Changer d'édition

Au volant, gardez votre téléphone en poche
Luxembourg 08.05.2017 Cet article est archivé
Sécurité routière

Au volant, gardez votre téléphone en poche

Sécurité routière

Au volant, gardez votre téléphone en poche

Luxembourg 08.05.2017 Cet article est archivé
Sécurité routière

Au volant, gardez votre téléphone en poche

Face à l'usage grandissant du téléphone au volant et à une utilisation dangereuse des applications et SMS, la police grand-ducale compte multiplier les contrôles routiers, tandis que le ministère de François Bausch se lance dans une immense campagne de sensibilisation.

(JV) - Face à l'usage grandissant du téléphone au volant et à une utilisation dangereuse des applications et SMS, la police grand-ducale compte multiplier les contrôles routiers, tandis que le ministère de François Bausch se lance dans une immense campagne de sensibilisation.

Si le bilan des accidents de la route 2016 du STATEC s'est révélé positif, la mortalité au volant demeure une sombre réalité: en 2016, 32 personnes sont mortes sur les routes luxembourgeoises, et 249 ont été gravement blessées.

L'utilisation du téléphone au volant, sans se montrer aussi meurtrière que l'alcool ou la vitesse, est loin d'être anodine. En réaction à ce danger croissant du 21e siècle, le MDDI a collaboré avec la police grand-ducale et la Sécurité routière pour élaborer une campagne de sensibilisation. 

Intitulée "Keen Handy op der Strooss", cette dernière a commencé le 4 mai et cible toutes les catégories d'usagers de la route, des automobilistes aux piétons en passant par les cyclistes.

Pour ce faire, ses créateurs n'ont pas lésiné sur les moyens: pendant trois semaines, 45 panneaux fleuriront sur le bord des routes, accompagnés de 80 panneaux urbains et pas moins de 3500 affiches; sans compter les spots radio, cinéma, et les bannières web.

Pendant la campagne, la police grand-ducale mettra un accent particulier sur les contrôles routiers concernant l'utilisation d'un téléphone au volant. Afin de s'éviter, au mieux 145€ d'amende, au pire un sort funeste, mieux vaut suivre le conseil: "don't text and drive".

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les forces de l'ordre présentaient mardi leur nouvelle campagne de sécurité routière, axée sur les utilisateurs de deux roues. Si l'opération est préventive cette semaine, les contraventions pourraient pleuvoir à partir de lundi prochain.
Depuis l'introduction, il y a 14 mois, de la distance minimale d'1,5 mètre entre une voiture et un cycliste lors d'un dépassement, aucune infraction n'a été sanctionnée par la police. Pourtant, elles sont monnaie courante.
Avec l'aide de Carine Nickels, accidentée de la route et membre de l'Association des Victimes de la Route, le gouvernement entamera fin septembre une nouvelle campagne de prévention en sécurité routière axée sur les séquelles, physiques et psychiques, engendrées par les accidents.