Changer d'édition

Asselborn confirme l’existence de terroristes au Luxembourg
Luxembourg 2 min. 17.10.2014 Cet article est archivé
« EI » une menace réelle

Asselborn confirme l’existence de terroristes au Luxembourg

Des volontaires, prêts à se battre...
« EI » une menace réelle

Asselborn confirme l’existence de terroristes au Luxembourg

Des volontaires, prêts à se battre...
REUTERS
Luxembourg 2 min. 17.10.2014 Cet article est archivé
« EI » une menace réelle

Asselborn confirme l’existence de terroristes au Luxembourg

Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, confirme que le groupe terroriste « EI » constitue une menace potentielle pour la sécurité intérieure.

Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, confirme que le groupe terroriste « EI » constitue une menace potentielle pour la sécurité intérieure.

Jean Asselborn répond ainsi à une réponse à une question parlementaire du député Laurent Mosar qui s’est renseigné sur la question.

A l’instar de ce qui a été observé dans d’autres pays européens, certains résidents luxembourgeois se sont laissés radicaliser via Internet et se sont déplacés dans la zone de conflit pour rejoindre le groupe terroriste « Etat islamique ». Dès lors, Jean Asselborn confirme qu’il existe bel et bien une menace potentielle pour la sécurité intérieure, « mais sans qu’il n’y ait à l’heure actuelle, des informations permettant de conclure à une menace spécifique dirigée directement contre le Luxembourg.»

Concernant les mesures à prendre contre cette menace, le ministre des Affaires étrangères indique que le Luxembourg s’est doté d’un dispositif à deux niveaux :

-          Au niveau opérationnel, des rencontres entre la celle anti-terroriste (CAT) de la police grand-ducale, du service de renseignement (SREL) et du parquet ont lieu à des intervalles réguliers.

-          Au niveau stratégique, un groupe de coordination interministériel a été mis en place, présidé par le coordinateur national en matière de lutte contre le terrorisme. Il est composé de représentants du ministère des Affaires étrangères et européennes, du ministère de la Justice, du ministère de la Sécurité intérieure et des chefs d’administration du service de renseignement et de la police grand-ducale ainsi que du procureur général.

Notons encore que le Luxembourg a émis des avis de voyage pour certains pays africains et arabes. Un avis de vigilance a été adressé au 1er octobre aux Luxembourgeois résidant ou voyageant au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, au Sahel, et dans la Corne de l’Afrique, les invitant à se montrer particulièrement vigilants.


Sur le même sujet

Suite aux crimes commis à Strasbourg mardi soir, le député CSV, Léon Gloden, avait souligné son inquiétude d'une possible attaque terroriste sur le sol luxembourgeois. Xavier Bettel y a répondu dans l'après-midi, devant la Chambre des députés.
«Il n'y a aucune indication qu'un attentat soit actuellement planifié au Luxembourg» a assuré Xavier Bettel, mardi en fin de journée. Par conséquent, «nous avons décidé de rester au niveau 2 du plan Vigilnat» a annoncé le Premier ministre. Par solidarité avec nos voisins belges, les drapeaux resteront en berne 3 jours au Luxembourg.
22.3.2016 Luxembourg, gare, Bahnhof, haute protection, police, Polizei  photo Anouk Antony
Le gouvernement luxembourgeois a «intensifié ses efforts d'évaluation de la menace» terroriste par la Police et le Service de renseignement de l'Etat (SREL), assure mardi Etienne Schneider, ministre de la Sécurité intérieure.
Des hommes de l'Unité spéciale de la Police grand-ducale en action.