Changer d'édition

Accord de coalition: surprise totale à Contern
Luxembourg 14.03.2012 Cet article est archivé

Accord de coalition: surprise totale à Contern

Mairie de Contern

Accord de coalition: surprise totale à Contern

Mairie de Contern
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 14.03.2012 Cet article est archivé

Accord de coalition: surprise totale à Contern

Surprise à Contern! C'est finalement une coalition DP-LSAP-Déi Gréng qui prendra les rênes à la maison communale de Contern où la majorité était formée jusqu'ici par une coalition CSV-LSAP.

Surprise à Contern! C'est finalement une coalition DP-LSAP-Déi Gréng qui prendra les rênes à la maison communale de Contern où la majorité était formée jusqu'ici par une coalition CSV-LSAP.

Bien qu'ayant remporté un mandat supplémentaire (pour parvenir à 4 sièges) lors des élections communales du 9 octobre, le CSV de Jim Schmitz, le bourgmestre sortant, se voit relégué sur le banc de l'opposition.

Le DP (3 mandats), le LSAP (2 mandats) et les nouveaux arrivés au conseil, les Verts (2 mandats), rassemblent tout de même 67,52% des voix exprimées dimanche. Le premier échevin Fernand Schiltz (LSAP) reste donc à son poste et y patientera trois ans avant de devenir bourgmestre à la place de Jean-Marie Mangen (DP). Le Vert Jean-Jacques Arrensdorff sera 2e échevin pour les six ans à venir.

A Differdange on se dirige vers une poursuite de la coalition actuelle

«On va dans la direction d'une poursuite de la coalition actuelle», résume posément Claude Meisch, le député-maire DP de Differdange. Depuis 2002 la Cité du Fer est dirigée par une coalition DP-Les Verts, incarnée par le duo Meisch-Traversini, le premier échevin. Après consultation, tour à tour, des trois alliés potentiels (LSAP, CSV et Déi Gréng), mardi soir, le comité du DP a finalement penché pour entamer des discussions avec l'actuel partenaire.

Déi Gréng ont remporté lors des élections communales de dimanche un mandat supplémentaire (pour passer à trois) mais, surtout, «on a constaté que les programmes sont presque identiques», note Claude Meisch qui veut miser sur une équipe de coalition formée de «gens compétents» et qui ont «confiance les uns dans les autres». Les négociations en vue d'une coalition démarreront ce lundi. Claude Meisch souhaite qu'elles aboutissent rapidement car l'épineuse question du budget 2012 va arriver sur la table.