Changer d'édition

A partir de jeudi, fini les crèches gratuites
Luxembourg 2 min. 14.07.2020 Cet article est archivé

A partir de jeudi, fini les crèches gratuites

A partir du premier jour des vacances scolaires, les crèches pourront recevoir autant d'enfants qu'avant la crise.

A partir de jeudi, fini les crèches gratuites

A partir du premier jour des vacances scolaires, les crèches pourront recevoir autant d'enfants qu'avant la crise.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 14.07.2020 Cet article est archivé

A partir de jeudi, fini les crèches gratuites

En raison de la crise sanitaire, le gouvernement avait supprimé la participation financière des parents pour l'accueil des enfants dans les crèches. A partir de ce 16 juillet, premier jour des vacances scolaires, la gratuité ne sera plus d'actualité mais sujette à interprétation selon la situation des parents.

(DH) - La pandémie de covid-19 a mis à mal bien des projets. Dans le domaine de la petite enfance, c'est notamment le cas du devenir des chèques-service accueil (CSA) qui, selon le ministère de l'Education nationale était «en phase de finalisation» avant l'apparition du nouveau coronavirus. Les travaux reprendront à la rentrée, en attendant, et à partir du jeudi 16 juillet, les dispositions prises par le gouvernement ne seront plus en application. En clair, la participation financière des parents pour l'accueil des enfants sera à nouveau effective durant toute la période estivale.

Mais à quel prix? Selon le ministre Claude Meisch (DP), le montant qui est à la charge des parents est défini dans le barème du chèque-service accueil. «Ce dernier tient compte notamment de la situation de revenu des parents», indique-t-il dans une réponse parlementaire. Plus les revenus sont faibles, plus les familles sont subventionnées, rappelle-t-il. Mais alors que les tarifs horaires acquittés par les parents sont, en règle générale, fixés à l'année, des ajustements seront possibles. Notamment lorsque la situation financière des parents varie, en raison d'une perte d'emploi ou d'une réduction du temps de travail. En cas de changement de situation, le requérant doit s'adresser aux services de sa commune de résidence.


Les crèches parées à un nouveau départ
A partir du 16 juillet, oubliées les restrictions en vigueur depuis fin mai. L'accueil des tout-petits pourra à nouveau se faire à effectif complet. Un soulagement pour les structures qui restent toutefois inquiètes sur leur devenir.

De la place pour tous les enfants? Ce jeudi est synonyme de retour à la normalité pour les crèches. En effet, elles pourront recevoir autant d'enfants qu'avant la crise. Une solution idéale pour les parents des tout-petits puisqu'à partir de ce 16 juillet il ne sera plus possible de prendre des congés pour raisons familiales.

