Changer d'édition

Frank Engel loin d'être le seul mis en cause
Luxembourg 2 min. 12.07.2021
Affaire «CSV Frëndeskreess»

Frank Engel loin d'être le seul mis en cause

Elisabeth Margue et Stéphanie Weydert (toutes les deux à droite de Claude Wiseler) font partie de l'actuelle direction du CSV, au poste de coprésidente et de co-secrétaire générale.
Affaire «CSV Frëndeskreess»

Frank Engel loin d'être le seul mis en cause

Elisabeth Margue et Stéphanie Weydert (toutes les deux à droite de Claude Wiseler) font partie de l'actuelle direction du CSV, au poste de coprésidente et de co-secrétaire générale.
Photo: Laurent Blum
Luxembourg 2 min. 12.07.2021
Affaire «CSV Frëndeskreess»

Frank Engel loin d'être le seul mis en cause

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Un mois après l'annonce de la poursuite d'un volet de l'enquête contre l'ancien président du CSV pour «faux et usage de faux», l'affaire rebondit avec la publication de noms de plusieurs personnalités du parti également dans le viseur de la justice.

Centrée jusqu'à présent uniquement sur Frank Engel, l'affaire «CSV Frëndeskreess» implique au total six personnes, dont Elisabeth Margue et Stéphanie Weydert, anciennes vice-présidentes du CSV, mais aussi Félix Eischen, ancien secrétaire général du parti, selon nos confrères de RTL. Tous ont été inculpés pour «faux et usage de faux», «fraude» et «abus de confiance» pour avoir cautionné le versement d'un salaire de 40.000 euros à l'ancien président du CSV en tant que membres de la direction de l'ASBL du fait de leurs fonctions.


IPO , ITV Frank Engel , CSV Nationalpräsident (noch) , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
L'enquête autour de Frank Engel se poursuit
Trois mois après l'ouverture d'une investigation contre l'ancien président du CSV, le parquet annonce mardi qu'un volet a été «clôturé récemment», mais qu'un autre doit l'être «dans les semaines à venir». Un éventuel procès devrait se tenir «avant la fin de l'année».

Le fait qu'Elisabeth Margue et Stéphanie Weyder devront répondre de leur implication dans cette affaire pourrait avoir des conséquences sur l'organisation actuelle des chrétiens-sociaux, la première occupant actuellement le poste de coprésidente aux cotés de Claude Wiseler, la seconde de co-secrétaire générale avec Christophe Hansen. 

Contacté lundi par le Luxemburger Wort, le parquet indique avoir «envoyé une série de citations dans le cadre de cette affaire en fin de semaine dernière» mais précise qu'«il se peut très bien que plusieurs destinataires n'aient pas encore reçu leur citation», raison pour laquelle «le parquet n'entend pas communiquer sur ce point». En revanche, les autorités judiciaires confirment les informations de nos confrères en ce qui concerne la tenue d'un procès fin octobre puisque «trois dates d'audience sont prévues les 19, 20 et 21 octobre». 


CSV-Kongress / Claude Wiseler / Junglinster / Photo: Laurent Blum
Claude Wiseler (re)prend les rênes du CSV
En perte de vitesse, le principal parti d'opposition souhaite renverser la vapeur via une nouvelle équipe dirigeante composée de six membres et paritaire. Objectif: retrouver la confiance des électeurs d'ici à 2023, année des élections communales et législatives.

Pour Claude Wiseler, président du CSV, l'apparition des noms d'Elisabeth Margue et Stéphanie Weydert dans cette procédure «ne sera pas commentée car cela relève d'une enquête judiciaire» et «ne changera pas le programme de travail fixé en raison du principe de présomption d'innocence». Selon la dernière communication officielle des autorités judiciaires, si les investigations autour du contrat qui a lié pendant sept mois Frank Engel à l'ASBL ont été clôturées, celles en lien avec le remboursement des cotisations sociales envers le CSV se poursuivent.


CSV Digitaler Parteikongress - Soleuvre -  - 17/10/2020 - photo: claude piscitelli
Le CSV veut vite tourner la page Engel
Cheffe de la fraction CSV à la Chambre, Martine Hansen est revenue, mardi, sur les difficultés que traversent les chrétiens-sociaux après la démission contrainte de leur ancien président, Frank Engel. D'ici peu, le parti devrait présenter les candidats pour la future direction.

De son côté, Frank Engel a toujours assuré «ne rien avoir à se reprocher» et affirmait qu'une clause du contrat prévoyait le remboursement intégral des sommes versées en cas d'échec de la mission confiée. A savoir le recrutement de nouveaux donateurs au profit de l'actuelle principale force politique du pays. Ayant rendu officiellement sa carte du CSV, Frank Engel reste pour l'heure flou quant à son avenir politique.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Affaire «CSV Frëndeskreess»
Trois mois après l'ouverture d'une investigation contre l'ancien président du CSV, le parquet annonce mardi qu'un volet a été «clôturé récemment», mais qu'un autre doit l'être «dans les semaines à venir». Un éventuel procès devrait se tenir «avant la fin de l'année».
IPO , ITV Frank Engel , CSV Nationalpräsident (noch) , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Trois semaines après sa démission de la présidence du CSV suite à une dénonciation de la part de plusieurs députés chrétiens-sociaux, l'ancien eurodéputé évoque vendredi la possibilité de fonder un nouveau parti. Des soutiens «aussi hors du CSV» se seraient ainsi manifestés.
Politik, Interview Frank Engel, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Cheffe de la fraction CSV à la Chambre, Martine Hansen est revenue, mardi, sur les difficultés que traversent les chrétiens-sociaux après la démission contrainte de leur ancien président, Frank Engel. D'ici peu, le parti devrait présenter les candidats pour la future direction.
CSV Digitaler Parteikongress - Soleuvre -  - 17/10/2020 - photo: claude piscitelli
Dans le sillage de l'affaire «CSV Frëndeskrees», la principale force politique du Luxembourg annonce avoir commandité un audit externe pour se pencher sur les comptes du parti. Objectif: mettre les choses à plat avant le congrès national prévu le 24 avril prochain.
Politik, Partei, CSV, Martine Mergen, Claude Wiseler und Michel Wolter, Situation in Altersheime, Covid-19, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Suspecté d'abus de biens sociaux, le président du CSV s'est défendu, mercredi, de toutes les accusations qui pèsent contre lui. Et estime que le contrat qu'il a signé avec l'asbl «CSV Frëndeskrees» n'a rien d'illégal.
Contacto , ITV Frank Engel , Präsident CSV , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
L'actuel président du CSV, candidat à sa propre succession lors du congrès des chrétiens-sociaux le 24 avril prochain, est accusé d'abus de biens sociaux pour avoir perçu 40.000 euros sans contrepartie.
Politik, Interview Frank Engel, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort