Changer d'édition

Au Luxembourg: Un décès par traumatisme toutes les 34 heures
Luxembourg 3 min. 05.08.2015 Cet article est archivé

Au Luxembourg: Un décès par traumatisme toutes les 34 heures

Luxembourg 3 min. 05.08.2015 Cet article est archivé

Au Luxembourg: Un décès par traumatisme toutes les 34 heures

Au Grand-Duché, les traumatismes sont la quatrième cause de décès, et se hissent même à la première place chez les enfants, adolescents et jeunes adultes.


Photo: Shutterstock

(DN) - Au Grand-Duché, les traumatismes sont la quatrième cause de décès, après les maladies cardiovasculaires, les tumeurs et les maladies respiratoires, et se hissent même à la première place chez les enfants, adolescents et jeunes adultes, selon le premier rapport RETRACE publié mercredi par le ministère de la Santé.

Se basant sur une moyenne des données recensées entre 2002 et 2012, les auteurs du rapport concluent que 261 personnes décèdent d'une cause traumatique chaque année. Soit 7% de tous les décès. 

Est défini comme traumatisme toute lésion corporelle provoquée de manière subite ou brève par une énergie violente sur l’organisme, de manière non intentionnelle (accidents) ou intentionnelle (agressions, homicides, automutilations, suicides, guerres, troubles publics, etc.)

Les accidents domestiques et de loisir devancent ceux du travail, du sport et de la circulation comme la situation de vie avec le plus de traumatismes.

Pour chaque décès, le rapport compte 235 personnes se présentant aux services d’urgence avec un traumatisme.

Vue générale des traumatismes au Luxembourg par domaine de prévention

Les accidents domestiques, de loisir et sportifs sont responsables pour 50% des traumatismes nécessitant un traitement en milieu hospitalier.

Voie publique Travail École Sport Domestique & Loisirs Auto-infligé Violence Inconnu Total
Décès 39 (15%) / / / / 62 (24%) 7 (3%) / 261 (100%)
Hospitalisé 504 (12%) 305 (7%) 79 (2%) 185 (4%) 2181 (50%) 347 (8%) 81 (2%) 683 (16%) 4364 (100%)
Ambulatoire hospitalier 4274 (8%) 8449 (15%) 3689 (6%) 5932 (10%) 22482 (40%) 454 (1%) 2137 (4%) 9466 (17%) 56883 (100%)
Total hospitalier 4778 (8%) 8754 (14%) 3768 (6%) 6117 (10%) 24663 (40%) 801 (1%) 2218 (4%) 10149 (17%) 61247* (100%)

* : dans 154 cas, l’information sur l’hospitalisation ou le traitement ambulatoire manquait.

Avec quarante décès pour 100.000 habitants, le Luxembourg se trouve dans la moyenne européenne (37).


En moyenne, 48.660 jours d’hospitalisation sont dus par an à des traumatismes, un traumatisme hospitalisé engendrant ainsi 9 jours d’hospitalisation en moyenne. Ceci représente 7,5% de tous les jours d’hospitalisation.

Les hospitalisations pour traumatisme engendrent des coûts de 47,3 millions d'euros par an.

Types de traumatismes en fonction de l'âge des victimes

Les adolescents entre 10 et 19 ans sont surtout touchés par les accidents domestiques, scolaires et du sport. Ces deux derniers s’estompent très rapidement dès l’âge de 20 ans.

Les jeunes adultes montrent vers 20-24 ans un pic d’accidents de la route. C'est aussi la période de première d’apparition des accidents de travail.

Entre 30 et 55 ans, les accidents domestiques et ceux du travail dominent.

Dès 60 ans, les accidents domestiques sont la cause quasi exclusive de traumatisme et leur incidence augmente exponentiellement dès 70 ans.

Les accidents domestiques sont à tout âge la cause dominante de traumatismes à l’exception de l’adolescence où les accidents scolaires et sportifs dominent.

Le domicile, lieu où le plus d'accidents surviennent

Avec 28% de tous les cas, le domicile est le lieu où le plus d’accidents surviennent. Il est même à soupçonner que parmi les 20% de cas pour lesquels le lieu est inconnu, une grande majorité soit survenue au domicile.

Entre 0 et 14 ans, les traumatismes sont la première cause de mortalité et comptent pour 44% de tous les décès. En moyenne, quatre enfants de cet âge meurent chaque année par traumatisme au Luxembourg. Les chutes restent le mécanisme principal de traumatisme. 13% des chutes à la maison sont causées par des objets et produits spécifiques pour enfants en bas âge (poussettes, table à langer, chaise rehausseur, etc.)

Les traumatismes sont également la première cause de mortalité chez les jeunes de 15 à 24 ans (79%). Un chiffre nettement plus élevé que la moyenne européenne (62%). Annuellement, 21 jeunes meurent par traumatisme au Luxembourg. A cet âge, les accidents de la voie publique sont la première cause décelée.

De 0 à 24 ans, les garçons sont presque trois fois plus sujets à risques que les filles.


Sur le même sujet

Les routes de campagne bien trop mortelles
La circulation sur les autoroutes et axes urbains a été responsable de six accidents mortels, en 2019. Mais seize personnes ont perdu la vie sur de petits axes ruraux, également cadres de 45% des accidents graves constatés l'an passé.
Accident route de Bettembourg, le 28 Avril 2017. Photo: Chris Karaba