Changer d'édition

Affaire Bommeleeër: du monde au portillon du tribunal
Luxembourg 25.02.2013

Affaire Bommeleeër: du monde au portillon du tribunal

Affaire Bommeleeër: du monde au portillon du tribunal

Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 25.02.2013

Affaire Bommeleeër: du monde au portillon du tribunal

Lundi s'ouvre le procès de l'affaire Bommeleeër (Les poseurs de bombes), qui avait secoué le Luxembourg au milieu des années 1980, devant la 9e chambre criminelle à Luxembourg. Beaucoup de monde se presse au portillon.

(MF) - Le début du procès est fixé ce lundi 25 février à 15 heures. Jusqu'au 30 mai, le procès de l'affaire Bommeleeër - déjà présenté comme "le procès du siècle" au Luxembourg - se déroulera toutes les semaines, du lundi au jeudi inclus à la même heure.

Du monde, à savoir des journalistes mais aussi de nombreuses personnes intéressées ou de simples curieux, était attendu à la Cité judiciaire pour l'ouverture de ce procès hors normes, lundi après-midi. Et effectivement une file d'attente s'est formée dès le début d'après-midi devant le tribunal d'arrondissement de Luxembourg.

Un intérêt du grand public qui a été pris en compte par le Parquet qui planche sur les questions d'organisation et de logistique, liées au procès, depuis plus d'une demi année.

Le procès est public mais il est évidemment impossible de réserver sa place dans un tribunal. Seules 50 places sont disponibles dans la salle TL 1.10 où comparaîtront les deux anciens membres de la brigade mobile de gendarmerie, Marc Scheer et Jos Wilmes, les deux seuls prévenus dans cette vaste affaire d'Etat.

En revanche, 70 personnes pourront aussi suivre le procès en direct dans une salle voisine du "bâtiment commun" (salle BS 1.38, au 1er étage) où est retransmis le procès sur un écran.


Sur le même sujet