Changer d'édition

«Aucun rôle n'est prévu pour la Grande-Duchesse»
Luxembourg 3 min. 05.02.2020 Cet article est archivé

«Aucun rôle n'est prévu pour la Grande-Duchesse»

«Aucun rôle n'est prévu pour la Grande-Duchesse»

Photo: Guy Wolff
Luxembourg 3 min. 05.02.2020 Cet article est archivé

«Aucun rôle n'est prévu pour la Grande-Duchesse»

Olivier TASCH
Olivier TASCH
Pour la première fois depuis la publication du rapport Waringo, le Premier ministre s'est officiellement positionné sur le fonctionnement de la Cour. Pour Xavier Bettel, les conclusions rendues par son émissaire spécial serviront de «base solide» en vue d'une «modernisation de la monarchie»

Après six jours de silence complet quant à ses intentions sur une éventuelle réforme du fonctionnement de la Cour, Xavier Bettel (DP) s'est voulu clair, mercredi. La grande majorité des conclusions du rapport Waringo seront appliquées puisqu'il affirme «partager entièrement les recommandations». 

Présenté comme une «base solide» en vue d'une «modernisation de la monarchie plus transparente qui doit s'adapter au XXIe siècle», le document doit maintenant se traduire dans les faits. Cela se fera «en collaboration avec la Chambre» en ce qui concerne les aspects budgétaires et devrait aboutir à «une révision de la Constitution» pour ce qui est du rôle institutionnel de la Cour.


Lokales, Oktav, Schlussprozession, Son Altesse Royale la Grande-Duchesse Maria Teresa, Son Altesse Royale le Grand-Duc Henri, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Waringo, l'observateur devenu perturbateur
Depuis juillet 2019, Jeannot Waringo s'est intéressé au fonctionnement de la Cour grand-ducale, sur demande du Premier ministre. Et c'est avec la plus grande discrétion que l'ancien haut fonctionnaire a mené cette plongée au sein du palais.

Jugeant que les modifications devaient être «mises en place rapidement», le Premier ministre a indiqué avoir reçu le soutien officiel du chef de l'Etat. Seuls «quelques points» seraient ainsi encore à «fignoler».

Point central des crispations, le rôle officiel de la Grande-Duchesse fera l'objet d'une clarification nette, puisque Xavier Bettel assure qu'«un organigramme sera établi, dans lequel seront consignés les différents postes et responsabilités au sein de la Cour grand-ducale». Un organigramme dans lequel «aucun rôle n'est prévu pour la Grande-Duchesse». 

Promotion du bien-être au travail

Fini donc l'ingérence de Maria Teresa dans la gestion du personnel de la Cour. «J'ai bien été informé de certains recrutements mais pas de tous», confie Xavier Bettel. «Je suis tributaire des informations que je reçois du Palais… J'ai eu le sentiment que la transparence n'était pas totale.» 

Pour ne laisser planer aucune doute, le Premier souligne que «la promotion du bien-être du personnel devra faire explicitement partie du cahier des charges du nouveau responsable des ressources humaines», un poste à créer. 


Réception de Nouvel An - Palais Grand-Ducal  - Luxembourg - Ville - Palais Grand-Ducal - 16/01/2020 - photo: claude piscitelli
Référendum réclamé autour de la monarchie
Les Jeunes Socialistes luxembourgeois demandent que les électeurs aient à se prononcer pour le maintien (ou non) du système politique en place au Grand-Duché.

Au-delà des questions de personnel se pose celle d'une séparation plus claire entre les activités privées et publiques de la Cour. Selon le souhait du chef du gouvernement, l'administration des biens se chargera ainsi «exclusivement» du Fidéicommis – dont sera fait un inventaire – et du volet financier privé. Sera donc créée une nouvelle entité qui s'occupera du volet officiel et baptisée Maison grand-ducale. Est également envisagé un rapport d'activité annuel dont la première mouture est promise dès 2021.

Je suis convaincu que la monarchie constitue la bonne forme de l'Etat pour notre pays

Xavier Bettel

Côté communication, le site internet de la Grande-Duchesse sera intégré à celui de la monarchie. Les activités d'associations comme celle de «stand up, rise up» doivent être clairement être renvoyées au volet privé. «On ne peut pas tout mélanger!», insiste le Premier ministre. Par ailleurs, le service des relations publiques de la Cour sera encadré par celui de l'Etat.

Contrairement aux jeunes socialistes, Xavier Bettel rappelle qu'il n'est pas question de remettre en cause la monarchie. Il s'agit à l'inverse de «renforcer la légitimité de la Cour qui est un partenaire pour rendre la monarchie plus moderne et transparente». «Je tiens à la monarchie et je suis convaincu qu'il s'agit de la bonne forme de l'Etat pour notre pays.» Une position claire de la part du Premier ministre qui concède néanmoins qu'«on ne peut pas se permettre un deuxième rapport Waringo d'ici trois ou quatre ans».



Sur le même sujet

La délicate transcription du rapport Waringo
L'analyse des dysfonctionnements de la relation entre la Cour grand-ducale et l'Etat dévoilée en début d'année a déjà entraîné bien des changements. Mais c'est à pas feutrés que les réformes attendues sont mises en place, en attendant la nouvelle loi fondamentale.
(de g. à dr.)  Lydie Polfer, bourgmestre de la Ville de Luxembourg ;  Yuriko Backes, maréchale de la Cour ; Fernand Etgen, président de la Chambre des députés ; S.A.R. le Grand-Duc ; lieutenant-colonel Robert Kohnen, aide de camp auprès de la maison grand-ducale ; Xavier Bettel, Premier ministre, ministre d'État ;
Quelles suites pour le rapport Waringo?
Six jours après la publication de la mission sur le fonctionnement de la Cour grand-ducale, Xavier Bettel la présente ce mercredi aux députés. Le résumé des enjeux politiques du document et des pistes de réflexion qu'il suggère.
Le Grand-Duc Henri et la Grande Duchesse Maria Teresa arrivent au Palais de l'Elysée avec le Président Francais Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Macron, à Paris, France, le 19 Mars 2018 . Photo: Chris Karaba
La Cour grand-ducale sous observation
En juin 2019, le Premier ministre Xavier Bettel nommait Jeannot Waringo comme représentant spécial auprès de la Cour. En janvier 2020, son rapport pointait du doigt certains problèmes, notamment dans la gestion des personnels.
Staatsbegräbnis Großherzog Jean, funérailles Grand-Duc Jean. Kathedrale, Großherzog Henri und Maria Teresa,Foto: Guy Wolff/ Luxemburger Wort