Changer d'édition

Alerte pollution au Luxembourg

Alerte pollution au Luxembourg

Shutterstock
Luxembourg 2 min. 17.02.2019

Alerte pollution au Luxembourg

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
La concentration en particules fines est à la hausse depuis jeudi, et entraîne une vigilance orange. On vous explique pourquoi et quelles sont les recommandations.
  • C'est quoi, les particules fines?

Ce sont des sortes de poussières en suspension dans l'air. Elles proviennent de la combustion en général: charbon, feu de bois, trafic aérien, maritime et terrestre, chauffage, industries… Le ministère de l'Environnement précise dans son bulletin que cette concentration est due à un anticyclone présent sur les Alpes qui engendre un air sec dû à un phénomène d'inversion de température à basse altitude. Le vent pourrait aider à disperser ces particules. L'alerte concerne surtout le Sud du pays.

  • Quelles sont les conséquences sur la santé?

Lorsque le seuil de concentration de particules fines est atteint ou dépassé, on peut avoir la gorge, le nez et les yeux irrités, éprouver des difficultés pour respirer.

A plus long terme, les particules fines représentent un risque pour la santé et sont cancérigènes. Nous les respirons, elles passent donc par les poumons et dans le sang. «Ces particules pénètrent profondément dans les poumons et dans le système cardiovasculaire, ce qui cause des affections comme les accidents vasculaires cérébraux, les cardiopathies, les cancers du poumon, les bronchopneumopathies chroniques obstructives et les infections respiratoires, notamment la pneumonie», explique l'Organisation mondiale de la santé. 

La pollution de l'air serait responsable de 7 millions de décès dans le monde: «La pollution de l’air ambiant est responsable à elle seule d’environ 4,2 millions de décès en 2016, alors que la pollution de l’air à l’intérieur des habitations due à l’utilisation de combustibles et de technologies polluantes a causé environ 3,8 millions de décès pendant la même période.» Les pays d'Afrique et d'Asie sont les plus touchés par cette pollution atmosphérique.

  • Certaines personnes sont plus vulnérables

Les jeunes enfants, les personnes âgées, ou à la santé fragile sont plus exposées à ressentir les conséquences de ces pics de pollution. Les personnes atteintes d'asthme ou d'autres affections du système respiratoire ou cardiovasculaire doivent être particulièrement vigilantes. 

  • Que faut-il faire?

Quelques précautions simples permettent de limiter les dégâts pour tous: privilégier les transports en commun (qui permettent, en plus, de lire sans faire attention au trafic!); opter pour le covoiturage, respecter les obligations réglementaires en matière de contrôle des chauffages, éviter l’utilisation des feux de cheminée en foyers ouverts et respecter les limitations de vitesse recommandées sur les autoroutes. La vitesse est généralement réduite de 20 km/h dans ce contexte. 

Et bien sûr, ne pas laisser tourner son moteur lorsque le véhicule est arrêté. Ce type de pratique, très fréquent en hiver car les conducteurs veulent dégivrer plus vite leurs vitres, est passible d'une amende de 45 euros au Luxembourg.

  • Et ces prochains jours?

Une légère brise devrait permettre de balayer ces particules entre dimanche soir et lundi.


Sur le même sujet

L'Autofestival démarre: à quoi vont-ils carburer?
Porté par trois années successives de ventes record, le secteur automobile luxembourgeois, part confiant. Le 55e Autofestival démarre ce samedi 26 janvier et durera jusqu'au lundi 4 février. Dix jours qui comptent énormément pour les vendeurs. Les acheteurs confirmeront-ils ou non la tendance «essence»?