Changer d'édition

Après le piratage informatique, Cactus porte plainte
Luxembourg 04.05.2020 Cet article est archivé

Après le piratage informatique, Cactus porte plainte

Cactus a annoncé la réouverture des trois magasins impactés par une cyberattaque.

Après le piratage informatique, Cactus porte plainte

Cactus a annoncé la réouverture des trois magasins impactés par une cyberattaque.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 04.05.2020 Cet article est archivé

Après le piratage informatique, Cactus porte plainte

Alors que l’enseigne commerciale a rouvert lundi son supermarché de Windhof et son site de Merl et s’apprête à en faire de même à Bonnevoie, mardi, elle a décidé de se tourner vers la justice après la cyberattaque dont elle a été victime la semaine dernière.

(DH) - Victime d'une cyberattaque, mercredi dernier, trois des 47 magasins Cactus avaient dû fermer leurs portes. Suite à ce piratage informatique l'enseigne alimentaire vient d'indiquer, ce lundi dans un communiqué, qu'elle avait déposé une plainte auprès de la police judiciaire.

En milieu de semaine dernière, trois des 47 points de vente de l'enseigne alimentaire avaient dû fermer leurs portes en raison d'une intrusion malveillante dans leur système informatique. Ce sont les sites de Windhof, de Merl et de Bonnevoie qui avaient été la cible de cette cyberattaque sur laquelle la direction du groupe Cactus , qui «souhaite rester discrète», n'a pas voulu communiquer, le sujet étant qualifié de «sensible».  

Cactus a toutefois indiqué que le parquet avait été saisi de l'affaire et que les magasins ciblés allaient de nouveau être opérationnels «grâce au travail professionnel et intensif de notre service informatique et des prestataires externes». A l'adresse des consommateurs, le groupe a précisé que son site de Windhof est ouvert depuis ce lundi et que les deux autres magasins impactés, ceux des quartiers de la Ville de Luxembourg, retrouveraient leur clientèle à partir de ce mardi.

La cybersécurité à nouveau d'actualité

Cette attaque informatique dont a été victime un des plus gros employeurs du pays rappelle que la crise sanitaire reste une aubaine pour les cyberdélinquants. Ces derniers profitent en effet des failles humaines et organisationnelles liées au télétravail. Le phénomène des cyberattaques n'est d'ailleurs pas nouveau mais il prend de plus en plus d'ampleur malgré la onzième place du Luxembourg à l'indice mondial 2019 de la cybersécurité.

Carlo Thelen, le directeur général de la Chambre de commerce, avait d'ailleurs signifié, en fin d'année dernière, qu'«une entreprise sur dix a déjà été victime de cybercriminalité».  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les magasins de Bonnevoie, Merl et de Windhof ne peuvent toujours pas rouvrir leurs portes en raison de la présence d'un «virus malveillant» dans le système informatique. Des fermetures qui impactent l'enseigne alimentaire.
WO fr , Cactus , Groupe Cactus , Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
Les grandes surfaces ont connu un pic de fréquentation particulièrement élevé ce vendredi matin. Rupture de stock pour certains produis et files interminables aux abords des caisses, le comportement de certains consommateurs a semé le chaos.
Lok , Andrang Supermärkte Cactus Belle Etoile , Hamsterkäufe , leere Regale , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Le 3ème employeur du pays et les syndicats ont trouvé un accord sur l'évolution des salaires et des primes de la plupart des 3.200 employés du groupe. A commencer par un avancement systématique des carrières tous les deux ans.
Wirtschaft Piquet de protestation par l’OGBL et LCGB, devant le Cactu, Bascharage, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Augmentation salariale, 440 euros de primes et une pause plus longue. Après plusieurs mois d'opposition frontale, la direction de la chaîne de grande distribution et ses salariés viennent de trouver un accord de principe sur le renouvellement de la convention collective.
Wirtschaft Piquet de protestation par l’OGBL et LCGB, devant le Cactu, Bascharage, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le projet d'ouvrir une galerie commerciale resurgit sur l'ancien site du magasin Hobbi, à Esch-sur-Alzette. En plus des magasins, les trois ans de chantiers annoncés devraient permettre de créer également près de 200 appartements.
Le nouveau centre commercial Cactus de Lallange à Esch/Alzette pourrait être achevé fin 2021.