Changer d'édition

A1 et A6 encore soumises à des modulations de vitesse
Luxembourg 2 min. 03.01.2020 Cet article est archivé

A1 et A6 encore soumises à des modulations de vitesse

Prise en été, la modulation de la vitesse semble faire ses preuves sur la fluidité du trafic.

A1 et A6 encore soumises à des modulations de vitesse

Prise en été, la modulation de la vitesse semble faire ses preuves sur la fluidité du trafic.
Photo : Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 03.01.2020 Cet article est archivé

A1 et A6 encore soumises à des modulations de vitesse

La limitation de vitesse au pic de fréquentation sur ces deux axes autoroutiers qui devait être levée en ce début d'année repart de plus belle. Le ministère de la Mobilité doit maintenant tirer le bilan des six mois de phase test.

Les usagers de l'A1 et de l'A6 devront encore ronger leur frein quelque temps de plus. Après une première phase test de mise à 90 km/h de leur autoroute favorite en été, lors des pointes de circulation, et au terme d'une prolongation jusqu'à la fin d'année, les Ponts et Chaussées ont décidé de reconduire les limitations de vitesse temporaires. A compter du lundi 6 janvier, pas la peine donc d'espérer accélérer vers les 110-130 km/h à chaque heure du jour ou de la nuit pour les habitués des axes menant vers Trèves ou Arlon.

Pour le ministère de la Mobilité, il apparaît clairement que la «modulation» de l'allure des véhicules allant ou provenant de Belgique ou d'Allemagne  a constitué une «expérience positive». Débutée le 3 juin dernier puis reconduite, l'opération aurait eu des impacts positifs. «Le flux du trafic est devenu plus homogène et les changements de file ainsi que les manœuvres de freinage brusques ont diminué», affirment ainsi les Ponts et Chaussées.


Le couloir de covoiturage sur l’A6 pour 2023?
Les premières mesures sur l'accès de la bande d'arrêt d'urgence aux véhicules transportant plus de trois personnes, aux bus et aux taxis ont été dévoilées ce lundi. Le chantier devrait commencer en 2021 et devrait durer deux ans.

De fait, selon l'administration, le temps de voyage et le risque d’accidents ont été réduits sur ces deux autoroutes majeures dans la mobilité Est-Ouest du Grand-Duché. L'A1 voyant passer, en moyenne, 77.000 véhicules chaque jour, contre 47.000 pour l'A6. «Maintenant, au-delà des impressions, nous allons analyser plus précisément les données que nous avons pu collecter sur ce semestre», explique-t-on au ministère de la Mobilité, cela avant de prendre toute décision définitive sur la vitesse à tenir à l'avenir pour les conducteurs.

Les données sur l'A6 seront particulièrement scrutées. En effet, le ministre François Bausch (Déi Gréng) a d'ores et déjà signifié que la mise en place d'un couloir de covoiturage et de bus sur cette autoroute devrait démarrer en 2021. Et cela dans le prolongement du tronçon belge qui peine à trouver son public. Sachant que côté Luxembourg, la mise en service de cette possibilité n'interviendrait qu'en 2023. 


Sur le même sujet

Les automobilistes n'ont plus qu'à lever le pied sur la N11. A partir de ce vendredi sera activé le premier radar-tronçon du pays sur la N11. Pendant le premier trimestre 2020 les flashes compteront pour du beurre.
Une récente étude des grands axes de circulation a cartographié les zones où les accidents corporels et matériels sont les plus fréquents. L’administration des Ponts et Chaussées a ainsi pu établir un «potentiel de sécurité».
L'accroissement du nombre d'accidents avec dégâts matériels ou corporels sur l'axe entre Metz et le Luxembourg n'est pas uniquement lié à la hausse de la circulation routière dans ce secteur. Une vérité commune aux autoroutes et routes nationales en direction du Grand-Duché pour 2019.
La densité du trafic sur l'A31 entre Thionville et Metz a crû de 12% depuis 2014 là où le nombre d'accidents a connu une hausse de 36%
Depuis un mois, les usagers roulant sur les autoroutes A1 vers l'Allemagne et A6 vers la Belgique ont dû rouler à 90 km/h maximum, aux heures de pointe matinales. Le but étant de fluidifier la circulation. Le dispositif s'achève ce vendredi.
Lok , Autobahn A6 , Autobahn nach Belgien , Testphase mit Geschwindigkeitsbeschränkung auf 90 Km/h in den Spitzenzeiten von 6.15 Uhr bis 9.15 Uhr  , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Un accident de la circulation est survenu lundi soir vers 19h45 sur l'autoroute entre la Croix de Gasperich et la Croix de Cessange, impliquant deux camions et deux voitures.
L'accident est survenu peu avant 20h.