Changer d'édition

Alzheimer: «Memory Walk» ce samedi à Luxembourg
Luxembourg 3 min. 18.09.2015 Cet article est archivé
Marcher de façon solidaire

Alzheimer: «Memory Walk» ce samedi à Luxembourg

Marcher de façon solidaire

Alzheimer: «Memory Walk» ce samedi à Luxembourg

Photo: Shutterstock
Luxembourg 3 min. 18.09.2015 Cet article est archivé
Marcher de façon solidaire

Alzheimer: «Memory Walk» ce samedi à Luxembourg

Le «Memory Walk» est aussi organisé ce samedi à Luxembourg pour sensibiliser le grand public à la maladie d'Alzheimer. Les départs vers «Luxembourg - un lieu de mémoire signé UNESCO» s'effectueront à 13 h, 14 h 30 et 15 h 30, Place Clairefontaine.

(MF) - Evénement d'ampleur mondiale, le «Memory Walk» est aussi organisé ce samedi à Luxembourg pour sensibiliser le grand public à la maladie d'Alzheimer et pour exprimer sa solidarité avec les concernés. Les départs vers «Luxembourg - un lieu de mémoire signé UNESCO» s'effectueront à 13 h, 14 h 30 et 15 h 30, Place Clairefontaine.

A l'occasion de la Journée mondiale de la maladie d'Alzheimer -qui aura lieu ce lundi 21 septembre 2015- l'association Luxembourg Alzheimer (ala) organise ce samedi 19 septembre de 11 heures à 18 heures le «Memory Walk» sur la Place Clairefontaine à Luxembourg. Une journée d'information sur le travail mené au quotidien par l'ala auprès des personnes touchées par la démence (avec projection d'un nouveau documentaire), d'animations, de restauration et... de marche.

Le thème de ce «Memory Walk» 2015 -la 14e édition luxembourgeoise- tourne autour de la «mémoire» de la capitale. Une balade historique au cœur de la ville de Luxembourg qui passera par la plus ancienne église de la ville (église Saint-Michel), le rocher du Bock, la Corniche -avec leur panorama splendide-  le pittoresque quartier du Grund et le Plateau du Saint-Esprit. Des départs pour la balade sont programmés à 13 h, 14 h 30 et 15 h 30.

L'objectif de cette manifestation est double. Dans l'épreuve que représente la maladie d'Alzheimer, les personnes concernées mais aussi leurs familles ont besoin de la compréhension et du soutien de leur entourage, mais aussi d'un large public. Par ailleurs, une collecte de fonds est organisée pour lutter contre la maladie.

8.500 personnes atteintes d'ici 2025

Un fléau qui constitue «un grand défi pour la société toute entière: les pouvoirs publics, les chercheurs et toute personne qui peut se trouver face à un proche atteint. Chacun, à sa place, a un rôle important à jouer», écrit le ministère de la Santé. Les démences en général et la maladie d'Alzheimer en particulier, constituent un des enjeux majeurs de santé publique des décennies à venir.

On estime qu'au Luxembourg le nombre de personnes atteintes d'une maladie démentielle augmentera de 6.000 à 8.500 d'ici 2025.

Figurant sur l'agenda politique de la Présidence luxembourgeoise, «la démence est un phénomène sociétal, qui requiert des réponses multisectorielles», juge Lydia Mutsch.

Un accent particulier est mis sur une approche novatrice au bénéfice des personnes vivant avec une maladie démentielle. La détection précoce, l'accompagnement adéquat après le diagnostic et la prévention secondaire seront ainsi mis au centre du débat. Amélioration de la qualité de vie grâce à des mesures personnalisées dès le stade précoce de la maladie.

Dans ce sens, le «Programme Démence Prévention» -lancé en juin 2015- fait figure de modèle et sera présenté aux États membres de l'UE lors de la réunion informelle des ministres de la Santé les 24 et 25 septembre 2015.

Le Programme Démence Prévention s'adresse à des personnes chez lesquelles un diagnostic précoce d’une maladie démentielle a été posé avec certitude. L'objectif est de retarder ou de prévenir l'évolution de la maladie par un programme individuel combinant diverses mesures préventives.


Sur le même sujet

Etre obèse ou en surpoids à l'âge de 50 ans pourrait accélérer la survenue de la maladie d'Alzheimer, selon une étude publiée mardi dans la revue médicale Molecular Psychiatry qui dépend du groupe Nature.
L'IMC est le rapport entre la taille et le poids, un indice supérieur à 30 étant considéré comme un signe d'obésité chez l'adulte.
Nouveau programme de prévention
C'est un nouvel espoir pour toutes les personnes chez lesquelles un diagnostic précoce de maladie démentielle a été posé ou chez lesquelles le stade démentiel ne s'est pas encore manifesté. Le nouveau programme du ministère de la Santé permet, via diverses mesures préventives, de retarder ou de prévenir l'évolution de la maladie.
Un nouveau site Internet, liewematdemenz.lu, didactique, bien documenté et étayé par les récits de nombreuses expériences personnelles, se donne pour objectif d'aider à reconnaître la démence mais aussi, une fois le diagnostic posé, à chercher un nouvel équilibre.
Le nombre de personnes atteintes d'une maladie démentielle dans le monde est estimé à 35 millions. Un chiffre qui risque de doubler lors de ces 20 prochaines années. S'occuper de ces malades constitue un défi. Le Luxembourg est-il prêt à le relever?