Changer d'édition

«Aucune demande de piste cyclable temporaire à ce jour»
Luxembourg 2 min. 09.07.2020 Cet article est archivé

«Aucune demande de piste cyclable temporaire à ce jour»

Vu que ces «pop-up Bikelanes» sont situées à l'intérieur des agglomérations, l'initiative doit nécessairement venir de la commune concernée

«Aucune demande de piste cyclable temporaire à ce jour»

Vu que ces «pop-up Bikelanes» sont situées à l'intérieur des agglomérations, l'initiative doit nécessairement venir de la commune concernée
Photo: Pierre Matge
Luxembourg 2 min. 09.07.2020 Cet article est archivé

«Aucune demande de piste cyclable temporaire à ce jour»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Dans le dossier des «pop-up Bikelanes», François Bausch (Déi Gréng) renvoie la balle aux communes. «C'est d'elles que doivent venir les initiatives», affirme le ministre de la Mobilité, qui ajoute que «le gouvernement soutiendrait pareilles initiatives.»

Le Luxembourg est-il en train de louper le coche? Dans un contexte de renaissance de la bicyclette boostée par la crise du coronavirus, le pays tarde à adapter ses infrastructures. Alors que des capitales comme Berlin, Vienne, Bruxelles ou Paris ont déjà adopté le concept des pistes cyclables temporaires (ou «pop-up Bikelanes»), le Grand-Duché ne voit toujours rien venir. Vu que ces infrastructures sont situées en zones urbaines, particulièrement à l'intérieur même des agglomérations, «l'initiative doit nécessairement venir de la commune concernée», affirme ce jeudi François Bausch (Déi Gréng), ministre de la Mobilité.

Le ministre vert précise dans une réponse adressée à Diane Adehm (CSV) qu'«à ce jour, il n'a encore reçu aucune demande de ce type émanant d'une municipalité.» Soucieux de développer la mobilité verte, François Bausch ajoute qu'il «soutiendrait de telles initiatives», lui qui voit dans ces «pop-up Bikelanes» «un moyen rapide et à bas coût pour améliorer la circulation à vélo.»


Radweg Kirchberg, Verkehr, Mobilität, Transport, fahrrad, Mobilité, piste cylable,  Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Les nouvelles pistes cyclables en salle d'attente
Plusieurs municipalités, en Europe comme de l'autre côté de l’Atlantique, ont profité du virus pour accélérer la mise en place d'infrastructures dédiées à la mobilité douce. Si le Luxembourg prône habituellement les alternatives à la voiture, le silence semble toutefois de mise au sein du gouvernement. Du moins, pour le moment.

Interrogé sur les modalités afférentes à la mise en service de pareilles infrastructures éphémères, le ministre de la Mobilité explique que le concept «ne nécessite aucune modification du code de la route». En fait, seule est requise «une adaptation du règlement communal de circulation votée au sein du Conseil communal», déclare François Bausch.

Rappelant que 700 kilomètres de pistes cyclables sont aujourd'hui recensés par l'administration des Ponts & Chaussées, le ministre Déi Gréng estime cependant «essentiel que les pistes cyclables empruntent un tracé permanent et distinct» dans le contexte de la circulation quotidienne.


HANDOUT - Zum Themendienst-Bericht von Andreas Drouve vom 14. Mai 2019: Unterwegs auf vier Rädern: Radler steuern an der Charente entlang. Foto: Sébastien Laval/Charentes Tourisme/dpa-tmn - ACHTUNG: Nur zur redaktionellen Verwendung im Zusammenhang mit dem genannten Text und nur bei vollständiger Nennung des vorstehenden Credits - Honorarfrei nur für Bezieher des dpa-Themendienstes +++ dpa-Themendienst +++
Les sept chemins d'un été à bicyclette
Des 16 premiers parcours balisés "VeloSummer 2020" annoncés par le ministre du Tourisme, ne reste aujourd'hui plus que sept tronçons. Le refus de certaines communes et d'usagers de la route étant venus freiner les ardeurs de Lex Delles. N'empêche, voilà des itinéraires parfaits pour découvrir le pays à la force des mollets.

Enfin, il est important de relever que cette idée de pistes cyclables temporaires se distingue des sept parcours balisés «Vëlosummer 2020» présentés début juillet par Lex Delles (DP), le ministre du Tourisme. Car, même si plusieurs de ces tronçons peuvent se révéler intéressants pour des trajets du domicile au travail, cette action revêt un caractère avant tout purement touristique. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Des 16 premiers parcours balisés "VeloSummer 2020" annoncés par le ministre du Tourisme, ne reste aujourd'hui plus que sept tronçons. Le refus de certaines communes et d'usagers de la route étant venus freiner les ardeurs de Lex Delles. N'empêche, voilà des itinéraires parfaits pour découvrir le pays à la force des mollets.
HANDOUT - Zum Themendienst-Bericht von Andreas Drouve vom 14. Mai 2019: Unterwegs auf vier Rädern: Radler steuern an der Charente entlang. Foto: Sébastien Laval/Charentes Tourisme/dpa-tmn - ACHTUNG: Nur zur redaktionellen Verwendung im Zusammenhang mit dem genannten Text und nur bei vollständiger Nennung des vorstehenden Credits - Honorarfrei nur für Bezieher des dpa-Themendienstes +++ dpa-Themendienst +++
La nouvelle réforme fiscale devrait trouver le juste équilibre entre réduction des émissions de CO2 et trafic mieux maîtrisé, estime vendredi la fondation Idea. Pour cette dernière, ces deux objectifs doivent être menés de pair au risque de causer des effets pervers.
Lokales, Accident A3, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Avant même que l'Etat ne vienne doubler le montant de ses primes, les adeptes du pédalage assisté avaient déjà trouvé le bon filon. Pour 2019, ce sont ainsi 1,64 million d'euros de soutiens qui ont été accordés.
La prime d'Etat pourra désormais monter jusqu'à 600 euros et 50% du prix de vente. Et pas la peine de se précipiter pour aller choisir son vélo ou son Pedelec, l'offre est valable jusqu'à mars 2021.
Superdelite GT Rohloff HS mit GX-Option
De mémoire de cyclistes, jamais Luxembourg n'a connu autant de pédaleurs. La tendance avait débuté alors que le confinement n'était pas encore aussi allégé et fait son chemin depuis.
entre Mamer et Kopstal : Alles op de velo. Photo Charles Caratini
Plusieurs municipalités, en Europe comme de l'autre côté de l’Atlantique, ont profité du virus pour accélérer la mise en place d'infrastructures dédiées à la mobilité douce. Si le Luxembourg prône habituellement les alternatives à la voiture, le silence semble toutefois de mise au sein du gouvernement. Du moins, pour le moment.
Radweg Kirchberg, Verkehr, Mobilität, Transport, fahrrad, Mobilité, piste cylable,  Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort