Changer d'édition

Après les chars, le tramway: le Pont Rouge fête ses 55 ans
Luxembourg 6 min. 20.06.2018

Après les chars, le tramway: le Pont Rouge fête ses 55 ans

Après les chars, le tramway: le Pont Rouge fête ses 55 ans

Luxembourg 6 min. 20.06.2018

Après les chars, le tramway: le Pont Rouge fête ses 55 ans

Le pont grande-duchesse Charlotte, plus communément nommé «Pont Rouge», fête ses 55 ans cette année. Retour sur ses origines européennes, son architecture massive et son histoire gage de modernité, bien que parfois sordide.

(mt, rr, JV) - Dans les années 1960, le Luxembourg se porte candidat pour accueillir le siège des institutions européennes, proposant de construire des bâtiments administratifs au Kirchberg. Pour ce faire, il est nécessaire de rendre le quartier plus accessible; par exemple, en construisant un nouveau pont. 

L'urbaniste Rudolf Hillebrecht de Hanovre.
L'urbaniste Rudolf Hillebrecht de Hanovre.

L'histoire du pont est donc profondément liée à l'Union européenne. Pierre Werner, Premier ministre de l'époque, insiste d'ailleurs tout particulièrement sur le caractère européen du bâtiment lors de la pose de sa première pierre: «L’ouverture du plateau du Kirchberg, où le premier édifice d’une cité européenne émerge d’ores et déjà des frondaisons du parc des Trois Glands, est une affirmation de cette vocation et de la volonté du Gouvernement luxembourgeois d’y faire face.“

En 1958, un jury se prononce en faveur d'un monument élégant et profilé, qui n'encombrerait pas la vallée en contrebas de ses appuis et de ses arches. Une soixantaine de projets de ponts, d'un budget de 68 à 350 millions de francs, sont alors observés, triés et réfléchis. 

Finalement, le bâtiment de Rheinstahl Brückenbau AG finit par l'emporter: un pont fait de poutres d'acier. À l'époque, il n'en existe aucun de cette envergure: 355 mètres de long pour 25 mètres de large, et 75 de haut.

3% du budget de l'État

Le 13 juillet 1961, à 49 voix contre trois, les parlementaires du Luxembourg décident de créer le «Fonds d'urbanisation d'Aménagement du Plateau du Kirchberg», qui sert à financer le pont, à hauteur de 160 millions de francs. Il a fallu, auparavant, acheter le terrain, pour la somme de 100 millions de francs. 130 millions supplémentaires sont également affectés à la construction de routes et au développement du quartier du Kirchberg.

Le chantier de construction en 1964.
Le chantier de construction en 1964.

À titre de comparaison, le pont Adolphe, de 84 mètres sur 16 et achevé en 1903, a coûté 1,4 million de francs, ce qui représente 13% du budget de l'époque. Le Pont Rouge, quant à lui, n'en a englouti «que» 3%.

À Luxembourg, c'est Rheinstahl Union Brückenbau A.G qui s'occupe du Pont Rouge, tandis que l'entreprise belge Socol s'occupe des travaux de génie civil. La construction de ponts est un travail de titan, bien qu'aujourd'hui, peu de promeneurs imaginent les tonnes d'acier qui sommeillent sous leurs pieds lorsqu'ils traversent la vallée de l'Alzette. 

Une petite tour, vestige de l'époque de la forteresse, au premier plan du pont grande-duchesse Charlotte, alors considéré comme un monument d'avenir.
Une petite tour, vestige de l'époque de la forteresse, au premier plan du pont grande-duchesse Charlotte, alors considéré comme un monument d'avenir.

Pas moins de 4.000 tonnes d'acier sont utilisées pour le construire. 1.200 tonnes supplémentaires servent à construire le seul échafaudage auxiliaire, qui n'est érigé que le temps des travaux. Au total, le pont pèse environ 4.500 tonnes.

Aux bases du pont, on trouve 6.200 mètres cubes de béton, 4.300 tonnes de ciment et 3.000 tonnes de sable.

