Changer d'édition

«Ne pas refaire les erreurs du Kirchberg à Belval»
Luxembourg 6 5 min. 14.06.2021
Aménagement du territoire

«Ne pas refaire les erreurs du Kirchberg à Belval»

Félicie Weycker, présidente du conseil d'administration du Fonds Belval, et Daniela di Santo, nouvelle directrice de l'établissement public.
Aménagement du territoire

«Ne pas refaire les erreurs du Kirchberg à Belval»

Félicie Weycker, présidente du conseil d'administration du Fonds Belval, et Daniela di Santo, nouvelle directrice de l'établissement public.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 6 5 min. 14.06.2021
Aménagement du territoire

«Ne pas refaire les erreurs du Kirchberg à Belval»

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Pour la nouvelle directrice du Fonds Belval, Daniela di Santo, la poursuite de l'aménagement des anciennes friches industrielles reconverties en pôle de recherche se fera «en poursuivant les efforts pour que la vie de quartier se développe».

Vous êtes active au sein du Fonds Belval depuis près de 20 ans et vous venez d'en prendre la tête. Comment imaginez-vous le site dans 20 ans?

Daniela di Santo, directrice - «Il y aura forcément une continuité dans les projets à venir, aussi bien dans les nouveaux projets de construction que dans le développement de nouveaux concepts, mais il faut aussi qu'il y ait des innovations. Cela ne passera pas forcément par des choses spectaculaires, mais cela passera notamment par le développement de nos compétences internes afin de répondre à toutes nos missions, dont la gestion des bâtiments construits. Car à cet horizon, tous les terrains disponibles auront été exploités.

Pensé avant pour décentraliser certaines activités de la capitale et créer un pôle dédié à la recherche, le site cherche aussi à devenir un véritable quartier. Cet objectif est-il atteint selon vous?

«Je le pense. Avec cette particularité de conserver la mémoire du passé et de l'intégrer dans le quotidien des personnes qui fréquentent le site. De ce point de vue, nous sommes parvenus à éviter l'effet muséal visible et faire que les hauts fourneaux participent de l'atmosphère générale, qu'on puisse se les approprier. Et cela fonctionne pas mal et ce devrait être encore plus le cas avec les bâtiments en cours de réalisation pour Esch 2022 qui auront pour centre ces deux infrastructures. Je pense ici notamment à la Mollereï qui attendait de renaître de ses cendres ou à la Masse noire.


visite nocturne hauts fourneaux Belval- Beval - 29.10.2016 © claude piscitelli
Les hauts fourneaux, centre de gravité d'Esch 2022
Près de deux mois après la décision de ne pas utiliser la Halle des soufflantes comme lieu d'accueil des festivités de la capitale culturelle européenne, le choix s'est porté sur une répartition sur plusieurs lieux autour du cœur de Belval.

Quel avenir pour la Halle des soufflantes, grande oubliée de ce projet de rénovation?

Félicie Weycker, présidente du conseil d'administration - «Il faut d'abord définir un programme de besoins, puis de construction car c'est un bâtiment représentant une surface énorme. La première étape pour une future utilisation devra donc consister à rechercher, parmi les acteurs étatiques, les besoins. Qu'ils soient éducatifs, culturels ou autres... Pour le moment, il n'y a rien de concret, même si des idées se trouvent sur la table. Tout comme il existe d'autres idées, comme celle de créer un deuxième bâtiment administratif pour héberger de nouvelles administrations, bien que ce projet dépende des analyses menées par le ministère des Finances.

D'autres projets plus concrets sont évoqués depuis plusieurs années, notamment celui de la création de tours dotées d'une structure en bois. Ces dernières verront-elles bien le jour?

Daniela di Santo - «Absolument, le projet baptisé «Logement Porte de France» avance et il n'y aura aucun souci pour le réaliser. Ce sera donc un ensemble de quatre tours de 39 mètres de hauteur avec un rez-de-chaussée et onze étages qui prendront place à côté de la Maison des sciences humaines. Et qui doivent servir de modèle pour montrer que ce type de structure fonctionne et aider à faire évoluer la réglementation. 


Lokales, Pariser Platz, place de Paris, Baumpflanzaktion, Bäume werden gepflanzt, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Un manque de matériaux attendu «jusqu'en fin d'année»
Conséquence de la pandémie et de la forte demande aux Etats-Unis et en Chine, la crise actuelle des matières premières pourrait ne pas s'estomper avant plusieurs mois, à en croire la Chambre des métiers. Avec d'importantes conséquences sur l'ensemble des acteurs du pays.

La pénurie de matériaux observée ces derniers mois impacte-t-elle d'ores et déjà vos chantiers, comme celui à venir des archives nationales par exemple?

«On devrait bientôt le savoir puisque nous allons prochainement lancer la procédure de soumission pour réaliser ce bâtiment qui sera en partie en bois. Mais nos fournisseurs nous font déjà remonter l'information que les prix ont déjà augmenté. 

Quelles seront les prochaines étapes du développement planifiées?

«Après les archives, nous nous pencherons sur la création de logements dans la partie nord du site notamment, la mise en place du centre sportif du parc qui sera situé juste à côté du lycée qui pourrait voir le jour un peu après 2025 en raison de sa complexité, puis l'école européenne agréée, notamment.

Vue générale de la terrasse des hauts fourneaux en juin 2021.
Vue générale de la terrasse des hauts fourneaux en juin 2021.
Photo: Claude Piscitelli

D'ici 15 ans, l'urbanisation du site sera achevée mais, à cet horizon, l'ensemble ne sera pas relié à la capitale par le tram rapide et ne devrait pas avoir d'équivalent côté français. Quelles perspectives pour un objet créé ex nihilo?

Daniela di Santo - «La mission de maintenance et de gérance des immeubles restera, l'avenir du Fonds est donc assuré. Que ce soit sous cette forme ou sous une autre. La vie de quartier, elle, continuera, comme celle de tous les autres quartiers car le site est doté d'un bon équilibre entre structures publiques et logements, c'est un site vivant et dynamique. Il existe une forte demande pour venir s'installer à Belval.

Félicie Weycker - «Je fais toujours le parallèle avec le Kirchberg - Félicie Weycker est également présidente du Fonds Kirchberg, ndlr - et nous ne voulons bien évidemment pas refaire les mêmes erreurs à Belval. Raison pour laquelle nous devons veiller à ce que les étudiants restent plus longtemps sur le campus avec le développement des infrastructures sportives et des logements. Car pour le moment, même si je ne suis pas là tous les jours, je ne ressens pas encore un sentiment de convivialité au niveau de nos ambitions...

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Conséquence de la pandémie et de la forte demande aux Etats-Unis et en Chine, la crise actuelle des matières premières pourrait ne pas s'estomper avant plusieurs mois, à en croire la Chambre des métiers. Avec d'importantes conséquences sur l'ensemble des acteurs du pays.
Lokales, Pariser Platz, place de Paris, Baumpflanzaktion, Bäume werden gepflanzt, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
La nouvelle directrice de l'établissement public entend mener à bien les différents projets déjà planifiés, mais confie être à l’affût des nouveautés, tant sur le plan architectural que des logiciels internes.
Près de deux mois après la décision de ne pas utiliser la Halle des soufflantes comme lieu d'accueil des festivités de la capitale culturelle européenne, le choix s'est porté sur une répartition sur plusieurs lieux autour du cœur de Belval.
visite nocturne hauts fourneaux Belval- Beval - 29.10.2016 © claude piscitelli