Pour rappel, le fonctionnement des crèches au Grand-Duché est en partie financé par l'Etat au titre du CSA à hauteur d'environ 75% des frais, d'après le ministère. Les 25% restants étant à la charge des parents avec des tarifs variables selon la crèche et le niveau de revenu des parents. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Dès le début des vacances scolaires, le 16 juillet, les crèches pourront accueillir autant d'enfants qu'avant la crise. Par contre, à partir de la même date, plus de congés pour raisons familiales pour les parents des tout-petits.
Mis en place pendant le confinement pour permettre la prise en charge des enfants, le dispositif évolue depuis la reprise de l'école fondamentale. Mais pour le ministre du Travail, son objectif reste le même: «prendre soin» des plus jeunes et protéger le bénéficiaire par rapport à son employeur.
Congé parental,!!!! à utiliser uniquement pour illustrer le congé parental. Foto:Gerry Huberty
Mis en place pendant le confinement pour permettre la prise en charge des enfants, le dispositif évolue depuis la reprise de l'école fondamentale. Mais pour le ministre du Travail, son objectif reste le même: «prendre soin» des plus jeunes et protéger le bénéficiaire par rapport à son employeur.
Congé parental,!!!! à utiliser uniquement pour illustrer le congé parental. Foto:Gerry Huberty
Elles aussi rouvriront leurs portes lundi 25 mai. Mais pour les structures d'accueil des tout-petits, il a fallu revoir l'organisation de A à Z. A commencer par la limitation à 5 enfants par pièce d'activité et dortoir
Crèche, Maiso Relais, Kindergarten, Kita (Foto: Shutterstock)
 kind, abspielen, schauspiel, spiel, spielen, kind, kitz, scherzen, spaßen, veräppeln, haberkornhutchen, haberkornhütchen, knirps, leitkegel, lubecker hutchen, lübecker hütchen, pylon, pylone, verkehrshutchen, verkehrshütchen, verkehrsleitkegel, verkehrsstoggel, verkehrsstöggel, fakultät, hochschule, schul, schule, schulen, schwarm, universität, unterrichten, spielzeug, kindergarten, vorschule, baby, saugling, säugling, platz, raum, zimmer, benutzergruppe, gruppe, gruppieren, bereit, dabei, spiel, wild, boy, bub, bursche, junge, jungs, kerl, knabe, knappe, hallen, abkommling, abkömmling, brut, jugend, jung, junge, junger, junges, nachkomme, nachwuchs, unerfahren, kurios, neugierig, gering, jung, klein, kleine, goldig, niedlich, suss, süß, offen, zwei, zweidollarschein, zweier, zwo, amüsement, lustig, lustiger, spaß, spaßig, vergnügen, vergnügung, gerötet, rot, rote, roter, rothaarig, innenraum, inneres, offener kern, anpeilen, daheim, eigenheim, elternhaus, hause, heim, heimat, heimwärts, nachhause, nest, ruhestätte, wohnung, zielen, zuhause, mensch, menschlich, menschliche, menschlicher, menschliches, belegen, boden, decke, etage, fussboden, geschoß, niederschlagen, niederschmettern, plattform, stock, baby, kleinkind, säugling, dynamisch, kraftig, kräftig, lebendig, lebenssprühend, lebhaft, pulsierend, schwingend, strahlend, vibrierend, arbeitszimmer, lernen, studie, studieren, studium, activ, aktiv, aktive, flink, gewandt, rührig, tätig, gelegentlich, gleichgultig, gleichgültig, leger, legere, sportlich, ungezwungen, unmethodisch, zufallig, zufällig, erziehen, gärtnerei, kindergarten, kinderstube, kinderzimmer, angehörigen, besiedeln, bevölkern, bewohnen, familie, leute, menschen, verwandten, volk, lebend, lebende, bauprojekt, entwicklung, eigenartig, komisch, lustig, lustige, lustiger, lustiges, merkwurdig, merkwürdig, seltsam, spassig, spaßig, ulkig, heranwachsender, jugend, jugendliche, jugendlicher, entwickeln, bunt, bunte, farbenfroh, farbenfrohe, farbenprächtig, farbig, kunterbunt, azul, blau, blauem, blaues, bläuen, depressiv, niedergeschlagen, schwermutig, schwermütig, traurig, traurige, bezaubernd, goldig, hinreißend, lieb, nett, niedlich, suss, süß, körper, person, personen, kindheit, drinnen, herein, innen, innenseite, inneren, inneres, innerhalb, innern, links, umgekrempelt, spielerisch, verspielt, freude, beherbergen, haus, häuser, unterbringen, allgemeinbildung, aufklarung, aufklärung, ausbildung, bildung, erziehung, pädagogik, schulung, unterricht, heiter, schön, toll, wunderschön, bisschen, colloquial lütt, klein, lützel, wenig, glucklich, glücklich, glückliche, gücklich
A l'heure d'évoquer la reprise du fondamental et la réouverture des crèches, le 25 mai, le ministre de l'Education a limité l'obligation du port de la protection buccale dans le cadre scolaire. Et Claude Meisch d'annoncer aussi la réouverture de l'accueil en maison relais.
Stichwörter: Kind, Kinder, Betreuung, Kinderbetreuung, Crèche, Maison relais, Kindertagesstätte Chèques-Service, Sprachförderung / Foto: © Getty Images
Alors que l’Allemagne, la Belgique et la France organisent progressivement le retour à l’école se pose désormais la question des prochaines vacances scolaires et de la rentrée de septembre. Tour d’horizon des décisions prises au Luxembourg et chez nos voisins.