Les différentes pièces de l'ouvrage sont livrées par rail, puis chargées à la gare sur des camions avant d'être acheminées sur l'unique chantier érigé, côté Limpertsberg. Deux chantiers auraient nécessité plus de travailleurs et auraient alourdi les coûts de construction. De plus, le réseau routier du Kirchberg est, à l'époque, inadapté à acheminer les immenses pièces en question. 

De l'acier en souvenir de l'industrie sidérurgique

Le pont grande-duchesse Charlotte, pensé comme une expression de son époque, se différencie des autres grands ouvrages de Luxembourg, tout en s'appropriant sa propre ère. 

Le Schlassbréck, vestige d'une forteresse, ne cache pas ses origines lointaines. Le Pont Adolphe quant à lui, tout de grès luxembourgeois, ouvre le plateau de Bourbon et symbolise la richesse que la liaison ferroviaire apporta jadis au pays.

L'acier du pont grande-duchesse Charlotte tient, lui, à remémorer l'industrie sidérurgique, qui a conduit le Luxembourg dans une nouvelle ère.


Pour une durée de deux ans: Rout Bréck: les travaux débutent lundi
Les travaux de rénovation du pont Grande-Duchesse Charlotte (Rout Bréck) débuteront lundi prochain. A partir de ce jeudi, les préparations du chantier seront lancées.

Lors de son discours pour la pose de la première pierre, Pierre Werner explique: «De ce temps-là la ville cherchait une nouvelle issue vers le Sud et surtout un accès aux facilités du chemin de fer dans le cadre d’un plan de développement du réseau. A peine entrevoyait-on le développement urbain qui s’est produit sur le plateau Bourbon et qui a progressivement doté la ville de quartiers modernes et d’une avenue à grande allure. À cet exemple nous pouvons imaginer ce que sera le plateau du Kirchberg dans soixante ans. Peut-être nos successeurs se tourneront-ils alors encore vers d’autres issues, concevront-ils de nouveaux ouvrages pour résoudre les problèmes de leur temps.»

Une douzaine de chars pour tester la solidité du pont

Certes, seulement 55 ans ont passé depuis, et 5 ans restent encore à parcourir avant de pouvoir faire le bilan que prévoyait Pierre Werner. Mais de nouveaux projets sont déjà en cours: la construction du tramway, par exemple, a modifié l'apparence du bâtiment, dans le but d'apporter une meilleure mobilité aux citoyens. 

Les premiers véhicules à franchir le pont achevé sont une douzaine de chars, envoyés pour tester la capacité de charge de l'ouvrage.

De 7 heures à 18 heures, ces engins de guerre massifs se rendent à certains points de la chaussée, afin que l'on puisse tester et mesurer son affaissement. La température des matériaux influant sur les valeurs obtenues, il faut répéter l'opération plusieurs fois par jour. À eux tous, les douze chars pèsent 480 tonnes, soit 10% du poids total du pont.

Suicides en série

Au fil des années, l'ouvrage acquiert une triste célébrité, sa hauteur vertigineuse permettant de mettre à exécution de nombreux desseins suicidaires.  

Sorti en 1991, le film de Geneviève Mersch, «Le pont rouge», agrège des témoignages d'habitants du Pfaffenthal, qui vivent en dessous du pont et assistent alors parfois à des scènes atroces.


Le 18 mai, il aurait fêté ses 85 ans: Adalbert Boros, le clochard le plus connu du Luxembourg est mort
Adalbert Boros, dit Albert, est décédé à l'âge de 82 ans. C'était en 2013. Le 18 mai dernier, il aurait fêté ses 85 ans. C'était le clochard le plus emblématique du Luxembourg. Retrouvez le portrait que nous avions écrit au lendemain de sa mort.

