Changer d'édition

André Roeltgen ne rempilera pas à la tête de l'OGBL
Luxembourg 02.04.2019 Cet article est archivé

André Roeltgen ne rempilera pas à la tête de l'OGBL

Le retrait d'André Roeltgen ouvre la voie à Nora Back, n°2 de l'OGBL, depuis juillet 2018.

André Roeltgen ne rempilera pas à la tête de l'OGBL

Le retrait d'André Roeltgen ouvre la voie à Nora Back, n°2 de l'OGBL, depuis juillet 2018.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 02.04.2019 Cet article est archivé

André Roeltgen ne rempilera pas à la tête de l'OGBL

Après la perte de trois sièges à la Chambre des salariés, l'actuel président du syndicat a annoncé mardi qu'il ne briguera pas un second mandat. Une annonce qui ouvre la voie à Nora Back, secrétaire générale depuis juillet dernier.

(Jmh avec wel) - Le renouvellement prévu à la tête de l'OGBL se déroulera plus vite que prévu. Mardi, à la suite du Comité directeur national du syndicat portant sur l'analyse du résultat des élections sociales, André Roeltgen, 59 ans, annonce renoncer à un nouveau mandat de président.


Nora Back wird als Nachfolgerin von André Roeltgen an der Spitze des OGBL aufgebaut
Nora Back devient secrétaire générale de l'OGBL
Environ 90% des voix du Comité national de l'OBGL ont élu Nora Back au poste de secrétaire générale du syndicat, ce mardi 3 juillet.

Une annonce sous forme de demi-surprise qui permet à Nora Back, secrétaire générale depuis l'été dernier - et donc n°2 de l'OGBL, de postuler à la fois au poste de présidente de la Chambre des salariés et de présidente du syndicat. Ce qui serait une première pour les deux institutions.

«J'aurais aimé rester membre de la Chambre des salariés. Mais en tant que membre non élu, je suis maintenant privé d'un emploi, ce qui peut-être très bien aussi», précise celui qui est à la tête du syndicat depuis 2014.


Sozialwahlen, OGBL, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
L'OGBL conserve sa mainmise sur la Chambre des salariés
La publication, dimanche, des résultats définitifs des élections sociales confirme la majorité du syndicat au sein de l'organe représentatif des salariés et des pensionnés. Il perd en revanche trois sièges par rapport à 2013, dans un contexte de recul de la participation.



Sur le même sujet

L'OGBL conserve sa mainmise sur la Chambre des salariés
La publication, dimanche, des résultats définitifs des élections sociales confirme la majorité du syndicat au sein de l'organe représentatif des salariés et des pensionnés. Il perd en revanche trois sièges par rapport à 2013, dans un contexte de recul de la participation.
Sozialwahlen, OGBL, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort