Changer d'édition

Adapto reste limité à 360 trajets par an
Luxembourg 2 min. 10.09.2021
Accessibilité

Adapto reste limité à 360 trajets par an

Selon le ministre de la Mobilité, le service de transport à la demande a coûté 8,28 millions d'euros en 2020.
Accessibilité

Adapto reste limité à 360 trajets par an

Selon le ministre de la Mobilité, le service de transport à la demande a coûté 8,28 millions d'euros en 2020.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 10.09.2021
Accessibilité

Adapto reste limité à 360 trajets par an

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Le service de déplacement occasionnel ne verra pas sa jauge maximale de réservations augmenter à la rentrée. Le ministre de la Mobilité a estimé ce vendredi que celle-ci était «suffisante» au vu de l'usage qu'en avaient les bénéficiaires.

Qui dit lancement d'une appli ne dit pas changement de l'offre. Ainsi, si les bénéficiaires d'Adapto.lu peuvent réserver leurs trajets en quelques clics sur leur smartphones depuis le 27 août dernier, la jauge limite annuelle ne sera pas augmentée à la rentrée.

Les personnes présentant un handicap, une déficience ou une mobilité fortement réduite ne pourront pas dépasser les 360 trajets par an inclus dans le service, a affirmé ce vendredi François Bausch (Déi Gréng). Dans sa réponse parlementaire, le ministre de la Mobilité a en effet estimé que ces 180 allers-retours «devraient généralement suffire», indiquant que «peu de clients utilisaient la totalité du quota». Sur les 5.516 personnes inscrites au 31 décembre 2020, le ministre dit n'avoir connaissance que «d'un seul usager» pour qui ce plafond aurait été insuffisant.


Reportage über öt für behinderte Personen, Multimodalité pour tous, le 19 Septembre 2018. Photo: Chris Karaba
La pandémie accentue les discriminations
Si le handicap reste la première cause d'inégalité dans l'accès aux services ou à l'emploi, le centre pour l'égalité de traitement indique jeudi que la pandémie l'a exacerbée. En cause, la digitalisation qui a accentué le fossé entre les résidents.

François Bausch a par ailleurs reconnu ne pas être en mesure d'évaluer le coût d'une éventuelle augmentation, celle-ci dépendant de plusieurs facteurs. «La distance souhaitée par l'usager» et la possibilité de «transporter plusieurs personnes» empêcheraient selon le ministre de connaitre «le nombre précis de bus et de chauffeurs» supplémentaires qui seraient alors nécessaires. Il a toutefois indiqué que le service de transport à la demande avait coûté 8,28 millions d'euros en 2020, soulignant que la situation était «exceptionnelle en raison de la pandémie».

Le ministre a également rappelé au député Sven Clement (Piraten), qui l'interrogeait à ce sujet, que la jauge avait été réadaptée l'an dernier. Elle était alors de «15 allers-retours par mois», sans possibilité de «cumuler ou reporter les déplacements» d'un mois à l'autre. Lors de la réforme de ce service, cette limite mensuelle avait donc été abandonnée. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Convenir d'un rendez-vous par téléphone pour une prise en charge ne sera bientôt plus qu'un lointain souvenir pour une majorité des usagers du service de déplacement occasionnel. Une nouvelle appli est en effet annoncée pour le 27 août.
24.11.2016 Luxembourg, Luxemburg, Mam Rollstull duerch d'Stad, Rollstuhl, Behinderung, Tag für Menschen mit Behinderung photo Anouk Antony
Si le handicap reste la première cause d'inégalité dans l'accès aux services ou à l'emploi, le centre pour l'égalité de traitement indique jeudi que la pandémie l'a exacerbée. En cause, la digitalisation qui a accentué le fossé entre les résidents.
Reportage über öt für behinderte Personen, Multimodalité pour tous, le 19 Septembre 2018. Photo: Chris Karaba
Les nouveaux bâtis publics et privés devront répondre à des consignes strictes en matière d'accessibilité. Commerces, piscines et autres cinémas existants vont devoir se conformer à de nouvelles normes.