Changer d'édition

Antigaspi.lu: Où en est-on avec le gaspillage alimentaire au Luxembourg?
Luxembourg 17.08.2017 Cet article est archivé

Antigaspi.lu: Où en est-on avec le gaspillage alimentaire au Luxembourg?

Les actions du Luxembourg dans les cantines scolaires, par exemple, auraient permis de réduire le gâchis de 30%.

Antigaspi.lu: Où en est-on avec le gaspillage alimentaire au Luxembourg?

Les actions du Luxembourg dans les cantines scolaires, par exemple, auraient permis de réduire le gâchis de 30%.
Illustration: Shutterstock
Luxembourg 17.08.2017 Cet article est archivé

Antigaspi.lu: Où en est-on avec le gaspillage alimentaire au Luxembourg?

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
Plusieurs campagnes de sensibilisation ont été lancées après qu'une nouvelle étude avait révélé l'ampleur du gaspillage alimentaire au Luxembourg. Bilan de ces actions dans une réponse parlementaire.

(AF) - Où en est le Luxembourg vis-à-vis du gaspillage alimentaire? Le gouvernement avait lancé une campagne de sensibilisation et d'information en octobre 2016 dans le cadre de la Journée mondiale de l'alimentation. Cette campagne faisait suite à une étude publiée par le ministère de l'Environnement à ce sujet

Un groupe de travail a été mis en place avec des acteurs du secteur agro-alimentaire afin de lutter contre le gaspillage de nourriture. 

Une brochure «Ensemble contre le gaspillage» a été élaborée à destination des ménages, principaux «gaspilleurs», résument le ministre de l'Environnement et le ministre de l'Agriculture dans une réponse parlementaire adressée au député Franz Fayot. A la même période, une conférence avait été organisée en direction des professionnels du secteur, et une semaine AntiGaspi a été organisée dans les restaurants scolaires.

Moins 30% de gâchis dans les cantines

Un site internet a été créé spécialement (en allemand uniquement): www.antigaspi.lu. On y trouve notamment des idées pour cuisiner les restes, comment comprendre l'étiquetage des aliments…

Outre les ménages, les cantines gaspillent beaucoup. Une étude a été lancée afin de quantifier ce gâchis et de le réduire autant que possible. Un projet intitulé «Clever Iessen» sera d'ailleurs bientôt lancé en ce sens, à destination des consommateurs, afin d'inciter à la consommation durable. Une série télévisée intitulée «Manner ass méi» a été diffusée sur RTL.

Dans leur réponse commune, les deux ministres rappellent que des mesures ont également été lancées par la Commission européenne.

Selon cette réponse parlementaire, une campagne de sensibilisation dans une cantine aurait permis une réduction de 30% du gaspillage alimentaire. 

Une nouvelle étude aura cours l'an prochain afin de suivre l'évolution des comportements et voir si les campagnes de sensibilisation et d'information ont porté leurs fruits. 

Le Luxembourg attend davantage de mesures de la part de la Commission européenne. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Gaspillage alimentaire au Luxembourg: «105 euros par personne et par an» jetés à la poubelle
Au Luxembourg, «nous jetons chacun 338 grammes d'aliments encore mangeables chaque jour». Mis bout à bout, c'est l'équivalent de «105 euros par personne et par an», assure Stéphanie Goergen de l'administration de l'Environnement. Les ménages sont les plus grands gaspilleurs. Ils jettent plus de la moitié des 31.000 tonnes de la nourriture trouvée dans les poubelles alors qu'elle serait encore consommable!