Changer d'édition

Atelier spécial pour aider les parents: «Au secours mon enfant a une dys» !
Luxembourg 2 min. 22.01.2016 Cet article est archivé

Atelier spécial pour aider les parents: «Au secours mon enfant a une dys» !

Un enfant atteint de trouble aura du mal à rester en place, fera des fautes d’inattention, prendra beaucoup de temps pour faire ses devoirs, ne pourra s'empêcher de vous interrompre; etc.

Atelier spécial pour aider les parents: «Au secours mon enfant a une dys» !

Un enfant atteint de trouble aura du mal à rester en place, fera des fautes d’inattention, prendra beaucoup de temps pour faire ses devoirs, ne pourra s'empêcher de vous interrompre; etc.
Shutterstock
Luxembourg 2 min. 22.01.2016 Cet article est archivé

Atelier spécial pour aider les parents: «Au secours mon enfant a une dys» !

Le professeur Pascale Engel De Abreu animera un atelier «Au secours mon enfant a une dys» lors du forum international sur les troubles d'apprentissage de samedi, afin d' aider les parents dont les enfants souffrent de ces troubles et répondre aux questions.

Par - Sophie Wiessler

Le forum international sur les troubles de l'apprentissage aura lieu le 30 janvier prochain au Kirchberg à Luxembourg. Le professeur Pascale Engel De Abreu y animera un atelier «Au secours mon enfant a une dys», spécialement pour les parents.

Pascale Engel de Abreu est docteur en psychologie cognitive et du développement à l'université du Luxembourg et s'intéresse de très près à la problématique de l'apprentissage des langues dans la société luxembourgeoise.
Pascale Engel de Abreu est docteur en psychologie cognitive et du développement à l'université du Luxembourg et s'intéresse de très près à la problématique de l'apprentissage des langues dans la société luxembourgeoise.
Photo: université du Luxembourg

C'est un sujet qu'elle connait bien. Professeur de psychologie à l'Université de Luxembourg, en faculté des Lettres, des Sciences Humaines, des Arts et des Sciences de l'Education, Pascale Engel De Abreu étudie depuis plusieurs années la thématique des dys, ces troubles cognitifs spécifiques et les troubles des apprentissages qu’ils induisent. «Je participe notamment à la recherche concernant le Language and Cognitive Development Group, pour comprendre le développement de l'enfant. Je connais bien cette thématique des dys et je voulais animer un atelier durant cette journée afin d'apporter des conseils aux parents», explique-t-elle.

Un workshop général

Durant toute la journée du 30 janvier, de multiples experts vont ainsi animer des ateliers afin de donner des conseils et faire comprendre ce que ces troubles d'apprentissage changent dans la vie de ceux qui en souffrent.

«Je voulais d'abord faire un atelier exclusivement sur la dyslexie. Mais comme c'était déjà au programme, j'ai décidé d'englober toutes les dys, et de faire un worshop général, afin de donner une vue plus globale de ces troubles», souligne le professeur.

Conseils aux parents et aux enseignants, comment faire un diagnostic au Luxembourg, comment reconnaître ces problèmes chez son enfant, sont autant de thèmes abordés durant cet atelier «Au secours mon enfant a une dys». 

Un intitulé que le professeur préfère remplacer par "Aidez-moi, mon enfant a une dys". «Le but de cette conférence est vraiment de pouvoir exposer mes recherches concernant les dys mais également de répondre aux questions des participants et nourrir un débat», conclut Pascale Engel de Abreu.

Une initiative saluée par la Grande-Duchesse Maria Teresa, à l'origine de ce forum, qui veut prouver que les dys ne sont pas un handicap, et qu'il faut désormais offrir un meilleur accompagnement aux parents et enfants qui souffrent de ces troubles.


Sur le même sujet