Changer d'édition

A partir de janvier 2018: Electricité: pourquoi la facture augmente
Luxembourg 3 min. 23.01.2018

A partir de janvier 2018: Electricité: pourquoi la facture augmente

Au 1er janvier 2018, les tarifs d'utilisation du réseau d'électricité ont augmenté, pour un ménage moyen, de près de de 17% par rapport à 2017 et sont ainsi revenus au niveau de 2016.

A partir de janvier 2018: Electricité: pourquoi la facture augmente

Au 1er janvier 2018, les tarifs d'utilisation du réseau d'électricité ont augmenté, pour un ménage moyen, de près de de 17% par rapport à 2017 et sont ainsi revenus au niveau de 2016.
Shutterstock
Luxembourg 3 min. 23.01.2018

A partir de janvier 2018: Electricité: pourquoi la facture augmente

Virginie ORLANDI
Virginie ORLANDI
A partir de janvier 2018, les tarifs d'électricité augmentent. Une hausse compensée par la baisse de la contribution au mécanisme de compensation.

A partir de janvier 2018, les tarifs d'électricité augmentent. Une hausse compensée par la baisse de la contribution au mécanisme de compensation, a déclaré l'Institut Luxembourgeois de Régulation (ILR).

Au 1er janvier 2018, les tarifs d'utilisation du réseau d'électricité ont augmenté, pour un ménage moyen, de près de 17% par rapport à 2017 et sont ainsi revenus au niveau de 2016. La hausse des tarifs est cependant compensée en grande partie par la baisse de la contribution au mécanisme de compensation (qui passe de 3,18 ct/kWh à 2,54 ct/kWh), une redevance légale servant à financer les subventions accordées aux centrales de production d'électricité sur base d'énergies renouvelables ou de la cogénération à haut rendement.

Les consommateurs professionnels raccordés en moyenne ou haute tension connaissent une hausse de leurs frais réseaux d’un ordre de grandeur de 12%.

Frais réseaux en hausse

L'augmentation du niveau des tarifs d'utilisation des réseaux est étroitement liée à l'évolution des coûts du système électrique. D'une part, les coûts pour les services relatifs à la stabilité du système électrique luxembourgeois, prestés par le réseau de transport allemand, ont fortement augmenté.

D'autre part, des investissements conséquents de la part des gestionnaires de réseaux sont nécessaires pour sécuriser l'approvisionnement et pour préparer la transition vers une utilisation plus efficiente de l'énergie.

Les frais réseaux représentent le coût de transport et de distribution de l'électricité depuis les sites de production jusqu'au client final. Ces tarifs correspondent à environ 45% du prix total de l'électricité en basse tension.

Les tarifs d'utilisation du réseau, approuvés par les décisions de l'ILR du 1er décembre 2017 sur proposition des gestionnaires de réseaux, permettent à ces derniers de couvrir leur revenu autorisé en relation avec le développement, l'exploitation et l'entretien du réseau.

Mêmes tarifs à travers tout le pays

Depuis 2017, les tarifs pour l'utilisation des réseaux électriques sont identiques à travers tout le pays, que le consommateur soit raccordé au réseau Creos ou aux réseaux dans les communes de Diekirch, Ettelbruck, Esch-sur-Alzette ou Mersch.

En outre, les frais réseaux d'un ménage sont seulement en partie proportionnels à la consommation électrique (en kilowattheure – kWh). En effet, un quart des frais du réseau est réparti, sous forme d'une redevance mensuelle fixe, en fonction de la dimension du raccordement.

La redevance mensuelle fixe est due quelle que soit la consommation effective et même en l'absence d'une consommation électrique. Cette redevance contribue à financer les coûts relatifs aux réseaux dont le bon fonctionnement est indispensable pour garantir une sécurité d'approvisionnement en électricité.

Du fait de l'introduction de la redevance mensuelle fixe, les consommateurs à très faible consommation annuelle ou ayant une consommation irrégulière ont constaté une hausse de leur facture.

Portail d'information et comparateur d'offres

Pour optimiser la facture d’électricité ou de gaz naturel, l'ILR encourage les consommateurs à devenir plus actifs et à s'informer davantage sur les offres de fourniture disponibles.

Dans ce contexte, l'ILR tient à rappeler que le consommateur peut comparer les offres d'électricité et de gaz naturel sur www.calculix.lu. Il peut également y trouver l'offre qui lui correspond le mieux.

L'ILR souligne aussi que tout citoyen est libre de choisir son fournisseur d'électricité et de gaz naturel. Le changement de fournisseur est d'ailleurs facile, gratuit et implique peu de démarches administratives et aucun changement technique de l’installation.

Pour rappel : le portail www.stroumagas.lu, géré par l’ILR, fournit au consommateur luxembourgeois toute une panoplie d’informations sur ses droits et devoirs dans le contexte du marché libéralisé de l'énergie.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Luxembourgeois fidèle à son fournisseur d'énergie
L'an dernier, seul un résident sur 1.000 a fait le choix de confier son alimentation électrique à un nouveau prestataire. Pourtant, à consommation égale, l'Institut luxembourgeois de régulation affirme que certains choix peuvent entraîner de belles réductions de facture.
Le compteur intelligent permettra de mieux gérer les temps de distribution et donc de production d'énergie.
Le vent produit toujours plus d'électricité
Si le Grand-Duché consomme toujours plus d'électricité, l'origine de cette énergie se fait de plus en plus verte. Cela tient notamment aux bonnes performances de la production éolienne. Aujourd'hui, le Luxembourg couvre 10,4 % de ses besoins en électricité via des énergies renouvelables.
L'énergie éolienne représente 27% de la production d'énergie nationale.