Changer d'édition

Au sommet du plateau du Kirchberg
Luxembourg 16 5 min. 03.09.2019

Au sommet du plateau du Kirchberg

Selon le Fonds Kirchberg, le célèbre Héichhaus s'élève à 78 mètres au-dessus du sol. Aujourd'hui, cependant, le bâtiment n'est plus le plus haut du pays - il est actuellement dominé par trois autres gratte-ciels.

Au sommet du plateau du Kirchberg

Selon le Fonds Kirchberg, le célèbre Héichhaus s'élève à 78 mètres au-dessus du sol. Aujourd'hui, cependant, le bâtiment n'est plus le plus haut du pays - il est actuellement dominé par trois autres gratte-ciels.
Photo: Lex Kleren
Luxembourg 16 5 min. 03.09.2019

Au sommet du plateau du Kirchberg

Le premier gratte-ciel luxembourgeois a été inauguré en 1966. Le «Héichhaus» de 23 étages était le bâtiment le plus haut du pays depuis des décennies. Revue historique de l'évolution de ce géant, en cette journée mondiale des gratte-ciels.

Par Rosa Clemente, traduction Sophie Wiessler

Il a plus de 50 ans, mesure 23 étages et a été pendant des décennies le seul gratte-ciel à s'élever dans le ciel au-dessus du Luxembourg - l'Héichhaus. Officiellement, le célèbre bâtiment situé à côté de la Philharmonie au Kirchberg s'appelle la «Tour Alcide de Gasperi», du nom de l'homme politique italien et père de l'Union européenne. La tour a été conçue par les architectes Michel Mousel et Gaston Witry. Il a longtemps été considéré comme le point de repère de l'Europe au Luxembourg.

La hauteur du bâtiment n'a pas changé au fil des ans. Aujourd'hui, la galerie du European Convention Center Luxembourg se trouve au pied du gratte-ciel de 23 étages.
La hauteur du bâtiment n'a pas changé au fil des ans. Aujourd'hui, la galerie du European Convention Center Luxembourg se trouve au pied du gratte-ciel de 23 étages.
Photo: Lex Kleren

La tendance à étirer les bâtiments vers le ciel avait déjà commencé une douzaine d'années avant la construction de l'Héichhaus. Le 1er avril 1949, le Luxemburger Wort titrait d'ailleurs «Deux gratte-ciels au Luxembourg» sur la première page locale. Il s'agissait à l'époque de la boucherie Pirotte de 13 étages en face de la gare centrale et de l'immeuble «Accinauto» de douze étages dans le même quartier, qui servait jusqu'à récemment de siège de la Poste Luxembourg et qui est en cours de restauration complète.

Un foyer pour l'Europe

Ce n'est qu'au début des années 1960 que la ville de Luxembourg décide de prendre vraiment de la hauteur: c'est alors que l'histoire du seul véritable Héichhaus a commencé, avec la volonté d'accueillir la Haute Autorité de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA).

Avec l'extension possible de la capitale au plateau du Kirchberg, jusqu'alors presque exclusivement constitué d'espaces verts, et la création d'un nouveau quartier européen moderne, le Grand-Duché cherche à convaincre la communauté européenne de son potentiel.

Cette photo de 1976 montre un pont piétonnier en béton sur lequel les passants peuvent accéder à l'Héichhaus.
Cette photo de 1976 montre un pont piétonnier en béton sur lequel les passants peuvent accéder à l'Héichhaus.
Photo: Lé Sibenaler

Un pas important dans cette direction a été franchi en 1961 avec le vote concernant le projet législatif de construction d'un nouveau pont - le Pont Grande-Duchesse Charlotte. A cette fin, plusieurs parcelles de terrain sur le site ont été achetées ou expropriées.

Le Fonds Kirchberg, qui a été créé à la même époque, était alors responsable de l'urbanisation du nouveau quartier. Le Rout Bréck, dont la construction a débuté en 1963, devait servir de porte d'entrée au nouveau quartier, traverser l'Alzette sur une longueur de 355 mètres et relier ainsi la capitale au plateau du Kirchberg.

Dans le même temps, cependant, le gouvernement a également développé un autre projet - l'immeuble de grande taille destiné à abriter la Haute Autorité. Selon les plans initiaux, il devait être construit dans le quartier Verlorenkost. Finalement, lorsque le projet fut approuvé en 1961, la Chambre décida de le construire au Kirchberg.

Nouvelle répartition

Les plans se concrétisent rapidement: en 1962, la construction du seul et plus haut gratte-ciel du Luxembourg à ce jour commence, avant même la mise en place de toute infrastructure au Kirchberg.

Malheureusement, lorsque l'enveloppe de l'immeuble, d'une hauteur d'environ 78 mètres selon le Fonds de Kirchberg, a été achevée à la fin de 1965, la Haute Autorité n'était pas prête à emménager. En effet, dans un accord de fusion conclu en avril 1965, les membres de la CECA avaient convenu d'un Conseil des ministres conjoint et d'une Commission des Communautés européennes basée à Bruxelles.

En raison du nouveau traité, certaines administrations de l'UE déjà basées à Luxembourg devaient donc être délocalisées et d'autres ajoutées: ces changements ont amené l'intérieur de la «Tour Alcide de Gasperi» a être entièrement repensé.

Ce n'est qu'en octobre 1966 que l'Héichhaus fut inauguré, la même année que le Pont Rouge. Un jalon pour le paysage urbain de la capitale et le début d'une nouvelle ère caractérisée par la modernité.

La Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte inaugure en 1966 la tour du Kirchberg, le plus haut bâtiment du pays.
La Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte inaugure en 1966 la tour du Kirchberg, le plus haut bâtiment du pays.
Photo: René Weydert

Pendant des décennies, la tour de la Place de l'Europe a servi de bâtiment administratif aux institutions et services européens du gouvernement luxembourgeois. Jusqu'en 2001, le Secrétariat du Parlement européen y travaillait également.

La rénovation

Au tournant du siècle, cependant, il est devenu évident que le bâtiment ne répondait plus aux exigences modernes. A cause de l'amiante, une rénovation complète a dû être initiée: plus de dix ans ont été consacrés à la célèbre Héichhaus. 

La tour a été complètement éviscérée: les cloisons, les tuyaux et l'intérieur ont été enlevés ou remplacés. En 2012, le bâtiment s'offre ainsi une seconde vie, avec notamment une galerie de deux étages. Le rez-de-chaussée abrite aujourd'hui une grande salle de conférence, le European Convention Center Luxembourg, pouvant accueillir jusqu'à 800 personnes.   

Un centre de presse a également été construit pour environ 400 journalistes. La tour de 23 étages abrite aussi plusieurs adresses gouvernementales: le ministère de la Mobilité et des Travaux publics, le ministère de l'Environnement, du Climat et du Développement durable, le ministère du Développement territorial, le ministère du Logement et le ministère de la Sécurité intérieure.

Les hauteurs des gratte-ciels existants à Kirchberg. A l'avenir, le bâtiment «Jean Monnet 2» (93 mètres) et le bâtiment «Infinity» (104 mètres) seront ajoutés.
Les hauteurs des gratte-ciels existants à Kirchberg. A l'avenir, le bâtiment «Jean Monnet 2» (93 mètres) et le bâtiment «Infinity» (104 mètres) seront ajoutés.
Graphique: Sabina Palanca



Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.