Né en Hongrie en 1931, venu au Luxembourg à l'âge de 24 ans, Adalbert Boros, également connu sous le nom de «clochard le plus connu du Luxembourg», n'aurait jamais supporté que des gens sautent du pont sur lequel il avait travaillé en tant qu'ingénieur. Le 26 avril 2013, après des années à vivre dans la rue, il rend l'âme à l'âge de 83 ans, trouvant finalement la paix que la vie lui refusait.

L'avenir du Pont Rouge

Les travaux de rénovation, de renforcement et d'élargissement du pont cinquantenaire ont commencé en octobre 2015. Aujourd'hui, le tram peut enfin y circuler: la rame a franchi le pont pour la première fois dans la nuit du 21 mai 2018. Il rejoindra la Place de l'Étoile le 27 juillet 2018, puis l'Avenue de la Liberté en 2020.

Les travaux de rénovation du pont ont commencé en 2015.
Les travaux de rénovation du pont ont commencé en 2015.
Photo: Guy Jallay


Le garde-corps de sécurité, mis en place suite aux nombreux suicides, a été complètement rénové. Les vitres en plexiglas ont été remplacées par une structure lamellaire, qui offre une meilleure sécurité.

«Peu de ponts de ce type sont encore en bon état», explique Gilles Didier, ingénieur aux Ponts et Chaussées. «De nombreux ouvrages similaires, à l'étranger, ont mal vieilli». 


Ça y est, le tram a passé le Pont Rouge!
Limité jusqu'ici à faire des allers-retours sur le seul Plateau du Kirchberg, le tram de Luxembourg vient de passer nuitamment, et pour la première fois, le Pont Rouge! Il va maintenant progressivement «foncer» jusqu'à la Place de l'Etoile que les usagers pourront rejoindre avant août.

Le Pont Rouge, qui transporte peu de marchandises lourdes, demeure en relativement bon état. «On n'a jamais détecté de fissures», se réjouit l'ingénieur. «Les mesures actuelles permettent d'adapter le pont pour les 50 prochaines années».

Lors de la construction du pont, les responsables des travaux choisissent de le peindre en «RAL 3002 Rouge Carmin», estimant que cette couleur est celle qui convient le mieux au paysage.

La couleur rouge s’intègre bien au paysage, mais s'estompe rapidement.
La couleur rouge s’intègre bien au paysage, mais s'estompe rapidement.

La couleur, soumise au passage du temps, s'est estompée au fil des années, malgré une nouvelle couche il y a 30 ans. C'est pourquoi les travaux récents ont également été l'occasion de redonner un coup de jeune à l'ouvrage. Environ 20 tonnes de peinture sont nécessaires pour recouvrir les 30.000 mètres carrés que représente le pont, principalement au pistolet à peinture.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le pont Büchler continue de grandir
Le chantier, prévu sur 650 jours, a atteint son premier quart. Les travaux entrepris ont consisté à détruire une partie de l'ouvrage, repositionner des piles de soutien en vue du prochain élargissement du pont, à 42 mètres.
L'ouvrage doit gagner 19 mètres de largeur en 650 jours. Pas si simple.
Réouverture ce week-end: Le Pont Adolphe est guéri
En état de dégradation avancé il y a trois ans, l'emblématique Pont Adolphe qui relie le centre-ville à la gare centrale de Luxembourg est guéri! A 114 ans l'ouvrage retrouve une nouvelle jeunesse et rouvre à la circulation routière ce samedi... en attendant la piste cyclable flottante et le Tram.
23.3.LuxVille-Gare / Pont Adolphe renoviert / Letzte Arbeiten Foto:Guy Jallay
«Le funiculaire mettra 63 secondes pour monter au Kirchberg»
D'impressionnants travaux de terrassement ont lieu depuis peu sous le Pont Rouge à Luxembourg. Le défi: construire une nouvelle gare au Pfaffenthal et le premier funiculaire du pays sur 70 mètres de dénivelé! Le chantier doit durer deux ans et demi et permettre aux navetteurs de « grimper » beaucoup plus rapidement au Kirchberg, fin 2017.