Changer d'édition

À la gare, les travaux vont jouer les prolongations
Luxembourg 3 min. 13.07.2022
Transport ferroviaire

À la gare, les travaux vont jouer les prolongations

Les usagers du rail devront s'accommoder de perturbations dans leurs trajets jusqu'au 20 novembre.
Transport ferroviaire

À la gare, les travaux vont jouer les prolongations

Les usagers du rail devront s'accommoder de perturbations dans leurs trajets jusqu'au 20 novembre.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 3 min. 13.07.2022
Transport ferroviaire

À la gare, les travaux vont jouer les prolongations

Laura BANNIER
Laura BANNIER
Ils devaient prendre fin le 11 septembre 2022. Les travaux de modernisation et l'extension de la gare de Luxembourg se prolongeront finalement au-delà de cette date.

Les frontaliers vont décidément devoir s'armer de patience. En tout cas, ceux qui ont pour habitude d'emprunter l'axe ferroviaire Nancy-Metz-Luxembourg. Les travaux de modernisation et d'extension de la partie sud de la gare de la capitale vont devoir jouer les prolongations, et seront bien loin d'être terminés à la date initialement prévue, à savoir le 11 septembre, annoncent les CFL.


Plus aucun train ne partira ou n'arrivera à Metz dès ce mercredi soir à 21 heures.
Vers un été de galère pour les usagers du TER
Les frontaliers empruntant le train entre le sillon lorrain et Luxembourg le redoutaient, cela se confirme : l'été va être très compliqué. En raison de travaux menés par les CFL, les trains TER de la SNCF n'iront pas plus loin que Bettembourg et les horaires sont modifiés.

Derrière cette perturbation du calendrier se cachent «des retards de livraison considérables». Concrètement, le chantier prendra un peu plus de deux mois dans la vue, puisque la nouvelle échéance est fixée au 20 novembre. Signaux LED, mâts, ordinateurs industriels, câbles de signalisation ou encore compteurs d'essieux, plusieurs éléments indispensables à la bonne réalisation des travaux font l'objet de livraison retardée de la part d'un fournisseur.

La prolongation de ce chantier entraînera de ce fait des perturbations de circulation sur les trains du Sillon lorrain (ligne 90) et ceux de l'axe Luxembourg-Esch-sur-Azette-Rodange (ligne 60). Pendant ces deux mois de rab, des horaires adaptés seront mis en place par les CFL, en collaboration avec la SNCF, pour ainsi réduire le nombre de trains impactés par les travaux, et favoriser les rames circulant en heures de pointe.

Priorité aux trains fréquentés

L'interruption totale du trafic sur le tronçon Luxembourg-Bettembourg restera pour sa part limitée à trois semaines cet été, du 16 juillet au 7 août inclus, ainsi que pendant les vacances de la Toussaint, du 29 octobre au 6 novembre. Durant l'été, les trains des lignes 60 et 90 seront remplacés par des bus de substitution à partir de Bettembourg, qui ne marqueront cependant pas l'arrêt Howald. Par contre, à la Toussaint, ces bus desserviront Howald.


Si les TER seront de nouveau opérationnels ce mardi, les TGV devront attendre mercredi avant de circuler à nouveau entre les deux gares.
Les horaires complets des CFL pour cet été
Du 16 juillet au 7 août, en raison de travaux, aucun train ne circulera sur le tronçon Bettembourg-Luxembourg. Des bus de substitution seront mis en place entre Bettembourg et la gare centrale. Ils ne s'arrêteront pas à Howald ou à la Cloche d'Or.

Lors de la période du 8 août au 11 septembre, des horaires adaptés seront mis en place par les CFL. Les trains du Sillon lorrain auront comme origine et comme destination la gare de Bettembourg, au lieu de celle de Luxembourg, forçant les voyageurs à effectuer un changement pour la ligne 60 afin de compléter leur trajet jusqu'à la capitale. Le temps total de trajet sera ainsi rallongé d'une dizaine de minutes en moyenne. 

Du 12 septembre au 29 octobre, la priorité sera donnée aux trains les plus fréquentés. Ainsi, pendant les heures de pointe, c'est-à-dire avant 9h et après 16h, aucun changement n'est à prévoir du côté des TER. Entre 9h et 16h en revanche, l'ensemble des trains du Sillon lorrain auront Bettembourg comme gare de terminus, les forçant, là aussi, à compléter leur voyage avec un train de la ligne 60.

Même punition lors de la période allant du 7 au 20 novembre, soit après les vacances de la Toussaint. Pendant cette période de travaux, les CFL invitent les usagers des rails à s'informer sur les horaires des trains et des bus de substitution, qui seront publiés au moins une semaine avant les travaux. Les horaires adaptés sont pour leur part disponibles au moins quatre semaines avant le début du chantier. «Toutes les mesures sont prises pour que les travaux, malgré les difficultés de livraison subies par le fournisseur, soient effectués dans les meilleurs délais», assurent de leur côté les CFL.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Après une soirée de mardi cauchemardesque, les usagers du TER Metz-Luxembourg doivent composer, ce mercredi, avec une grève nationale. Jean Riconneau, secrétaire général CGT cheminots de Metz, tape du poing sur la table.
Le retour à la normale de la circulation des trains sur les lignes TER de la région Grand Est est prévu pour le mois de juin.
Intrusions, suicides et accidents. La ligne TER qui relie la préfecture de la Moselle à la capitale grand-ducale est régulièrement le théâtre d'actes délictueux qui entraînent, dans le meilleur des cas, de simples mais contraignants retards. Dans d'autres, des vies brisées.
Alors que les frontaliers s'apprêtent à reprendre massivement le chemin du bureau, la ligne Nancy-Metz-Luxembourg est toujours en proie à des dysfonctionnements, qui ont valu une suspension des paiements à la SNCF de la part de la région Grand Est.
Thionville Gare
Une liaison ferroviaire Sarrebruck-Luxembourg par la Sarre étant impossible, le Land allemand souhaiterait proposer une alternative via la Moselle. Une ligne existe, utilisée uniquement pour du fret. Mais sa mise en service pour les voyageurs paraît compliquée.