Changer d'édition

A la Chambre des députés: Budget 2015 et «paquet d'avenir»: le grand débat commence
Luxembourg 2 min. 16.12.2014

A la Chambre des députés: Budget 2015 et «paquet d'avenir»: le grand débat commence

Franz Fayot présente le Budget 2015 à la Chambre des députés ce mardi après-midi.

A la Chambre des députés: Budget 2015 et «paquet d'avenir»: le grand débat commence

Franz Fayot présente le Budget 2015 à la Chambre des députés ce mardi après-midi.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 16.12.2014

A la Chambre des députés: Budget 2015 et «paquet d'avenir»: le grand débat commence

Le budget 2015, le budget pluriannuel 2014-2018 et le fameux «paquet d’avenir» du gouvernement DP-LSAP-Les Verts sont présentés ce mardi après-midi au parlement luxembourgeois. C'est le coup d'envoi de trois jours de débat sur l'avenir du pays.

Le budget 2015, le budget pluriannuel 2014-2018 et le fameux «paquet d’avenir» du gouvernement DP-LSAP-Les Verts sont présentés ce mardi après-midi au parlement luxembourgeois. C'est le coup d'envoi de trois jours de débat sur l'avenir du pays.

«Pour moi il y a clairement un fil rouge dans ce budget, c'est celui de la responsabilité», a posé d'emblée mardi après-midi le rapporteur du budget et député socialiste, Franz Fayot. Avant de rappeler un autre fil rouge: «Pour maintenir le budget à l'équilibre, le gouvernement a augmenté la TVA et a instauré un impôt d'équilibrage budgétaire temporaire». En clair: tous les revenus seront taxés à hauteur de 0,5% l'année prochaine au Luxembourg.

Franz Fayot estime qu'il aurait été plus juste de l'appeler «Impôt de solidarité avec les familles» du fait que «cet impôt sera investi dans la création de places en crèches et dans des prestations d'aides pour de jeunes familles avec des enfants».

Trois projets de loi présentés

En réalité trois projets de loi sont présentés ce mardi après-midi aux députés luxembourgeois. Franz Fayot présente à la fois le projet de budget de l'Etat pour 2015 et, pour la première fois, le budget pluriannuel qui couvre la période allant de 2014 à 2018, année à laquelle le gouvernement Bettel s'est promis de revenir à un équilibre budgétaire.

Présidente de la fraction des Verts, Viviane Loschetter présente la loi de mise en œuvre du «paquet d'avenir» qui doit mettre en œuvre 24 des 258 mesures prévues par le gouvernement Bettel. C'est le fameux projet de loi qui va abolir les allocations d'éducation et de maternité mais aussi le «trimestre de faveur» dont bénéficiaient jusqu'ici les fonctionnaires partant à la retraite, par exemple.

Dès mercredi matin à 9 heures, ce sera au tour de Pierre Gramegna, le ministre des Finances, d'exposer son point de vue sur ces trois grands projets. Avant que ne démarrent,  l'après-midi, les discussions à la Chambre. Le vote final des trois projets de loi doit avoir lieu jeudi après-midi.

Maurice Fick


Sur le même sujet