Changer d'édition

Accord administratif entre 4 pays: Plus besoin de certificat vétérinaire pour les chevaux
Luxembourg 31.05.2017 Cet article est archivé

Accord administratif entre 4 pays: Plus besoin de certificat vétérinaire pour les chevaux

Les chevaux qui sont montés ou menés à des fins sportives ou récréatives n'auront dorénavant plus besoin d'un certificat vétérinaire.

Accord administratif entre 4 pays: Plus besoin de certificat vétérinaire pour les chevaux

Les chevaux qui sont montés ou menés à des fins sportives ou récréatives n'auront dorénavant plus besoin d'un certificat vétérinaire.
Photo: AFP
Luxembourg 31.05.2017 Cet article est archivé

Accord administratif entre 4 pays: Plus besoin de certificat vétérinaire pour les chevaux

Maurice FICK
Maurice FICK
A partir de ce jeudi 1er juin 2017, les propriétaires de chevaux qui voyagent entre le Luxembourg, la France, la Belgique et les Pays-Bas, n'auront plus besoin de certificat vétérinaire. Mais ils devront être bien en règle.

(MF) – A partir de ce jeudi 1er juin 2017, les propriétaires de chevaux qui voyagent entre le Luxembourg, la France, la Belgique et les Pays-Bas, n'auront plus besoin de certificat vétérinaire. Mais ils devront être bien en règle.

Les conditions de certains mouvements de chevaux entre ces pays sont simplifiées suite à un accord passé entre la Belgique, la France, le Luxembourg et les Pays-Bas.

Cette simplification administrative concerne certains mouvements, à condition que les chevaux retournent dans leur pays d'origine:

  • les équidés qui sont montés ou menés à des fins sportives ou récréatives;
  • les équidés qui participent à des manifestations culturelles;
  • les équidés qui sont destinés exclusivement au pacage ou au travail pour une durée maximale de 90 jours;
  • les équidés qui sont transportés pour un motif vétérinaire.

Toutefois, le ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs précise bien dans son communiqué que les chevaux «doivent être correctement identifiés, être accompagnés d'un passeport valide et être transportés dans des conditions respectant le bien-être animal».

Quand le cheval est définitivement exporté, en revanche, il doit aussi être accompagné d'un certificat vétérinaire valide.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.