Changer d'édition

Après l’enfer d’un garage insalubre, un nouveau foyer
Luxembourg 3 min. 26.10.2022
Logement

Après l’enfer d’un garage insalubre, un nouveau foyer

La famille a déposé une plainte il y a quelques mois auprès des travailleurs sociaux de la commune, mais rien n'avait été fait pour trouver une solution viable.
Logement

Après l’enfer d’un garage insalubre, un nouveau foyer

La famille a déposé une plainte il y a quelques mois auprès des travailleurs sociaux de la commune, mais rien n'avait été fait pour trouver une solution viable.
Photo: DR
Luxembourg 3 min. 26.10.2022
Logement

Après l’enfer d’un garage insalubre, un nouveau foyer

Madalena QUEIRÓS
Madalena QUEIRÓS
Cinq mois après avoir vécu dans un garage insalubre, ils ont obtenu un nouvel appartement. Le reportage de Contacto a sensibilisé le bourgmestre de Mondercange à la situation.

Le bourgmestre de Mondercange, Jeannot Fürpass, a tenu sa promesse. Depuis deux jours, José, Paula et leur fils, qui vivaient dans un garage dans des conditions inhumaines, sont enfin installés dans un nouvel appartement.


Les loyers plafonnés à 3,5% du capital investi
Le gouvernement a apporté quelques modifications à la loi sur les loyers. Désormais, ceux-ci ne pourront pas dépasser 3,5% du capital investi.

Un appartement neuf d'une chambre à coucher, pour lequel ils paient environ 380 euros par mois, avec chauffage et eau chaude inclus. L'ancien logement, un garage transformé en appartement, a été fermé par la police la semaine dernière. Une mesure prise par le responsable de la commune après le reportage de Contacto ayant relaté l'affaire.

Jeudi dernier, vers 11 heures, une délégation conduite par le bourgmestre, avec des membres de la police, de la protection civile, de l'aide sociale et des services du logement, est allée voir l'appartement insalubre. La famille vivait là depuis environ cinq mois, sans électricité, eau ni chauffage. Le logement a été immédiatement fermé. «Ils ont sonné à la porte du propriétaire, mais il n'a jamais répondu. Sa femme est apparue à la fenêtre en disant qu'il n'était pas là», raconte Paula.

Après avoir inspecté tout l'appartement, le bourgmestre aurait déclaré: «C'est inhumain! Je n'étais pas au courant de cette situation». José, le compagnon de Paula, ajoute que «le bourgmestre a été à 100% avec nous, parce qu'il a tenu ses promesses!». «Ce monsieur est humain. Il a été très choqué par nos conditions de logement», renchérit Paula.

«Je veux que ce couple sorte d'ici le plus vite possible», avait alors déclaré le bourgmestre, selon des propos de la famille. C'est chose faite. Un jour plus tard, ils dormaient déjà dans un nouvel appartement, où ils pourront rester pendant cinq mois. Pour la suite, le bourgmestre a promis de «trouver d'autres solutions». Avec ce nouveau logement, le petit garçon du couple a retrouvé le sourire.

L'affaire est déjà au tribunal

L'affaire suit déjà son cours au tribunal, avec une plainte déposée par la famille. Mais jusqu'à présent, le processus n'a pas avancé. La prochaine audience est prévue pour le 17 novembre. La famille demande en compensation la restitution des loyers et environ 2.500 euros par mois pour les dommages causés. «Si l'histoire n'avait pas été publiée dans un média, une tragédie aurait pu se produire car je ne voyais pas de solution au problème», confie Paula.


Le prix des logements a plus que doublé depuis 2010
En 12 ans, le prix des habitations a augmenté de 135% au Luxembourg. Ce qui place le Grand-Duché dans le Top 3 européen.

La plainte qu'ils ont déposée il y a plusieurs mois auprès des travailleurs sociaux de la commune n'a rien donné. «Parce qu'ils n'ont jamais daigné visiter l'appartement», s'indigne Paula. Il a fallu que l'affaire soit publiée dans Contacto pour que le bourgmestre prenne conscience du problème et décide d'intervenir d'urgence.

La famille a signé un projet social

En échange de la location de l'appartement, la famille devra désormais se conformer à certaines règles énoncées dans un projet social personnalisé qu'elle a dû signer.

Une réunion hebdomadaire avec l'assistant social de la commune de Mondercange est l'une des conditions. Ils s'engagent également à rechercher activement un emploi afin d'obtenir un contrat à durée indéterminée. Et de chercher activement une nouvelle location.

Une autre des conditions est d'«assurer un suivi médical régulier» auprès du médecin de famille. En ce qui concerne les ressources financières, la famille s'est engagée à faire des économies et à «stabiliser sa situation financière».

Cet article a été publié pour la première fois sur Contacto.    

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Construction de logements
Le Luxembourg continue de croître, mais construit moins de logements. Parallèlement, les coûts du bâtiment augmentent. Le politique doit agir, demande Michel-Edouard Ruben.
WI,Immobilienpreise,.Wohnungsmarkt.Wohnen in Luxemburg.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort