Changer d'édition

Au Luxembourg: Les jeunes surexposés au harcèlement moral
Luxembourg 15.03.2016 Cet article est archivé

Au Luxembourg: Les jeunes surexposés au harcèlement moral

Les hommes et les femmes sont exposés de la même manière au risque de harcèlement moral

Au Luxembourg: Les jeunes surexposés au harcèlement moral

Les hommes et les femmes sont exposés de la même manière au risque de harcèlement moral
Shutterstock
Luxembourg 15.03.2016 Cet article est archivé

Au Luxembourg: Les jeunes surexposés au harcèlement moral

Marc VANACKER
Marc VANACKER
Si vous êtes âgé entre 16 et 24 ans, de nationalité française ou luxembourgeoise, que vous n’avez personne sous vos ordres et que vous travaillez dans une grande entreprise qui est en train de diminuer leur nombre de salariés, vous risquez plus que n'importe qui d'autre d'être victime de harcèlement moral.

(mv) - Les jeunes Luxembourgeois ou Français sont ceux qui sont surexposés au risque de harcèlement moral. Si en plus vous n’avez personne sous vos ordres et que vous travaillez dans une grande entreprise qui est en train de se séparer d’une partie de ses employés, alors vous faites partie des gens qui risquent d’être victime de harcèlement moral.

Une récente étude de la Chambre des salariés souligne les facteurs qui exposent les salariés au harcèlement moral.

Il a ainsi été démontré que les plus touchés par le harcèlement moral sont les salariés âgés de 16 à 24 ans. Les salariés de plus de 55 ans sont au contraire les moins concernés par ce phénomène.

Au cours de trois dernières années, on note que certains facteurs n’ont que très peu de répercussions sur la prévalence au harcèlement moral. Il en va ainsi du sexe et du statut de responsable.

Les petites structures résistent mieux au phénomène que les grandes

Les personnes qui travaillent depuis plus de 20 ans dans une entreprise, sont les moins touchées par le harcèlement moral. Les petites structures (1 à 4 collaborateurs) sont également assez bien immunisées par rapport au phénomène.

Dans les entreprises qui suppriment des emplois, les cas de harcèlement moral sont au contraire relativement fréquents.

Autre constat : les travailleurs non qualifiés et les managers sont moins victimes de harcèlement moral que les salariés exerçant un métier artisanal.

En ce qui concerne le facteur de la nationalité, force est de constater que les salariés luxembourgeois et français sont davantage sujets au harcèlement moral que les confrères allemands.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Encore du travail pour la diversité dans les entreprises
Avec presque 200.000 frontaliers, le Luxembourg fait face à une grande diversité dans ses entreprises. Est-ce plutôt une force ou une faiblesse? Telle était la question posée mardi soir lors d'un café-débat du LISER à la Kulturfabrik d'Esch/Alzette.