Changer d'édition

Au Luxembourg: Mille morts par an à cause du tabac
Luxembourg 3 min. 31.05.2016 Cet article est archivé

Au Luxembourg: Mille morts par an à cause du tabac

Au Luxembourg: Mille morts par an à cause du tabac

Shutterstock
Luxembourg 3 min. 31.05.2016 Cet article est archivé

Au Luxembourg: Mille morts par an à cause du tabac

Le 31 mai de chaque année, l'OMS et ses partenaires - dont le Luxembourg - célèbrent la journée mondiale sans tabac dans le but de souligner les risques pour la santé liés au tabagisme. Au Luxembourg, c'est l'occasion de mettre en avant un nouveau plan national Tabac.

(SW) - Le 31 mai de chaque année, l'OMS et ses partenaires - dont le Luxembourg - célèbrent la journée mondiale sans tabac dans le but de souligner les risques pour la santé liés au tabagisme. Au Luxembourg, c'est l'occasion de mettre en avant un nouveau plan national Tabac.

L'épidémie du tabagisme tue près de 6 millions de personnes chaque année. Plus de 5 millions d'entre elles sont des consommateurs, mais plus de 600.000 sont des non-fumeurs, involontairement exposés à la fumée du tabac. 

Au Luxembourg, c'est environ 1.000 morts par an qui sont dénombrés des suites des maladies liées au tabac. Depuis 2006, le pays est entré dans une phase de lutte anti-tabac: un plan national a été mis en place et perdure jusqu'en 2020.

La cigarette électronique dans le collimateur du ministère de la Santé

Mais cette année, une nouvelle loi anti-tabac entre en vigueur au Grand-Duché. Celle-ci prévoit de s'attaquer cette fois-ci à la cigarette électronique. «Vapoter est un danger similaire à la cigarette traditionnelle», souligne Lydia Mustch.

Ainsi, l'interdiction de fumer ou de vapoter dans les lieux publics s'étend désormais aux aires de jeux pour enfants. La publicité en faveur de la cigarette électronique sera interdite ainsi que le commerce transfrontalier par internet.

Un nouveau plan national anti-tabac

Mais outre la mise en vigueur de cette nouvelle loi anti-tabac, un nouveau plan national de lutte contre le tabagisme 2016-2020 est actuellement en cours de finalisation.

Ce plan a pour but de prévenir et de réduire le tabagisme et sa morbidité et mortalité consécutives en se fixant les objectifs suivants:

  • Offrir à la population un environnement favorable pour prévenir le tabagisme et obtenir un sevrage tabagique durable;
  • Protéger les jeunes et prévenir l'entrée dans le tabagisme;
  • Aider les personnes désireuses d'arrêter de fumer à se sevrer du tabac durablement;
  • Acquérir de meilleures connaissances, et évaluer régulièrement les étapes réalisées.

Il sera présenté avant l'été en conseil de gouvernement et mettra donc l'accent sur les jeunes et la cigarette électronique.

Un taux en diminution au Luxembourg

Il semblerait pourtant que depuis l'introduction de la loi anti-tabac de 2006, une tendance à la baisse de la consommation des personnes qui fument quotidiennement ait été enregistrée, selon une étude du LISER (Luxembourg Institute of Socio-Economic Research). 

Ainsi, il ressort des analyses, à l'instar des autres pays développés qui ont introduit une loi anti-tabac, que le pourcentage de personnes qui avaient une consommation régulière a diminué de 22.5% entre 2005 et 2008.

Pour entrer un peu plus dans les détails, cette baisse a un peu plus impacté les hommes avec une diminution de 24.02% par rapport à 20.2% chez les femmes. Concernant les tranches d'âges, on constate que 10.2% des 25-34 ans ont arrêté de fumer à cause de la loi, alors que les 50-64 ans n'ont été que 5.3% à le faire.

Quid du paquet neutre?

A partir de novembre prochain, tous les buralistes de France ne vendront plus que des paquets neutres, ces paquets dépourvus de marque et qui seront couverts d'une image montrant les méfaits du tabagisme sur l'Homme. Est-ce une méthode qui va arriver au Luxembourg?

Ici, les experts de la lutte contre le tabagisme du groupe de travail du plan anti-tabac se sont fixés comme objectif de réaliser une revue bibliographique sur le sujet du paquet neutre, de rechercher comment les autres pays européens se sont positionnés sur le sujet, et de faire une proposition en la matière. 

Le cas échéant, l'introduction du paquet neutre dans la législation luxembourgeoise sera étudiée. Mais cette décision ne dépend pas du ministère de la Santé uniquement. Le ministère des Finances et de l'Economie craignent que le paquet neutre ne favorise la contrefaçon et rende la distinction entre les produits originaux et les contrefaçons plus difficile.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet