Changer d'édition

Audit commandé autour de la «SuperDrecksKëscht»
Luxembourg 2 min. 25.02.2021

Audit commandé autour de la «SuperDrecksKëscht»

La ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg, n'a pas fourni la totalité des pages du contrat liant l'Etat à Oeko-Service Luxembourg.

Audit commandé autour de la «SuperDrecksKëscht»

La ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg, n'a pas fourni la totalité des pages du contrat liant l'Etat à Oeko-Service Luxembourg.
Photo : SIP
Luxembourg 2 min. 25.02.2021

Audit commandé autour de la «SuperDrecksKëscht»

Afin de faire le point sur la gestion du service de traitement des déchets, le ministère de l'Environnement a décidé de mettre le nez dans les comptes de cette mission concédée à la société allemande Oeko-Service Luxembourg.

(pj avec Michèle GANTENBEIN) Y a-t-il ou non conflit d'intérêts dans la gestion de la «SuperDrecksKëscht»? L'entreprise délégataire a-t-elle été avantagée dans l'attribution de certains contrats? Voilà quelques-unes des questions qui vont encore rester en suspens quelques semaines. Le temps pour l'audit décidé par Carole Dieschbourg (Déi Gréng) autour du service de gestion des déchets de tirer au clair le mode de fonctionnement de l'exploitant, la firme Oeko-Service Luxembourg.


Lokales, Restabfallanalyse, Abfall, Superdreckskescht, Restmüll, Sortieren vom Abfall   Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le monopole de «SuperDrecksKëscht» en ligne de mire
Carole Dieschbourg, ministre de l'Environnement, et Franz Fayot, ministre de l'Economie, devront s'expliquer ce mercredi, devant les députés, sur le contrat conclu entre l'Etat et la société Oeko-Service Luxembourg SA, soupçonnée de s'enrichir avec des fonds publics.

Mercredi, en commission parlementaire, la ministre de l'Environnement a annoncé cette «enquête» aux députés. Des élus qui, il est vrai, s'interrogent sur la mise en place du contrat passé en 2018 entre l'Etat luxembourgeois et la firme allemande, basée à Colmar-Berg. Dans le contrat qui leur a été fourni à quelques minutes de la rencontre avec Carole Dieschbourg, manquaient quatre pages...  Pas simple pour éclairer les débats.

Le député d'opposition Paul Galles (CSV) n'a toutefois pas manqué d'évoquer le trouble entourant le réseau d’entreprises dirigé par Hans-Peter Walter. L'homme étant non seulement directeur général d'Oeko-Service Luxembourg (OSL) mais aussi impliqué dans trois autres sociétés pouvant proposer leurs services à la première. On le retrouve aussi lié à la firme Ecotrel qui récupère des déchets électriques parmi les rebuts luxembourgeois et qui a signé un contrat avec SEG, une filiale sarroise d'OSL. D'où les soupçons de conflit d’intérêts.


A long line of unbranded soda bottles in various flavours and colors, the focus on the center of the line. Soft drinks Zucker Plastik Plastique Flaschen Bouteille
Pas de taxe plastique en 2021, mais...
La future réforme fiscale pourrait bien introduire une imposition sur les déchets d'emballages en plastique non recyclés au Luxembourg. Mais qui la paiera dans le futur : les ménages, les industriels ou l'Etat?

Les députés entendent aussi avoir des éclaircissements sur le manque de recettes apportées par l'exploitation des déchets. Au lieu des 400.000 euros espérés, l'Etat ne percevrait chaque année que la moitié de ce montant. De quoi alerter le député Sven Clement (Pirate). A cela s'ajoute une explication à donner sur les relations existant entre le directeur de l’administration de l’Environnement et les propriétaires de l’entreprise, Hans-Peter et Hermann Walter. 

Au terme de l'échange, le plus satisfait était le député écologiste François Benoy. Président de la commission Environnement, il estimait que bien des points avaient été réglés et qu'aucune irrégularité «ni dans l’appel d’offres, ni sur d’autres questions contractuelles ou financières» n'avait été mise en évidence. En tout cas pour le moment, l'audit devant affiner certaines données troublantes autour de ce contrat passé pour dix ans et se montant à 97 millions d'euros.. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Dix petits pas pour le développement durable
Si le gouvernement a d'ambitieux engagements en la matière, Carole Dieschbourg compte aussi sur les résidents et leur propose quelques conseils pratiques pour agir aussi en faveur de la planète.
«Favoriser une gestion plus durable de nos ressources»
La ministre de l'Environnement mise sur l'opération «Null Offall Lëtzebuerg» pour assurer la transformation de nos déchets de façon plus responsable. Carole Dieschbourg (Déi Gréng) compte s'appuyer sur les principes de l’économie circulaire.
Müll Wald Poubelles Déchets
Les ordures ménagères passées au crible
Qu'est-ce qui finit dans vos poubelles grises? Alors que le ministère de l'Environnement présente ce lundi sa stratégie «zéro déchet», petit tour dans la «SuperDrecksKëscht» où 30 tonnes de déchets ont été analysées à la loupe pour une étude.