Accident ferroviaire de Bettembourg

François Bausch: «Pas de nouvel élément concernant l'enquête»

François Bausch, faisait le point sur cette situation devant les députés à la Commission du Développement durable.
François Bausch, faisait le point sur cette situation devant les députés à la Commission du Développement durable.
Photo: Chris Karaba

(SW) - Ce jeudi matin, alors qu'une reprise partielle du trafic ferroviaire entre Metz et Luxembourg était amorcée, le ministre des Infrastructures, François Bausch, faisait le point sur cette situation devant les députés à la Commission du Développement durable.

Un premier bilan de l’accident ferroviaire survenu près de Dudelange le 14 février dernier a ainsi été abordé, mais «aucun nouvel élément concernant l'enquête n'a été dévoilé», rapporte François Bausch.

«J'ai expliqué aux députés qu'il fallait laisser la justice faire son travail et que le secret de l'instruction était de mise».

Actuellement, la voie où s'est déroulée l'accident est à nouveau ouverte à la circulation. Mais deux enquêtes sont en cours:

  • une première juridique, pour comprendre ce qui s'est passé et aborder les responsabilités; 
  • une seconde plus technique, pour analyser la situation et les installations et ainsi établir un rapport sur les causes exactes et «proposer des améliorations, notamment en terme de sécurité», explique François Bausch.

Ces enquêtes vont toutefois prendre beaucoup de temps, au vu de la complexité de l'affaire. «Tout ça est vraiment très technique, l'enquête n'est pas simple», insiste le ministre des Infrastructures.

Le ministre a également confirmé une reprise totale du trafic ferroviaire sur cette ligne pour lundi matin: «nous avons beaucoup échangé avec nos homologues français pour rétablir cette situation.»

Il s'est également exprimé à ce sujet sur les réseaux sociaux.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.