréquenté de l'A6 à 2x3 voies et, avec la Wallonie, de mettre en place 3 mesures.

(MF) - Selon les comptages réalisés par l'administration des Ponts et Chaussées en 2014, 47.744 véhicules passent en moyenne la frontière belge sur l'A6 et 91.959 véhicules empruntent quotidiennement cette autoroute entre la Croix de Cessange et la Croix de Gasperich. Le Luxembourg prévoit d'élargir le tronçon le plus fréquenté de l'A6 à 2x3 voies et, avec la Wallonie, de mettre en place 3 mesures pour favoriser la mobilité durable entre Arlon et la capitale luxembourgeoise.

Voilà, en substance, ce qui ressort de la réponse formulée par le ministre des Infrastructures, François Bausch, à la question parlementaire du député Gilles Roth (CSV) portant sur l'élargissement de 2 à 3 voies de l'A6 entre Arlon et Luxembourg.

Pour assurer à l'avenir la mobilité des frontaliers, le gouvernement Bettel entend, en premier lieu, «mettre l'accent surtout sur les transports en commun et la promotion de la mobilité durable» et entend «élargir à 2x3 voies l'autoroute E25 entre Dudelange (A3) et Helfenterbruck (A6)».

Ligne express, P&R et bus prioritaires

Un tronçon autoroutier «particulièrement saturé», reconnaît le ministre, puisqu'il est aussi bien utilisé par les frontaliers que par le trafic de transit du réseau routier transeuropéen et évidemment par le trafic local «généré par les zones urbanisées et économiques, qui sont en plein développement le long de cet axe».

D'ores et déjà -et même si le ministre se garde de donner des dates- le Luxembourg envisage avec la Wallonie, de prendre 3 mesures pour favoriser la mobilité durable dans le corridor Arlon-Luxembourg:

  • Créer une ligne express de bus transfrontalière qui reliera directement Arlon aux pôles d'attraction luxembourgeois que sont le Windhof, Cappellen et le Ban de Gasperich.
  • Aménager un P&R Stockem/Arlon qui sera connecté au réseau ferroviaire et au réseau des transports en commun TEC pour faire diminuer la part modale de la voiture au profit de celle des transports en commun.
  • Mettre en place un «corridor de priorisation des transports en commun routier sur l'axe N6» entre Steinfort et Luxembourg.

40.700 frontaliers viennent de Belgique

Des 161.300 salariés frontaliers qui viennent travailler quotidiennement au Luxembourg -un chiffre qui date de 2013 et qui est en croissance permanente- «40.700 travailleurs frontaliers sont des résidents de la Belgique et entrent au pays notamment par l'autoroute A6 Arlon-Luxembourg», pose le ministre des Infrastructures.

Côté français, ce sont 79.700 frontaliers qui font quotidiennement la navette vers le Luxembourg, essentiellement via l'autoroute A3 (Metz-Luxembourg). Et côté allemand, 40.900 frontaliers se rendent au Luxembourg  via l'A1 Trèves-Luxembourg ou l'A13, l'autoroute de la Sarre. On retiendra que les frontaliers français représentent presque la moitié de tous les frontaliers travaillant au Luxembourg.


Sur le même sujet

Un automne riche en annonces pour les frontaliers
Six mois avant l'introduction de la gratuité des transports publics au Luxembourg, le ministre de la Mobilité, François Bausch, a révélé ce mercredi quelques éléments concernant la tarification des bus et trains transfrontaliers.
Traffik, Bahn, Luxemburg Gare, Zug, Train, Foto Lex Kleren
Grève de la SNCF, un long tunnel d'ennuis au Luxembourg
La grève «perlée» que la SNCF a entamée mardi jusqu'à fin juin sera suivie cet été par les travaux des CFL à Bettembourg et en gare de Luxembourg. Une longue séquence compliquée s'ouvre pour les utilisateurs et les acteurs du transport... au Luxembourg.
A la grève française succèderont les travaux à Bettembourg et dans la gare de Luxembourg